Autres Magies

Magiciens modernes et Grimoires électroniques

Magiciens modernes et Grimoires électroniques

Par Necro Spiritual

Le grimoire a toujours été l’un des outils primordiaux du magicien ; puisqu’il lui permet à la fois de prendre du recul en analysant son évolution que de se remémorer le détail de ses expériences passées, sans oublier qu’il induit à une certaine rigueur par le suivi régulier des pratiques.

Or, les mœurs et le rythme de vie contemporains rendent de plus en plus difficile l’utilisation d’un « vrai » grimoire. Vous imaginez-vous avec un énorme livre dans votre sac à main ou dans votre poche ? Vous imaginez vous sortir ce bouquin en public pour y chercher une information importante ?

Le grimoire se doit d’être :

– Accessible, pour pouvoir noter à tout instant tout détail concernant les pratiques personnelles.

– Complet : une place particulière doit être allouée à chaque expérience, afin de retrouver rapidement ce qu’on cherche.

– Pratique : écrire dans le grimoire ne doit jamais être l’activité principale du magicien.

– Expressif : le lire doit être aussi simple et rapide que de l’écrire.

Ainsi, pour que le grimoire ne se réduise pas à une question de style ou de convictions, mais qu’il remplisse complètement sa fonction, le magicien a tout intérêt à suivre l’évolution des technologies.

Certains ont opté pour le grimoire sur Internet, or si ce support est complet, pratique (pour ceux qui ne galèrent pas avec le web) et expressif, l’accessibilité est discutable et il ne saurait être disponible ‘à tout moment’ ; essayez donc de le consulter pendant un cours et vous verrez combien cela est difficile.

Le must actuel en terme de grimoire électronique est selon moi, une application iPhone intitulée Daily Tracker, dont le principe est de répertorier différents types de relevés quotidiens, proposant de nombreuses fonctionnalités permettant de personnaliser le suivi, le tout protégé grâce à un code pour plus de confidentialité.

Non, je ne pas touche de royalties sur les ventes de cette application ! En fait, j’ai juste toujours eu beaucoup de mal avec les grimoires papier (après avoir testé 3 grimoires différents), mais continuant à trouver intéressant ce principe, parfois attribué à tonton Crowley, selon lequel il faut mesurer les résultats de ses expériences, j’ai décidé d’essayer sur mobile. Et, étant plus que satisfait du résultat, il me tardait donc d’écrire un ‘papier’ dessus…

Magiciens modernes et Grimoires électroniques, Necro Spiritual, 2009.

Dans les mêmes eaux...

Nouvelle version de KAosphOruS, le WebZine Chaote francophone.Ce projet est né en 2002 suite à une discussion avec un ami, Prospéro, qui fut à la source d’Hermésia, la Tortuga de l’Occulte. Le webzine alors n’était pas exclusivement dédié à la Magie du Chaos, mais après la disparition de son fondateur, il a évolué vers la version que vous pouvez aujourd’hui lire.L’importance de la Chaos Magic(k) ou Magie du Chaos grandit au sein de la scène magique francophone. Nous espérons apporter notre clou au cercueil… Melmothia & Spartakus FreeMann

  1. Dryustan Artosa Novalis Byron

    “écrire dans le grimoire ne doit jamais être l’activité principale du magicien.” Sic… tu m’as espionné ? Les miens ont la fâcheuse tendance de se transformer en recueils de nouvelles…
    De plus, tu ne te retrouves pas avec un kilo cinq de carnets et bics colorés dans ton sac.
    Je me disais que l’i-Pad pourrait aussi être utile, dans cet ordre d’idée.
    Mais rien à faire, je n’arrive à me détacher du stylo-feutre/papier, surtout depuis que j’ai trouvé une alternative sympa aux moleskines…

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Shares
Share This