Left Hand Path Pratiques et Rituels

Rituel d’Équinoxe au Seigneur Serpent

Rituel d’Équinoxe au Seigneur Serpent

Par Frater Arun ben ZyGoat

LE TEMPLE : Sur le sol est disposé un Hexagramme composé de deux triangles. Un des triangles est fait de pétales de roses, et à chacun de ses angles se tient une Prêtresse. L’autre triangle est fait de rubans verts, à chacun des angles est disposée une bougie.

À l’Est, derrière un voile se trouve l’Icône du Seigneur Serpent à Sept Têtes. De chaque côté d’elle se trouvent l’icône du caducée et celle du trident. Le voile est fermé au commencement du rituel.

OFFICIERS : Le Prêtre porte une robe rouge et un masque du Seigneur Serpent. Les trois Prêtresses sont accoutrées en Concubines Danseuses Sacrées.

PRÉPARATION :

Avant l’entrée dans le Temple, la congrégation est préparée par les trois Prêtresse de la manière suivante :

La première Prêtresse les informe qu’ils vont participer à la Croix Kabbalistique lors du Bannissement, et clamera alors un verset extatique du Liber AL. Voici ce verset : « Je suis le Serpent secret lové prêt à bondir : dans mes anneaux il y a de la joie. Si je lève la tête, moi et ma Nuit sommes uns. Si j’abaisse la tête et crache du venin, alors est le ravissement de la terre, et moi et la terre sommes uns » (Liber AL II, 26)ii.

Les participants sont invités à se familiariser avec ce verset. Ceci est la préparation de l’Esprit de la Congrégation.

La seconde Prêtresse apporte le vin consacré et les verres et, les offrant à toute la congrégation, elle les invite à boire lors de la lecture de ce verset :

« Je suis le Serpent qui donne Connaissance & Plaisir et gloire éclatante, et attise le coeur des hommes dans l’ivresse. Pour m’adorer prends du vin et d’étranges drogues dont je parlerai à mon prophète, & enivre-t-en ! Ils ne te feront aucun mal. C’est un mensonge, cette folie contre soi-même. L’étalage de l’innocence est un mensonge. Sois fort, ô homme, désire, jouis de toutes choses des sens et du ravissement : n’aie crainte que quelque Dieu ne te renie pour cela » (Liber AL II, 22).

Ceci est la préparation de l’Âme de la Congrégation.

La troisième Prêtresse, lorsque les portes du Temple sont ouvertes, oindra le front de chacun des membres de la Congrégation avec une goutte d’Huile d’Abramelin, en utilisant sont majeur. À chacun elle dira :

« Brûle sur leurs fronts, ô splendide serpent ! »

Ceci est la préparation du Corps de la Congrégation.

LE BANNISSEMENT : une fois que tous sont assemblés dans le Temple, une cloche est sonnée 1 7 & 1. À ce moment, les Prêtresses se trouvent aux angles du triangle de roses de l’Hexagramme, et le Prêtre est au centre. La Congrégation se tient debout le long des murs du Temple. Une fois que la cloche a fini de sonner, le Prêtre et les Prêtresses proclament ensemble :

« Apo Pantos Kokadaïmonos ! »

Tous ceux qui sont présents procèdent au Rituel de la Croix Kabbalistique selon le Rubis Étoilé. Á la fin de ce rituel, le Prêtre et les Prêtresses procèdent au tracé des pentagrammes, le Paean to Paniii, et la fermeture, chacun restant à se place au sein de l’Hexagramme, mais se tournant vers les directions appropriées aux moments appropriés. Tous procèdent alors à la Croix Kabbalistique une fois encore.

OUVERTURE : le Prêtre et les Prêtresse chantent ensemble :

« Om Namo Nagarajaya »

Lentement et de manière solennelle. Ce mantra signifie « Om ! Salut au Roi Serpent ! ». Il y a alors une longue pause dans le Silence.

