Art, Poésie et divers

Encore une nuit gnostique…

Encore une nuit gnostique... | KAosphOruS WebZine Chaote

Par Ish’em

Si je suis fou, où va la réalité ? Si je suis la réalité, où va la conscience ? Si je suis conscience, où va l’entité ?

Si je suis l’asile je porte des cinglés, si je suis cinglé je porte l’asile. Et pourtant, rien est tangible.

Cette nuit je ressens vraiment la maxime chaote : rien est vrai, tout est permis. Comme si j’allais définitivement basculer de l’autre côté de la réalité.

Le monde me paraît dingue. On joue la coupe du monde d’un sport innommable dans un pays où une minorité de gens puissamment riches imposent leur lois sur une majorité de pauvres. C’est dur et tangible. Pendant ce temps-là le Kirghistan éclate et personne n’en a cure.

Pourtant je ne fais rien pour le monde, j’agis pour moi-même et les miens. Sans scrupule aucun.

Si je peux avoir une part du gâteau pour ma tribu, je la prendrais. Sans remords et je le ferai, à la fêlure de mes neurones.

Je suis un artiste désaxé dans un monde lui-même déviant. Et cela m’effraie de savoir que le monde ne s’arrêtera pas.

Le pire, c’est que je me prenais pour un wiccan, mais la wicca n’est néo-paganisme insondable, une resucée de cultes païens arrangés pour plaire aux incultes, et même les incultes finissent par se croire cultivés.

Je crois seulement au pouvoir, celui de l’amour et de la volonté, que parfois je remets entièrement à mon onde, juste mon onde lorsque je vis une insomnie au radar telle que celle-ci.

29 ans, pas de métier, pseudo artiste à domicile. Surtout à la COTOREP – oui je sais c’est le nom des fous, ceux qui touchent l’allocation adulte handicapé qui me permet de ne pas être un boulet pour ma famille. Mon frère est un toxicomane sous méthadone, moi un fumeur de toute substance qui puisse m’éjecter les neurones.

Je suis donc un parasite chaotique au coeur d’une société qui ne l’est pas moins.

J’ai pourtant essayé, mais comment veux-tu vivre normalement lorsque ton frangin se taille sans arrêt les veines quand tu as 13 ans ? Je suis déviant depuis trop longtemps, je n’ai jamais pu m’endormir après cette nuit là.

On se rattrape comme on peut, moi c’est le pétard, l’alcool, les cachetons tout ce qui peut me défoncer le cerveau y passe, sauf la coke et la rabbla. Je ne voudrais pas finir comme lui.

On se rattrape, on passe le bac à 25 ans pour s’apercevoir qu’on à détruit toutes les neurones qui restaient pour étudier, alors vas-y j’lâche pas l’affaire, mais j’sais plus quoi faire pour m’endormir sans être déchiré. C’est compliqué, non pas tant que ça, une équation à un octet mort de lol.

Je déblatère mes conneries sur mon Linux à 5 heures du mat. Même pas sommeil, on verra dans 4 heures si je suis fané comme une rose noire.

Encore une nuit gnostique, certainement pas la dernière.

Encore une nuit gnostique… Ish’em.

Illustration : Falaises d’Etretat la nuit, par Stéphanie Prineau, 2007. Extrait du site Freemages.

Dans les mêmes eaux...

Nouvelle version de KAosphOruS, le WebZine Chaote francophone.Ce projet est né en 2002 suite à une discussion avec un ami, Prospéro, qui fut à la source d’Hermésia, la Tortuga de l’Occulte. Le webzine alors n’était pas exclusivement dédié à la Magie du Chaos, mais après la disparition de son fondateur, il a évolué vers la version que vous pouvez aujourd’hui lire.L’importance de la Chaos Magic(k) ou Magie du Chaos grandit au sein de la scène magique francophone. Nous espérons apporter notre clou au cercueil… Melmothia & Spartakus FreeMann

  1. Tiens le coup mec.La vie n’est pas facile et n’a pas de sens mais faut vivre avec.
    Tu verras sa iras mieu au bout d’un moment.

