Autres Magies

Charles Stansfeld Jones aka Frater Achad

Par Spartakus FreeMann

Charles Stansfeld Jones (1886-1950), connu sous le nom initiatique de Frater Achad, était un occultiste & un magicien. En décembre 1909, il fut admis en tant que Probationer dans l’A.’.A.’. d’Aleister Crowley et il fut introduit dans l’OTO au sein duquel il participa au développement et à l’organisation de l’Ordre en Colombie-Britannique.

Ses divers pseudonymes initiatiques furent V.I.O. (Unus in Omnibus, Un en Tout, en tant que Probationer de l’A.’.A.’.), O.I.V.V.I.O., V.I.O.O.I.V, Parzival (en tant qu’Adeptus Minor et IX° OTO), et Tantalus Leucocephalus (X° OTO), mais il est mieux connu sous son nom initiatique de Néophyte « Frater Achad » (Unité, אחד) qu’il utilisa comme nom de plume dans ses divers ouvrages.

Charles Stansfeld Jones aka Frater Achad
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest

Achad, le Fils Magique d’Aleister Crowley.

Ayant été recruté en tant que Probationer en 1909 au sein de l’A.’.A.’. par Crowley, il eut comme superviseur J.F.C. Fuller (Per Ardua). Lorsque Fuller se retira plus tard, ce fut alors Crowley qui devint son supérieur. Jones passa au grade de Néophyte et prit le nom initiatique de Achad qu’il utilisera plus tard comme nom de plume pour ses divers écrits et par lequel il est le mieux connu de la scène occultiste. Jones continua son travail sous la supervision de Crowley au sein de l’Ordre Extérieur de l’A.’.A.’. jusqu’à ce qu’il décide de prétendre au grade de 8=3, Magister Templi dans le Troisième Ordre, assistant alors Crowley dans son avancement de Magus. Jones prit donc les obligations de Magister Templi (« Vœux de l’Abysse ») et il en notifia Crowley.

La nouvelle arriva comme une révélation pour Crowley. Neuf mois plus tôt, il avait été impliqué dans une opération magique avec Soror Hilarion (Jeanne Foster) dans le vain espoir de concevoir un enfant magique. Crowley nota que les neuf mois représentaient la période de gestation de l’enfant et que la naissance de Jones en tant qu’« Enfant de l’Abysse » le destinait à devenir l’« enfant magique » de Crowley et de Hilarion. Il accueillit Jones au sein du Troisième Ordre et il déclara que Jones était son « fils bien-aimé ». Crowley dans son autobiographie nous dit : « Ce que j’ai fait en réalité c’est de concevoir un enfant magique. Neuf mois précisément après, au solstice d’été de l’année 1916, Frater O.I.V. devint, sans que j’en ai connaissance, un « Enfant de l’Abysse » ». « Il est prédit que cet Enfant découvrira la Clé de l’interprétation du Livre de la Loi ce que je fus incapable de faire ».

Crowley écrira le « Liber Aleph » – Le Livre de la Sagesse ou Folie – qui est une « Lettre » de la Grande Bête 666 à son Fils Parzival 777. Dans ce livre, il communique à son « fils magique » l’essence de sa connaissance magique : « Je t’ai procréé, ô mon Fils, comme tu le sais, avec la Dame Écarlate appelée Hilarion, comme cela m’a été mystérieusement dévoilé par le « Livre de la Loi ». Maintenant que tu es arrivé à un Âge de Compréhension, prêtes l’oreille à ma Sagesse, car en elle repose une Voie simple & directe pour tout Homme afin qu’il atteigne la Fin » (Liber Aleph, APOLOGIA).

Son travail au sein de l’O.T.O.

Inspiré par le cinquième point de la Tâche de Zelator dans le système de l’A.’.A.’., Jones obtint de Crowley l’autorité de mettre en place un corps de l’OTO au Canada. Le résultat en fut la première opération des degrés de la Mysteria Mystica Maxima en Amérique du Nord et la fondation de la première Loge de la Colombie-Britannique au sein de laquelle les fondateurs de la Loge Agape furent initiés.

En 1915, Crowley conféra à Jones tous les degrés de l’O.T.O., sauf le IX° qu’il n’obtint que lorsqu’il démontra sa connaissance du Suprême Secret du Souverain Sanctuaire de la Gnose. À son admission au IX°, Jones prit le nom magique de Parzival.

