Esotérisme, politique et philosophie

Manifeste Initiatique Révolutionnaire

Manifeste Initiatique Révolutionnaire

Par Spartakus FreeMann

Comme vous avez pu vous en rendre compte EzoOccult édite de plus en plus de textes « politiquement » engagés. Politiquement ? Pas si sûr. Mais philosophiquement libertaires voire anarchisants très certainement. La publication des textes de Hakim Bey et de A.R. Königstein participe à ce mouvement de « dévoilement » de l’initiatique dans l’éveil politique. Au sein d’une époque de « consensus » bêlant, il est bon de donner une autre vision de ce que peut être l’action hermétique. Dans le mouvement politique d’altermondialisation, l’utilisation de sociétés secrètes, de la propédeutique & du modus operandi de l’occultisme peuvent devenir des outils de lutte. Il y a nombre d’exemples que nous pourrions citer dans l’histoire de ce genre d’action « underground » de l’hermétisme, et l’action du Carbonarisme dans le mouvement républicain du XIXe siècle en est un des plus frappants. Comme le disait un ami « penser uniquement ésotérique ou uniquement politique est une erreur, on rate assurément quelque chose », et je ne peux qu’aller dans son sens.

Toutefois, nous ne désirons pas tomber dans le nouillisme new-age de la libération de l’âme ou du corps. Nous voulons la LIBERTE, totale, incompressible, absolue, divine, infinie, a-temporelle, a-politique et politiquement incorrecte pour l’Homme intégral, l’Homme-Corps-Ame-Esprit ! L’Homme-Dieu, Dieu-Homme !

Nous cherchons aussi à nous détacher de ce courant éso-politicard qui veut utiliser les sociétés secrètes et les enseignements ésotériques à des fins bassement politiciennes ou marchandes. Cette Oeuvre Noire est vouée à l’échec et doit être combattue de toutes nos forces. La récupération de la « force intime » de l’ésotérisme par les Magiciens Noirs du Politique est une Voie qlipothique sans issue, ne menant qu’au renforcement de l’étreinte des Prisons de l’Empire. L’Empire étant ce royaume maléficié dont parle Saint Jean dans son Apocalypse, l’emprise de la matière, la marque de la Bête.

Cette démarche reste également en dehors de tout sectarisme et n’engage que moi. Nulle fraternité, nul ordre, nulle hiérarchie, nul cénacle n’agit ou n’agira en concurrence avec cet objectif. Seul, ou entre amis, je constitue l’Internationale Révolutionnaire Initiatique & Libertaire . Paroles de Fou ?! Sans doute mais un fou qui croit en l’Homme, en sa possible Liberté et qu’aucun dogme politique ou initiatique ne pourra endoctriner. L’Esotérisme est parole de Liberté pour celui qui le Veut. L’ensemble du corpus ésotérique offre un choix complet d’outils d’éveil et d’actions sur le réel, et ce, en dehors de tout dogmatisme. Méfiez-vous d’ailleurs, en ce domaine, de ceux qui vous disent avoir déjà tout compris et prétendent tout connaître, c’est à coups sûrs des fous ou des gourous.

L’ésotérisme et ses pratiques ne visent pas à faire de nous des surhommes – au sens le plus vil – ou bien encore à obtenir des pouvoirs miraculeux & fabuleux. Non, l’ésotérisme vise à faire de nous des hommes complets, tendant à la Liberté & à nous faire connaître un état de pure joie loin de l’aliénation & de la peine. L’ésotérisme n’est pas un ensemble de recettes merveilleuses qui répondent à nos petits besoins opportunistes & nombrilistes mais une Voie de conscientisation & de réalisation. L’ésotérisme n’est pas une arme à faire du fric mais une arme à détruire ces symboles réducteurs de vie & destructeur d’Humanité. L’ésotérisme enfin n’est pas un mode d’emploi de l’asservissement & de l’avilissement mais un médium de libération & de vie.

L’ésotérisme seul, toutefois, ne peut pas combattre la peine, la haine, l’affliction, le racisme & la guerre. C’est pourquoi, il lui faut une dimension d’Action Directe que peut lui apporter le champ Politique Libertaire qui est aussi une recherche d’Autre Chose que le consensus mercantile et télévisuel actuel. De leur union ne peut naître qu’une Force qui, entre La recherche de la Beauté & l’action de la Sagesse, pourrait changer le monde. La Liberté n’est pas non plus une panacée aux maux de notre mono-culture globalisante mais être libre individuellement ou en groupe est peut être le premier pas vers un autre modèle de société plus juste, plus égalitaire, plus fraternelle. On peut encore rêver…

