Nawak

Étiquette de l’Occulture

Étiquette de l’Occulture

Étiquette de l’Occulture
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
Par Spartakus FreeMann

Il se peut que vous soyez invité ce week-end à un gentil happening illuminati, sorcier, wiccan, thélémite, ou que sais-je ? Vous doutez de vos réactions, de votre comportement en si bonne société secrète ? Voici un mini guide de survie :

* Si l’on vous demande votre nom, répondez en donnant la liste de vos 66 incarnations passées ; moins serait une faute de goût.

* Agissez toujours de manière étrange, secrète ; ayez l’air concentré et marmonnez cela donnera du corps et de l’importance à votre personne.

* N’invoquez jamais quelque chose que vous ne pourrez bannir. Cela fait mauvais effet envers vos hôtes.

* Ne mettez jamais d’ase fétide dans votre cocktail.

* Essayez de vous retenir de psalmodier bêtement des « 93 », « que la force soit avec vous » et autres « rien n’est vrai », cela vous ferait passer pour un novice peu digne d’intérêt.

* Partez léger si vous devez vous rendre à un cercle champêtre : laissez chez vous vos médailles, épées, anneaux, pentagrammes, cock-rings et autres breloques magiques pesantes.

* Si vous proposez une initiation à quelqu’un, ne dites pas « on se fait un grand rite ? » ou bien « une petite consécration gnostique ? » mais dites plutôt « Ta tradition ou la mienne ? »

* Ne riez jamais de ceux qui sont en « tenue de ciel », eux aussi peuvent vous voir.

* N’allumez jamais, jamais, une sorcière.

* Regarder béatement les talismans de vos hôtes peut provoquer des maladies mentales graves, des troubles oculaires ou des spasmes. Consultez votre marabout habituel en cas de doute.

* Si vous devez faire étalage de vos dons, gardez à l’esprit que les techniques rituéliques doivent vous être familières avant de commencer. En cas de décès inopiné durant un rituel raté (voir la règle suivante), faites un nouveau sacrifice, les démons aiment toujours ça.

* Faites attention où vous pointez vos objets magiques contondants.

* Évitez de marcher au travers des esprits désincarnés.

* Afin d’éviter d’invoquer n’importe quoi ou n’importe qui, ayez toujours en votre possession un dictionnaire multilingue (latin, grec ancien, énochien, barbarique, français…) au cas où la personne qui dirige le rituel commence les invocations dans une langue qui vous est inconnue.

* Évitez de mêler votre essence de vie à tout ce qui a des yeux rouge phosphorescent.

* Si l’on vous demande de signer un pacte ou un contrat, et si vous avez un doute ou une hésitation, signez du nom de votre voisin. Les démons demandent rarement une carte d’identité.

* Le sang est plus épais que l’eau. Faites tremper vos tenues rituelles 30 à 45 minutes de plus.

* Si vous êtes saoul, danser en se balançant peut passer pour de l’extase mystique ; par contre, un marmonnement aviné des noms des divinités est considéré comme un manque de classe.

* Si le maître de cérémonie demande un volontaire, résistez à votre envie de lever la main ! S’il est vrai que se montrer volontaire peut vous gagner un certain prestige au sein du groupe, et vous permettre de gagner de l’avancement dans les degrés initiatiques, cela peut également vous conduire à vous retrouver ligoté sur une table dans l’attente d’être dévoré vivant par une horde de démons affamés.

Étiquette de l’Occulture. Inspiré de «Circle Etiquette » traduit et adapté en français par Spartakus FreeMann, novembre 2008 e.v.

Dans les mêmes eaux...

Nouvelle version de KAosphOruS, le WebZine Chaote francophone.

Ce projet est né en 2002 suite à une discussion avec un ami, Prospéro, qui fut à la source d’Hermésia, la Tortuga de l’Occulte. Le webzine alors n’était pas exclusivement dédié à la Magie du Chaos, mais après la disparition de son fondateur, il a évolué vers la version que vous pouvez aujourd’hui lire.

L’importance de la Chaos Magic(k) ou Magie du Chaos grandit au sein de la scène magique francophone. Nous espérons apporter notre clou au cercueil…
Melmothia & Spartakus FreeMann

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Shares
Share This