  2. merci wodan.

  3. ça se dit wotan.

    amicalement.

  4. Grammata

    C’est beau.

  5. Sheogorath

    Fais un sigil pour devenir milliardaire, c’est pas si compliqué.

  6. je penses pas que ça arrangerait mon quotidien plus que ça.mais bon le coup d’aller payer ensuite les jeux pour voir si mes paris sont bons ça me refroidi. à la limite pour avoir des couilles je sais pas.

  7. Salut ish’em

    Voilà mes conseils, et tu en fera ce que tu veux :
    1) Arrête un peu de considérer que le comportement passé de ton frère doit absolument te rendre dingue. Tu es libre de choisir ta voie. Tu n’es pas obligé de suivre ton frère. ça m’énerve que l’on justifie sa dérive par l’exemple d’un proche. moi ce genre de chose (je te prie de croire que ma jeunesse s’est mal passée) me fait l’effet inverse, ça me motive pour justement ne pas finir de la même façon.
    2) Arrête tout de suite toutes les drogues. Tu en es capable si tu le veux et si tu n’as pas décidé le contraire.
    3) Ce ne sont pas des nuits gnostiques, ce sont des nuits d’insomnie, c’est différent.

    L’aide que nous pouvons t’apporter : ouvre un blog, donnes-nous l’adresse et nous discuterons de toi et de tes progrès. ça te soutiendra dans ta résolution de guérir. Si tu le fais, je viendrai tous les jours te « rendre visite », tant que je ne serai pas arrivé à la conclusion que tu triche ou que tu as de toute façon décidé de te détruire.

    @+

  8. monsanto

    Les insomnies nocturnes me servent à relativiser l’épaisseur abstraite des problèmes.

    Face à la grandeur, à la beauté absolue des astres, qu’importe leur réalité?

    Tu peux éventuellement sentir en regardant bien droit dans les yeux la lune, combien de gens dans une merde bien plus noire que la tienne tentent d’acheter un peu d’espoir en fixant le satellite, là, tout de suite, en même temps que toi.

    Dieux de la poussière, grains de sable éphémères formant la vie, cette dune mouvante qui fait autant de bruit que nos existences : pratiquement, aucun.

    Pourquoi se désintoxiquer? Tu mourras quoi qu’il en soit.

  9. De rien,
    on peut dire wodan c’est pas pour rien qu’on l’appelle le dieu au mille nom y a plain de variente.

  10. Sheogorath

    Autrement il y a aussi la pratique des rêves lucides.

    Tu peux l’utiliser pour briser ton karma négatif et détruire presque toutes tes peurs. (en plus, c’est du LSD à la puissance 10 000).

  11. comment fait t’on pour briser son karma du négatif ? je fais souvent zazen (je médite) mais pas quotidiennement et c’est ce que j’éssaye de faire, me débarasser des énergies corrompues ou négatives.

  12. arrêter les addictions n’est pas si facile, il faut de la volonté, je le sais j’avais arrêter de fumer des spliffs pendant 4 ans. puis ça m’a saoulé.

  13. abbey road

    Le titre de votre message serait plutôt « Encore une nuit égocentrique » car de gnostique votre texte ne l’est sûrement pas à moins que vous n’utilisiez ce terme que comme une pâte de dentifrice afin de faire croire que vous exhalez de la sagesse alors que ce n’est que de la concupiscence…

    Je, je, je… il n’y a que des « je » dans votre texte… comment voulez-vous être mis sur une piste de solution si vous tenez toute la route ?

    Votre opinion, vos jugements, vos interrogations n’intéressent personne… sauf vous bien entendu… et ce sont justement eux qui font barrage à la vision de la Réalité.

    Sortez-vous de devant vous. Débarrassez-vous de vous. Vous n’avez vraiment aucun intérêt à vous considérer puisque vous n’êtes qu’une illusion qui s’illusionne en pensant que tout est illusion.

    On ne bascule pas dans la Réalité, on y est de toute éternité. Vos impressions de « basculement » ne sont donc qu’une prétention qui s’ignore ou le résultat d’un abus de substances hallucinogènes ce qui, dans ce cas, rendrait votre témoignage encore plus parasite.

