Catégories
Hakim Bey

Pyrotechniques

Pyrotechniques par Hakim Bey

Inventé par les Chinois, mais jamais pour la guerre – un bel exemple de Terrorisme Poétique – une arme utilisée pour effrayer plutôt que pour tuer – les Chinois haïssaient la guerre & s’y jetaient en maugréant lorsque les armées étaient levées – la poudre à canon est plus utile pour effrayer des démons malins, faire le délice des enfants, emplir l’air d’une brume parfumée.

Des « Class C Thunder bombs de Canton », des Bouteilles Roquettes, des papillons des M-80, des Tournesols – allumez votre cigarette avec la mèche grésillante d’une « Haymarket-black bomb » – imaginez l’air empli de lamies & de succubes, d’esprits agressifs, de fantômes policiers. Appelez un enfant avec des allumettes – apôtre-chamane des complots d’été de la poudre à canon – fracassez la nuit de milliers d’étoiles, arsenic & antimoine, sodium & chlorite de mercure, un éclair de magnésium…

Des fusées feu d’artifice sur les toits des bâtiments des sociétés d’assurance, ou des écoles – un serpent-kundalini ou un Dragon-Chaos rayé de baryum-vert & de jaune oxalate de sodium ou des monstres copulants tirant des pétards sur la maison des vieux baptistes.

Traduction française par Spartakus FreeMann, 2014.