En 1918, Jones devint le Grand Trésorier Général après que Crowley démit George Macnie Cowie de ce poste. Crowley et Jones en vinrent rapidement à un désaccord au sujet de la gestion des fonds de l’Ordre et Jones démissionna de l’O.T.O. en 1918. Crowley n’accepta pas cette démission et Reuss nomma Jones Grand Maître pour l’Amérique du Nord. Jones et Heinrich Traenker furent les deux Grands Maîtres qui confirmèrent Crowley dans sa position de Chef Extérieur de l’O.T.O. en 1925.

En 1936, Jones fut expulsé de l’Ordre par Crowley.

Charles Stansfeld Jones aka Frater Achad
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest

Le Lamen de Frater Achad

La Fraternité Universelle.

En 1921, Jones rejoint la Fraternité Universelle, connue de ses membres comme la Fraternité Intégrale ou comme la Société Mahacakra, selon leur niveau d’implication. Ce groupe recruta activement parmi les rangs de la Théosophie et Jones fut l’un des thélémites qui rejoignirent ce groupe.

Les méthodes de la F.U. impliquaient une correspondance de personne à personne avec un fort accent mis sur le secret des instructions.

En 1924, Jones dirigeait à peu près 70 membres de la F.U. et il forma le plan de fondre Thelema au sein de la F.U. qui devrait perpétuer l’O.T.O. et l’A.’.A.’. sous leurs formes les plus pures.

Annie Besant, chef de la Société Théosophique, interdit strictement la double appartenance de la F.U. Lorsque Crowley fut mis au courant de l’implication de ses compagnons, il dénonça également la F.U. En 1928, Jones se convertit au christianisme au sein de l’Église Catholique Romaine, s’y faisant baptiser et y recevant la confirmation. À la même époque, il accéda au poste de Mahaguru, ou chef supérieur de la F.U., poste qu’il occupa jusqu’à sa mort.

L’Éon de Maat.

En 1948, Achad se mit à dos les thélémites les plus conservateurs en proclamant l’avènement de « l’Éon de Ma » qui succédait à celui de l’Éon d’Horus proclamé par Crowley en 1904. Cette proclamation fut assez discrète cependant, et seuls quelques intimes et initiés furent mis au courant et s’impliquèrent dans la propagation du nouvel Éon. Certains membres de l’A.’.A.’. et amis de Jones formèrent par la suite la Fraternité de Ma-Ion.

Bibliographie.

– « A Master of the Temple, Liber CLXXV » (édité dans « The Equinox » III:1).

– « Stepping Out of the Old Aeon and into the New ».

Thirty-one Hymns to the Star Goddess, monographie constituée de méditations sur le Liber Legis.

Q.B.L. ou The Bride’s Reception, le premier ouvrage kabbalistique majeur de Frater Achad.

Crystal Vision through Crystal Gazing.

The Chalice of Ecstasy, une étude du symbolisme de Parsifal de Wagner, dans des termes thélémites.

The Egyptian Revival, qui explore et détaille la révision de la Kabbale suggérée dans « Q.B.L. ».

The Anatomy of the Body of God, la texte kabbalistique majeur de Frater Achad, suite de « Q.B.L. » et de « The Egyptian Revival ». Ce livre devrait être bientôt disponible en français.

De Mysteriis Rosae Rubeae et Aureae Crucis, une analyse de la formule magique de l’Adeptus Minor.

Liber Thirty-one (posthume).

Plusieurs traductions de textes de Frater Achad sont disponibles sur ce site.

Charles Stansfeld Jones aka Frater Achad, par Spartakus FreeMann, nadir de Libertalia, novembre 2007 e.v.

Dans les mêmes eaux...

Nouvelle version de KAosphOruS, le WebZine Chaote francophone.Ce projet est né en 2002 suite à une discussion avec un ami, Prospéro, qui fut à la source d’Hermésia, la Tortuga de l’Occulte. Le webzine alors n’était pas exclusivement dédié à la Magie du Chaos, mais après la disparition de son fondateur, il a évolué vers la version que vous pouvez aujourd’hui lire.L’importance de la Chaos Magic(k) ou Magie du Chaos grandit au sein de la scène magique francophone. Nous espérons apporter notre clou au cercueil… Melmothia & Spartakus FreeMann

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Shares
Share This