Autres Magies

Geomachia Deorum

Geomachia Deorum

Par Albert Croulet

Geomachia Deorum – La Géomachie des Dieux

Introduction

Le texte qui suit fut retrouvé dans les archives d’un illustre inconnu nommé Albert Croulet. Cet étrange personnage assez énigmatique semble avoir vécu quelque part en France, au début du XXe siècle. Les informations disponibles à son sujet sont maigres et le peu qui est à notre disposition provient de sa compagne Liliane Muguet qui fut également sa Femme Octarine, avatar de Kali, avec laquelle il a réalisé de nombreuses opérations de « géomachie para-sexuelle », son propre système magique, développé dans le plus grand secret, en marge des grands courants occultistes d’alors. Les principes de cette magie reposent sur l’union des deux forces universelles, masculine et féminine, représentées par Béhémoth et Kali. La géomachie ne doit pas être confondue avec la géomancie, car ici il s’agit bien du « combat de Gaïa », la mère des deux principes dont nous venons de parler. Croulet avait réuni ses disciples, répandus aux quatre coins de l’empire colonial, au sein d’une organisation connue sous le signe « OMO » dont la signification nous échappe encore. Selon nos sources, il semblerait que ces trois lettres, par le dessin qu’elles forment, représentent le secret du système de Croulet.

Le texte que nous présentons ici est une communication de M. Croulet à ses disciples relative à certains de ses enseignements. Le phrasé est pompeux et soporifique, et, pour tout dire, il ne révèle rien qui ne soit aujourd’hui diffusé largement dans les divers Hellfire clubs de province…

« Béhémoth XXX° OMO, Rex Summus Sanctissimus, du Trône d’Envers qui repose au sein du Sanctuaire de la Très Sainte Gnose.

À Tous les Membres du Sublimissime & Éminentissime Grand Conseil des Très Illustres & Très Respectés Souverains Grands Inspecteurs Généraux XXVII° OMO,

Salut & Paix sur tous les points du Triangle Inversé.

I

Depuis l’aube des temps, tous les Initiés de l’univers visible et invisible ont détenu un secret fabuleux & sans prix – qui est l’Amour & la Liberté – dont la Vérité est, seule, capable d’unir tous les hommes.

La Terre n’est qu’une étincelle refroidie du Soleil – un pétale de Rose tombé des Cieux – & le Soleil est l’unique source de toute Lumière & de toute Vie sur cette planète. Il est non seulement le Créateur, mais également le Soutien du Monde, & c’est Lui qui détruira aux temps fixés, & qui réparera lorsque les temps seront advenus. Dans le Macrocosme Il est le seul & unique Dieu.

Dans le Microcosme, qui est l’Homme, le représentant du soleil & unique dispensateur de vie, est le Phallus. Il est le seul pourvoyeur de Lumière : le Phallus est la base physiologique de l’Âme Supérieure & Il est la Liberté & l’Amour.

Nos Frères dissimulèrent cette doctrine secrète au sein de la Tradition & des Fables. Avec cette Clé, tout devient intelligible, lumineux, radiant ; sans elle, il n’y a que ténèbres.

Cherchez & voyez.

II

En cet épître nous parlerons des Dieux universels tels que :

Le Feu qui est une image du Soleil & du Phallus.

La Lune qui est une image du Ktéis.

La Montagne qui est révérée comme le lieu visible du Soleil Levant & qui est, par sa forme, le Symbole du Phallus. La Montagne est également le symbole du Clitoris de Gaïa, la Mère. En ce sens, la Montagne est ambivalente et peut désigner tout à tour le masculin, Béhémoth, ou le féminin, Kali.

Le Yoni ou Ktéis qui est révéré en tant que Maison du Phallus.

Le Serpent qui est révéré comme pourvoyeur de Mort & comme symbole du Spermatozoïde. Il a souvent la tête du Lion afin d’indiquer le tout puissant pouvoir du Spermatozoïde.

L’œuf qui est révéré pour son caractère Solaire, & qui est, par lui-même, le véhicule de l’énergie phallique.

L’Aigle & toutes les autres créatures ailées. Il représente l’envol de la Vie.

Les Étoiles car, l’univers étoilé est comme la Mère.

Tous les autres Dieux ne sont qu’avatars de cette synthèse du Soleil Microcosmique. Les Déesses de la Fertilité dissimulent les Mystères de la Germination ; les Dieux du Vin sont phalliques & solaires dans l’Extase de la Vie débordante, & l’utilisation du vin peut ouvrir la conscience même aux gens du commun.

III

Dans ce Sanctuaire de la Gnose réside une interprétation plus profonde encore. Vous n’êtes pas totalement ignorants que dans les Figures appelées Béhémoth & Kali réside une Mesure des Cieux & de la Terre. Béhémoth, par notre géomachie guématrique, vaut 454 qui se réduit à 13 qui est la numération de l’Unité chez les Maîtres de la Kabbale hébraïque. L’Oracle de Souss Neil nous enseigne que Béhémoth se lit « Be ha-moth » qui, en hébreu, signifie « dans la mort ». Kali, par le même procédé, vaut 61, numération du néant en hébreu, & se lit, selon l’Oracle de Souss Neil, « keli », réceptacle. Béhémoth, Unité-Mort, s’unit à Kali, le Réceptacle-Néant. Ici, mes Frères et mes Sœurs, réside l’ultime secret de notre Fraternité.

Ceux qui, véritables initiés, ont pénétré par la Vérité dans le sanctuaire de leur propre Être, & y ont découvert ce Dieu Omnipotent, Omniscient, Omniprésent qui est la Lumière, l’Amour & la Liberté, au-delà du Temps & de l’Espace, sans Quantité ni Qualité, Éternel, Essence du Soleil & du Phallus, posséderont par leur propre conscience une certaine compréhension de la Vérité.