N’étant pas un méta-théoricien – ou du moins n’ayant pas le Q.I. artistique et politique voulu – je ne me risquerai pas à décrire ici les raisons qui nous font voir dans « l’initiation » une possibilité d’action politique. Et en parlant d’initiation nous nous plaçons en dehors d’une conception « fermée » mais bien plutôt ouverte et personnelle. En fait, nous voulons surtout dire qu’il appartient à chacun d’apprécier ce mélange « hérétique » – au sens le plus noble du terme – et d’en retirer ce qu’il veut. Les deux positions sont également valables : refuser ou accepter. Chacune de ces positions est à la fois vraie et fausse en particulier comme en général. Il n’y a aucune vérité au sein de ces textes ou du moins aucune vérité quantifiable et objectivante, mais uniquement un courant de réalité-onirique illimité et subjectif. L’important n’est pas de discuter le caractère valide au niveau macrocosmique mais bien de se questionner quant à sa validité microcosmique. Un texte doit bien d’abord changer l’individu-lecteur avant d’aller plus loin. Et si les quelques textes présentés ici font rire, certains seront touchés par l’imaginale dimension contenue en eux. Et ceux-là pourront à leur tour semer…

Et, s’il est certain que les textes peuvent influer sur le réel – au travers de l’imaginaire, du choc des photos et du poids des mots, … – ils n’en restent pas moins inertes s’ils ne sont utilisés dans l’action & dans le siècle. Philosopher à coup de hache (en bon Charbonnier) et de marteau (tel un Dyonisos-Nietzsche) et donc philosopher par le Feu pour tout détruire afin de faire revivre. Comme le dit le camarade Bakounine, à la suite de Spartakus-Weishaupt, « tout détruire & le plus vite possible » afin que l’ancien meure enfin & que le nouveau naisse. Si l’on suit Hakim Bey, l’on ne peut rien détruire si l’on n’a aucun projet créatif. Et donc, détruisons l’inerte – le matérialisme-idéaliste & ses cohortes cathodiques putridement mercantiles – afin de faire naître un Autre Possible. Et ce projet de création doit s’accompagner d’une formation – disons spirituelle – que l’ésotérisme peut donner par sa volonté intrinsèque de libération de l’Homme. Libération au sens d’absence de Maîtres mais surtout d’absence d’Esclaves.

N’être plus esclave commence peut-être par sortir de son état de robot téléphage consumériste & par sortir de son statut de simple outil de digestion. N’être plus esclave est peut-être commencer par se poser les vraies questions – et en chercher les réponses – que notre société actuelle ne veut surtout voire naître en nous. N’être plus esclave est peut-être tout simplement accomplir le plus grand acte magique qui soit, c’est à dire de vivre en harmonie avec soi et les autre… Qu’importe notre état d’imperfection – pseudo-morale ou psychologique ou bien physique – ce qui compte c’est ce que nous faisons.

Cela ne reste que mon point de vue. Je ne l’impose à personne et ne veux l’imposer à personne. Je connais déjà les critiques qui vont m’être adressées : dérive dangereuse, gouroutisme, sénilité précoce… Qu’importe, nous sommes des hommes car nous pouvons rêver d’Autre Chose, et si je rêve je peux donc encore me voir comme un Homme. Et chercher à atteindre mon inaccessible Etoile…

Voilà notre but, simple et simplet mais il n’en reste pas moins un but que vous pouvez aussi chercher à atteindre sans dieu ni maître. Ce texte n’est qu’une ébauche et comme toute oeuvre – ou commencement – il peut être amélioré, changé, détruit, oublié, magnifié ou sali… Mais aujourd’hui & dans cet univers binaire, il existe et c’est déjà bien.

Nous continuerons toutefois à placer ici des textes « traditionnels » tout en développant ce caractère « initiatik-révolutionnaire ». Il vous suffit de ne lire que ce que vous voulez et de délaisser le reste…

Manifeste Initiatique Révolutionnaire. Spartakus FreeMann, janvier 2002 e.v. Pas de copyrigths, distribution, utilisation & destruction libres de droits & de devoirs.

Dans les mêmes eaux...

Nouvelle version de KAosphOruS, le WebZine Chaote francophone.Ce projet est né en 2002 suite à une discussion avec un ami, Prospéro, qui fut à la source d’Hermésia, la Tortuga de l’Occulte. Le webzine alors n’était pas exclusivement dédié à la Magie du Chaos, mais après la disparition de son fondateur, il a évolué vers la version que vous pouvez aujourd’hui lire.L’importance de la Chaos Magic(k) ou Magie du Chaos grandit au sein de la scène magique francophone. Nous espérons apporter notre clou au cercueil… Melmothia & Spartakus FreeMann

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Shares
Share This