Le Prêtre : « Comment bannirons-nous la sorcellerie des Dieux Esclaves ? »

Les Prêtresses : « Nous éveillerons le Seigneur de la Lumière ! »

Le Prêtre : « Comment fertiliserons-nous l’Oeuf de l’Esprit ? »

Les Prêtresses : « Nous éveillerons le Seigneur de la Vie ! »

Le Prêtre : « Comment régénérerons-nous le Jardin des Délices ? »

Les Prêtresses : « Nous éveillerons le Seigneur de l’Amour ! »

Le Prêtre : « Exaltons-nous dans l’Adoration ! »

Faire tinter la cloche 1 7 & 1

LES SEPT ADORATIONS DE LA FORCE DU SERPENT :

Le Prêtre : « Salut à Toi, Ouroboros ! Circonférence auto-dévorante et auto-créatrice, circonférence du Tout ! Ananta ! Leviathan ! Océan sans Limite du Vide ! Par le Signe du Cercle nous T’invoquons ! »

Le Prête et les Prêtresses : « Om Namo Nagarajaya ! »

Le Prêtre : « Salut à Toi, Nucléus ! Épelant sans cesse les Noms de Dieu au sein du sanctuaire génétique de nos Cellules ! Ô Sagesse Secrète Lovée des Âges ! Ô Écriture écrite par la Main Invisible sur nos Chairs et dans notre Sang ! Par le Signe de la Croix nous Te conjurons ! »

Le Prête et les Prêtresses : « Om Namo Nagarajaya ! »

Le Prêtre : « Salut à Toi Unique Éternel ! Unique, qui nage au travers du Temps avec la Vie et la Mort au Rythme choisi par Toi ! Seigneur Dansant des Éons, déguisé en Nous, Se réjouissant de nos jeux ! Par le Signe de l’Union nous T’invoquons ! »

Le Prête et les Prêtresses : « Om Namo Nagarajaya ! »

Le Prêtre : « Salut à Toi, Uraeus ! Comme Isis éveille Osiris par Son touché, que l’étincelle endormie de la Royauté s’élève afin de se Réjouir en notre Couronne d’Extase ! En tant que Rois et Reines laisse-nous bannir les sorts des Dieux Esclaves ! »

Le Prête et les Prêtresses : « Om Namo Nagarajaya ! »

Le Prêtre : « Salut à Toi, Kundalini ! Comme Shakti éveille Shiva par la Danse sur Son Corps, puisse la Triple Flamme de l’Esprit s’embraser en nos Coeurs ! Puisse la Lumière imprégner la Nuit de Délices ! »

Le Prête et les Prêtresses : « Om Namo Nagarajaya ! »

Le Prêtre : « Salut à Toi, Hadit ! Comme Babalon éveille la Bête sur laquelle Elle se chevauche, puisse l’Amour Sans Limite dissoudre toute Douleur et tout Plaisir, toute Vie et toute Mort, toute Ténébre et toute Lumière en une Éternelle et Spiralante Joie de l’Union Orgasmique ».

Le Prête et les Prêtresses : « Om Namo Nagarajaya ! »

Le Prêtre : « Notre Père qui est en Nous : Sacrées soient les Dix Cornes par lesquelles les Dix Sephiroth sont transpercées et fertilisées ! Sacrées soient les Sept Langues de Tes Sept Faces par lesquelles les Sept Lotus de Babalon sont transpercés et épanouies ! Sacrés soient le Lion et le Serpent par lesquels les esclaves deviennent des Rois et les fidèles des Dieux ! Ton Royaume s’éveille au touché de Ta Couronne ! Ton Corps est rené par l’ouverture de Ton Oeil ! Ton Jardin se réjouit alors que le Serpent de la Sagesse danse sur l’Arbre de la Vie ! Om Namo Nagarajaya ! »

Les Prêtresses : « Les mots seuls ne sont pas suffisants ! Ton corps doit être brûlé sur l’Autel de la Joie ! »

