Pratiques et Rituels

Un Blow-job : Vent, Magie et Chaos

Un Blow-job : Vent, Magie et Chaos

Par Francis Breakspear

Un Blow-job : Vent, Magie et Chaos.

Travail de Chaos Magic à partir de l’élément Vent

Moulin_Allauch Un Blow-job : Vent, Magie et Chaos
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest

C’est une longue histoire que celle des magiciens travaillant sur l’environnement naturel et tout particulièrement le temps — c’est-à-dire la météo. Cet article traite très brièvement de quelques manifestations du Vent, et se termine par un exemple pratique de travail avec les moulins à vent.

Les sorcières de Berwick furent exécutées il y a près de 400 ans pour avoir soi-disant fait naître un orage pour couler le bateau du Roi Jean. Il survécut et les jugea personnellement.

Hastur est un démon des vents dans les fictions de HP Lovecraft, cet écrivain adulé par nombre de magiciens. Il semble qu’Hastur est un nom emprunté à des auteurs plus anciens par Lovecraft qui ne l’utilisa que très brièvement. L’Hastur en tant que Marcheur du Vent est une invention d’Auguste Derleth, l’exécuteur testamentaire de Lovecraft et son successeur littéraire.

Le très intéressant Stephen Sennitt (qui n’a malheureusement aucun site web) mentionne quelques travaux magiques chaoticiens extrêmes utilisant Hastur, s’étant distingués par « une tempête noire titanesque… avec une frénésie sans merci », du même type que celles que l’Angleterre a pu connaître en octobre 1987, avec des vents de force 12 une augmentation de température inexplicable de 6 degrés en quelques heures. Ces travaux se soldèrent par une nuit de dévastation dans le sud de l’Angleterre et du Pays de Galles, ainsi que dans le Nord de la France. Plus de 15 millions d’arbres furent abattus et de très gros dommages furent occasionnés aux bâtiments, voitures et bateaux, avec des centaines de routes et de lignes ferroviaires bloquées par les débris. Seules 18 personnes périrent, peut-être parce que le plus gros de la tempête a frappé à l’heure où la majorité des gens se trouvaient à leur domicile. Le « Hay » Nécronomicon, une édition récente du terrible livre, décrit la voix d’Hastur comme « le lugubre soupir du vortex, la course folle de l’Ultime Vent qui souffle ténébreusement parmi les étoiles silencieuses… dont le rugissement incessant emplit sans fin les cieux éternels… Sa puissance abat la forêt et détruit la cité… » Ce qui semble assez vrai…

Le « questeur psychique », Andrew Collins, mentionne la même date que Sennitt concernant les oeuvres de magies noires qui eurent lieu dans l’Angleterre du Sud. La « quête psychique » est un développement récent de l’occultisme, qui a vu le jour vers 1979 avec Collins et quelques associés. Connue sous le nom anglais de « questing » et associée à une terminologie toute particulière, Collins la décrit comme une technique grâce à laquelle les individus « psychiques » se sont extraits de leurs séances cloisonnées et des salons pour oeuvrer dans le monde extérieur. Les sensations ressenties dans des sites antiques et sacrés sont utilisées par Collins et d’autres chercheurs afin de détecter des objets dissimulés – pièces archéologiques ou outils purement ésotériques placés rituellement dans le sol par des individus à des fins magiques.

Ces individus évoluaient souvent dans le domaine de la Magie Noire selon Collins, à laquelle s’opposent les groupes occultes « Blancs ». J’aime beaucoup ce que Collins écrit. Les nombreux livres de Collins sur le sujet, bien que souvent décrits comme « réalistes » et non fictionnels, sont souvent rédigés sur le rythme du thriller avec des personnages composites.