Ceux-là, s’ils sont Sages, ne feront aucune tentative pour divulguer cette Vérité aux profanes, mais ils seront satisfaits de rester dans l’ombre de cette Vérité que nous venons de vous déclarer : que Dieu est Un, & que Son Nom est dans le Macrocosme le Soleil, & dans le Microcosme, le Phallus.

Toute tentative d’initier, même ceux qui en sont dignes, avant qu’ils ne se soient initiés eux-mêmes est folie & mort. Les Secrets des Sages ne doivent pas être exprimés en un langage vulgaire.

Qu’est la Montagne d’Alamut si ce n’est le Phallus ? Et le Premier Mot n’est-il pas SHEMESH, le Soleil ? Alamut ne se lit-il pas « Al ha-moth », « dieu de la Mort » tandis que Shemesh est « shem esh », la « désolation de l’homme » ?

Aux temps qu’il juge bons, Béhémoth XXX° OMO déclarera ouvertement cette Vérité aux Rois & aux Princes de la Terre, afin qu’ils puissent tenir conseil tous ensemble & gouverner ainsi tous les hommes par la vertu de ce Secret sous les Ombres des Ailes du Dieu Un Ineffable.

Ce Secret est un Pilier de Feu qui disperse les Ombres de la Terre, mais Il est également un voile pour cette Lumière.

IV

De tous nos ennemis, ceux que nous devons craindre le plus sont ceux qui fabriquent par leur imagination de faux dieux.

Ce sont ceux qui se sont abrutis, qui ont assombri leur vision, qui ont trahi leur propre raison en recherchant des dieux fantastiques, ce sont ceux qui se sont perdus dans la contemplation de métaphysiques toiles folles & brouillonnes peintes par des maîtres-araignées émasculés en leur cloître sans soleil ; dans des foutaises soufflées par des idiots & des fous ; dans des mythes mal interprétés. À ceux-là, la Vérité semble fausse, & la Lumière ressemble aux ténèbres.

Les Christs des Églises latines, luthériennes & anglicanes ne sont que des machines-dieux de la fraude & de l’oppression, volées & prostituées à partir de Celui en qui nos Pères en la Gnose synthétisèrent les dieux de la Syrie, de la Grèce, de la Chaldée, de Rome & de l’Égypte grâce à l’échange & au contact entre les prêtres de Mithra, d’Adonis, d’Attis, d’Osiris, de Dionysos, d’Isis, d’Astarté, de Vénus & de beaucoup d’autres.

Des traces de cette synthèse sont toujours perceptibles dans la Messe & dans le Calendrier des Saints ; tous les dieux & déesses d’importance universelle y sont honorés par les mêmes rites qu’auparavant, tandis que les dieux locaux sont remplacés par des saints, des vierges, des martyrs ou des anges.

Mais, dans la pure Charbonnerie, & plus particulièrement dans l’OMO, cette synthèse a été opérée avec une plus grande fidélité & avec plus d’efficacité & de lucidité, & avec un grand génie dramatique & poétique, afin qu’il soit plus facile de distinguer les Joyaux &, dans l’éventualité que les Rites & les Traditions soient perdus, que nos dignes successeurs puissent retrouver ce qui fut perdu & redécouvrir la Géomachique Parole Perdue.

À présent, nous vous rappelons l’histoire de nos Moines religieux & militaires : comment ils rencontrèrent les initiés des armées de Hassan i Sabah, & obtinrent de ceux-ci le secret appelé Béhémoth, qui est le Mystère de la Mesure des Cieux & de la Terre. Par conséquent, mes Frères & Sœurs, combattez sans cesse la tyrannie & la superstition, & plus encore la bigoterie du christianisme « orthodoxe » qui nous assombrit l’âme par des sornettes de vieilles femmes & des fables stupides, des doctrines immorales comme le péché originel & l’expiation, & la très hideuse eschatologie en l’histoire de la fausse religion.

Mais, par-dessus tout, que la guerre soit contre tous ceux qui cherchent à utiliser ces bigoteries par une voie autre que celle de l’éclectisme harmonisateur ; en outre, prenez garde à ceux qui cherchent à spiritualiser leurs faux dieux, car leurs têtes ne sont que de vaniteuses vessies de porcs emplies de miasmes empoisonnés.

Mais dans votre guerre, honorez les ennemis valeureux ; épargnez-les & amenez-les à l’initiation ; tandis que la vieille peau & l’eunuque ne se verront appliquer que la seule indulgence possible : la destruction pure & simple.

V

Que la Bénédiction de notre Seigneur & Père le Soleil, & que la Ferveur du Seigneur Phallus soient en vous, & vous inondent l’esprit & le cœur & le corps.

Adieux.

Au Nom de KALI & de BEHEMOTH conjoints, du Sauveur Secret & d’IAOOAI. »

Geomachia Deorum

Dans les mêmes eaux...

Nouvelle version de KAosphOruS, le WebZine Chaote francophone.

Ce projet est né en 2002 suite à une discussion avec un ami, Prospéro, qui fut à la source d’Hermésia, la Tortuga de l’Occulte. Le webzine alors n’était pas exclusivement dédié à la Magie du Chaos, mais après la disparition de son fondateur, il a évolué vers la version que vous pouvez aujourd’hui lire.

L’importance de la Chaos Magic(k) ou Magie du Chaos grandit au sein de la scène magique francophone. Nous espérons apporter notre clou au cercueil…
Melmothia & Spartakus FreeMann

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Shares
Share This