LA DANSE DE L’EXCITATION : Les Prêtresses commencent à danser sur place mais de manière serpentine comme si elles cherchaient à séduire la Force Vivante quoique sans forme au sein du Temple. Le Prêtre regardant cela commence à danser seul, abandonnant sa place et orbitant graduellement autour du périmètre extérieur de l’Hexagramme. Il approche des Prêtresses et danse avec elles, l’un après l’autre. Tandis qu’il se connecte avec chacune des Prêtresses, ils chantent tous :

« Revêts les ailes et éveille la splendeur lovée en toi : viens à moi ! » (Liber AL I, 61)

Lorsqu’il retourne au centre de l’Hexagramme, les Prêtresses chantent ensemble trois fois :

« Revêts les ailes et éveille la splendeur lovée en toi : viens à moi ! » (Liber AL I, 61)

La musique et le rythme augmentent en intensité et en tension tout au long de cette danse. À la fin du troisième chant, le Temple retombe dans le Silence.

1. Je suis le Cœur ; et le Serpent est lové

Autour du centre invisible de l’esprit.

Redresse-toi, Ô mon serpent ! C’est l’heure

De la fleur chaperonnée, sainte et ineffable !

Redresse-toi, Ô mon serpent, dans l’éclat de la floraison

Sur la dépouille d’Osiris qui flotte dedans la tombe !

Ô cœur de ma mère, de ma sœur, cœur mien,

Tu es livré au Nil, à la terreur Typhon !

Ah moi ! mais la gloire de l’orage dévorant

T’enveloppe et t’enclôt dans le délire de la forme.

Sois sage, Ô mon âme ! que le charme se puisse dissoudre

Comme les baguettes sont dressées, et que tournent les éons.

Vois ! comme Tu es joyeux en ma beauté,

Ô Serpent qui la couronne de mon cœur caresse !

Vois ! nous sommes un, et la tourmente des années

S’abîme dans le crépuscule, et le Scarabée fait son apparition.

Ô Scarabée ! le bourdonnement de Ta chagrine mélopée,

Qu’à jamais il soit extase de cette gorge frémissante !

J’attends le réveil ! L’appel d’en haut,

L’appel du Seigneur Adonaï, du Seigneur Adonaï !”

(Liber LXV, I, 1)

PAROXISME : Les Prêtresses se ruent pour ouvrir le voile afin de révéler l’Icône du Seigneur Serpent. On allume des bougies devant elle et ils y a de nombreux petits rouleaux portant son image. Les musiciens se lancent dans une danse extatique tandis que le Prêtre et les Prêtresses commencent à danser. A intervalles irréguliers, ils lancent cet appel :

« Je suis le Serpent secret lové prêt à bondir… »

afin d’encourager la congrégation à faire de même. Tandis qu’ils dansent, ils offrent au fur et à mesure des petits rouleaux à la congrégation. Il n’y a pas de cérémonie de fin – chaque participant est libre de danser et de crier comme il le Veut, étant totalement identifié avec le Serpent. Le vin peut également être incorporé dans les offrandes au Seigneur Serpent.

Le rituel en entier est destiné à instruire ceux présents selon les véritables méthodes de l’invocation, qui ne demande que l’utilisation extatique du corps en conjonction avec l’esprit et l’âme. La danse étant la plus accessible de celles-ci.

Rituel d’Équinoxe au Seigneur Serpent. Par Frater Arun ben ZyGoat. Traduction française par Spartakus FreeMann, septembre 2006 e.v – An IVxiv Dies Veneris.

Dans les mêmes eaux...

Nouvelle version de KAosphOruS, le WebZine Chaote francophone.Ce projet est né en 2002 suite à une discussion avec un ami, Prospéro, qui fut à la source d’Hermésia, la Tortuga de l’Occulte. Le webzine alors n’était pas exclusivement dédié à la Magie du Chaos, mais après la disparition de son fondateur, il a évolué vers la version que vous pouvez aujourd’hui lire.L’importance de la Chaos Magic(k) ou Magie du Chaos grandit au sein de la scène magique francophone. Nous espérons apporter notre clou au cercueil… Melmothia & Spartakus FreeMann

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Shares
Share This