Catégories
Nawak

L’Apocryphe de Caïn

Auteur Anonyme

L’Apocryphe au Testament Vengeur d’Éris.

A. Récit de la Création (compilé à partir de témoignages et de coupures de presse) :

I. Au Commencement était le Mot.

II. Et le Mot était « Putain ! »

III. En vérité, bien d’autres mots suivirent et ils furent « Je me disais bien que cela n’aurait pas dû arriver ».

IV. Et ainsi l’univers fut-il créé.

V. Et Éris dit, « Que la Lumière soit ! », mais hélas il y eut des coupures d’électricité en Californie.

VI. Et Éris vit la lumière et cela était bien. Éris vit aussi sa facture d’électricité quadrupler suite aux privatisations, et cela n’était pas bien.

VII. Et la Dame dit, « Qu’il y ait un firmament », et zut se dit-Elle, cette couleur ne va pas avec celle de mes yeux.

VIII. Et Éris rassembla les terres et commanda aux eaux de se retirer. Et à Londres le prix du mètre carré passa à 6000$, et malheureusement les eaux restent rarement au même endroit très longtemps.

IX. Et Éris dit, « Qu’il y ait de l’herbe » et ses fidèles se mirent à la fumer en remerciement.

X. Et la Dame dit, « Qu’il y ait de la Lumière dans le ciel afin d’éclairer la terre » et il y eut alors de nombreux rapports d’OVNI.

XI. Et la Dame dit, « Que les eaux s’emplissent de vie » et cela advint, mais les quotas de l’Union Européenne n’empêchèrent pas la pêche intensive.

XII. Et Éris les bénit en disant, « Soyez féconds, multipliez-vous et emplissez les océans et que les volailles se multiplient sur la terre », malheureusement les volailles ont attrapé la grippe aviaire et sont mortes.

XIII. Et Éris dit, « Que la terre enfante du bétail et des bêtes rampantes », et alors apparurent les vaches et les candidats républicains à la Présidence.

XIV. Et Éris dit, « Faisons l’homme à notre Image », mais des divergences dans l’équipe des créateurs aboutirent à de nombreux projets concurrents.

XV. Et Elle dit, « Que l’homme domine sur le poisson, le bétail, la volaille et tout ce qui est assez stupide pour le suivre ».

XVI. Et Éris dit, « Vois, je t’ai donné les premières semences gratuites », mais Monsanto les a copyrightées et vendues à prix d’or.

L’Apocryphe de Caïn. Titre original « Cain’s Apocrypha». Traduction française, Spartakus FreeMann, mars 2010 e.v.