Collins rapporte que certains de « ses » psychiques ont eu de terrifiantes visions de loups sombres, juste avant cette nuit de grand orage de 1987 et cela peut être mis en parallèle avec des visions postérieures de « grands chiens démoniaques » associés avec de puissants orages. Le Magicien d’Oz a aussi un vent démoniaque…

Un Blow-job : Vent, Magie et Chaos
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest

L’orage de 1987 a suivi approximativement le même cheminement et a frappé la même région que celui qui toucha l’Angleterre du Sud en novembre 1703. Cet orage fut une surprise totale et causa d’énormes dommages. Plus d’une centaine de personnes périrent et le village de Kingstone Gorse fut totalement détruit.

Cet orage a dû paraître bien effrayant et démoniaque à ceux qui purent l’observer. Et ceci n’est peut-être qu’une coïncidence ou la simple lubie de détecter des correspondances, mais le sigil magique d’Hastur livré par Sennitt dans son grimoire comporte une ressemblance frappante avec la forme d’un moulin à vent.

À notre époque d’abondance de nourriture et surtout d’approvisionnement, l’orage de 1987 peut sembler moins terrible que celui de 1703. Cependant, les événements de 1987 ont réussi à effrayer énormément de monde et ont modifié le paysage pour des décennies. Kenneth Grant et la Loge Nu-Isis eurent maille à partir avec Hastur dans les années 50, un ouragan se déchaînant à l’intérieur alors que tout était calme dehors. Et selon certains, John Dee fit se lever un orage qui coula l’Armada… Encore aujourd’hui, les sorcières « vendent le vent » aux marins qui sont bloqués au port.

****

Bien. Tout ceci n’est qu’un petit aperçu… Le travail qui suit est, comme tous mes autres articles, « descriptif et non prescriptif » — c’est la manière dont je l’ai pratiqué et je ne dis pas « vous devez faire ceci ou cela »… c’est tout au plus un partage d’idée que vous pouvez adapter à vos propres besoins comme vous l’entendez (ou pas), ou encore une manière d’entamer une discussion sur les techniques magiques. Et nous n’appelons pas de démons ou ne faisons pas lever de tempêtes…

Cela dépend évidemment de l’endroit où vous vivez, mais il y a nombre de régions en Angleterre — et ailleurs, qui possèdent des moulins à vent modernes ; et je suis sûr que vous en avez déjà vu au moins en photo ; des tours de métal de l’ère spatiale avec de puissantes pales. Au repos, les deux pales forment une croix en Tau, ce qui est assez impressionnant lorsque, arrivé au sommet d’une colline, vous les voyez attendant silencieusement…

Ce n’est que récemment, en conduisant au travers d’une région particulièrement infestée de moulins à vent, que j’ai eu une intuition magique de l’utilité qu’ils pourraient avoir… Car ce sont en fait des moulins à prières à grande échelle, et pour ajouter à l’effet, des moulins à prière reliés au réseau électrique du pays… Un lien magique quelconque est tout aussi est valable, cependant si ce lien relie effectivement tous les bâtiments du pays via le courant électrique qu’ils créent et qui se propage par le biais d’un fil de cuivre… Voilà un merveilleux moyen pour envoyer un sort n’importe où et à qui vous le désirez…

Un travail chaotique spontané s’ensuivit… Un simple sigil rapidement formé et préparé… Il fut décidé que, puisqu’il y avait tant de mouvements et de forces dans le moulin à vent, qu’une certaine forme passive de gnose – dans le cas présent la méditation-visualisation du sigil et de la manière dont il allait voyager vers sa cible par le moyen des lignes de force — serait plus appropriée que n’importe quelle autre forme de gnose telle que la danse sauvage, puisque toute « roue » générée par un être humain serait ridicule en comparaison avec celle des moulins à vent.

Le sigil fut projeté par gnose au coeur des pales de la roue (en tournant autour du moulin à vent, vous pouvez choisir de faire une roue dextrogyre ou senestrogyre, selon vos intentions — magie créative ou négative), et ce fut tout.

Des résultats impressionnants et efficaces s’ensuivirent dans les heures suivantes et c’est pourquoi j’offre cet exercice comme technique possible pour ceux qui veulent l’expérimenter. Un morceau de magie improvisée que je nommerai donc « Chaos Quichottique » : )

Un Blow-job : Vent, Magie et Chaos. Francis Breakspear. Traduction française novembre 2002 e.v. par Spartakus FreeMann, Libertalia.

Avertissement : L’auteur n’est en rien responsable des expériences que vous pourriez vivre avec la pratique décrite ci-dessus. C’est votre problème et votre responsabilité.

Fais ce que tu veux sera le tout de la Loi.

Illustration : Moulin d’Allauch, par Christophe Moustier, 2006. Copyleft.

Dans les mêmes eaux...

Nouvelle version de KAosphOruS, le WebZine Chaote francophone.Ce projet est né en 2002 suite à une discussion avec un ami, Prospéro, qui fut à la source d’Hermésia, la Tortuga de l’Occulte. Le webzine alors n’était pas exclusivement dédié à la Magie du Chaos, mais après la disparition de son fondateur, il a évolué vers la version que vous pouvez aujourd’hui lire.L’importance de la Chaos Magic(k) ou Magie du Chaos grandit au sein de la scène magique francophone. Nous espérons apporter notre clou au cercueil… Melmothia & Spartakus FreeMann

  1. Bon article, intéressant.
    Une petite remarque, est-ce que c’est normal qu’il manque des lettres au sigil d’Hastur? D’ailleurs le “S” est inversé.
    Cela a été surement fait exprès pour éviter des inconvénients majeurs, j’en conviens…

    Je viens de voir que mon aérokinésie avait besoin d’un symbole, d’une figure forte, je viens de le trouver 😀

  2. J’ai longtemps travailler avec le vent est j’en est conclue qu’il faut mieux passer par des entité qui influence le vent que l’inverse
    Les “demons” de l’air sont assez statique par eux meme et on besoin d’une dynamique pour ce mettre en branle
    J’ai constater pour ma part que le vortex était un bon vecteur car effectivement il permet d’imprimer un shema efficace ne demandant pas énormément d’énergie pour s’autoalimenter dans une boucle allant du plus en plus fort (feedback positif)
    Par contre il est très difficile a gérer et a contrer une fois lancer
    Voila ma technique
    1 s”habituer pendant un assez long moments a parler aux vent a vive voix pour commencer puis peux a peux en l’intériorisant a l’écouter

    2 éprendre a écouter les oiseaux a les regardez voler puis la aussi a décrypter leur langage est a instaurer une certaine synchronicité avec eux (les corbeaux sont de bon interlocuteur et l’entité nommer lug est tres puissante est d’une utilité certaine meme si je ne la recommande pas si vous avez avez déjà une grande relation avec une divinité solaire )

    3 dessiner des sceaux dynamiques qui imprime l’image du mouvement a travers l’unidimensionnel ( comprenez un sceaux qui par ca forme même et a travers le nombre de fois ou il se reproduiras dans l’éther ne pourras que devenir plus fort (l’utilisation de principe comme le nombre d’or sont a préférer a l’utilisation de sceaux a base pi par exemple )

    4 Choisir le bon moment avec une bonne configuration de l’astre roi

    5 dessiner le sceaux le plus grand possible (moi j’ai opter pour la technique creep circle ) diriger a l’est vers minuit

    6 construisez le rituel de manière a travailliez uniquement avec des elementaux (evitez tous ceux qui et du genre titan je n’est pas essayer mais vue les effets que j’ai obtenue avec des entité mineur je ne pense pas que ce soi une bonne idée)

    7 attendre le lendemain

    Mon résultat : Orage de grêle avec des grêlons gros comme le point

  3. >>> Une petite remarque, est-ce que c’est normal qu’il manque des lettres au sigil d’Hastur? D’ailleurs le « S » est inversé.

    Il est assez courant, dans un sigil, d’inverser des lettres, les écraser, les couper, les tordre. J’imagine que c’est une oeuvre personnelle de Francis Breakspear qui est de pure sensibilité chaote – cf ses autres textes traduits sur le site.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Shares
Share This