    Quant à vos commentaires sur le monde de « dingue », il émanent d’un incomprennant qui croit avoir compris et qui plutôt que de travailler, regarde son nombril en se disant « putain, qu’il est beau…»

    La folie vous guette, si ce n’est pas déjà trop tard. Revenez aux origines, à la Nature des Choses et vous verrez que tout ce que vous jugez comme anormal n’est que la beauté de la Vie qui s’exprime. Pas la beauté de votre nombril, la Beauté de ce qui est et que tout est utile (logique) même ce que vous jugez comme étant ignoble. Pas la beauté esthétique bien sûr, mais celle de la parfaite Logique de la Création.

    Vous semblez attacher beaucoup d’importance aux autres, cela vous occupe pourrais-je dire. Mais les autres n’en ont rien à faire de vos préoccupations. Les ont-elles aidés jusqu’à maintenant ? Mais c’est vrai, j’oubliais, il est plus facile de critiquer et de s’occuper des autres que de se prendre en mains ou plutôt de se laisser prendre en mains par la Nature des Choses.

    Fuyez-vous vite à moins qu’être dans votre situation vous satisfasse ? Regardez le nombre de gens qui veulent vous aider… vous voyez, vous n’êtes pas seul à vouloir vous occuper des autres. Faites un club, celui de ceux qui veulent s’occuper des autres, cela vous donnera de l’importance et vous fera croire, encore une illusion, que vous êtes un être merveilleux.

  14. michel asselin

    ish’em , tu a L’essence, ou plutôt la quintessance d’un Être de Pouvoir, il te suffit d’entrer en soi pour 40 jours ( symbolique ) comme la chenile devenant le Papillon,, tu a tout , tu est fort,
    tu est un superbe humain et je te sens puissant et plein d’amour
    tu peut commencer par certaines exercices de volonté , comme le yoga ou le qui gong et ensuite la méditation, ta phase au noir est fini,,l’épée et le bouclier est maintenant,ici , ton présent..

    Matthieu

  15. merci mathieu.
    abbey road : je n’ai pas tout lu il y a trop d’animosité dans ce que tu me dis, ça ne sert à rien.je n’ai pas justifier mes écrits, simplement je suis certainement taré puisque reconnu comme tel mais certainement pas égo-centrique. plutot ego-centré sur moi pour relativiser ce qui se passe justement autour.
    certains rastas font ça aussi. par ailleur de quoi parlent le plus souvent les poêtes ? ils se parlent à eux même, concentrent leur poesie AUTOUR d’eux et c’est ce qui fait leur force, leur ego-trip.

    rastafarai.

  16. je suis sur un chemin runique depuis une dizaine d’années, et j’avais lu dans un livre que pour activer la magie en soi il fallait passer 24 jours à mediter sur les runes, une pour chaque jour le 25eme étant soumis au wird. au lieu d’entrer en moi pendant 40 jours je penses que je vais faire ces 25 jours, mon seirdh me dira quoi faire j’ai confiance.

    les comentaires sont toujours les bienvenus.
    :/

  17. michel asselin

    Cher Ish’Em, le 40 jours n’est que symbolique ,dépendament de la tradition magiquo-énergétique que tu emploie, les juifs te diront 40jours , les Mayas 13 jours. les théosophes 7 jours, enfin ..ce n’est pas le plus important , 1 jour, 3jours, 7 jours, 21 ,18, et même 144 jours,, tout simplement et avec humilité entre en contacte avec ta Monade et Elle saura provoquer en TOI le Nombre Sacré de jours de ta métamorphose,,tu as une superbe ligne d’intuition sers toi en.Et surtout demande aux Vrais maîtres de la Hierarchie de t’aider ( a Voix haute ) Bonne chance

    Matthieu

  18. merci pour les commentaires, je ne penses pas ouvrir de blog mais j’ai une page ou je mets mes mixs machine ou pc, tout est en « common license » cela va sans dire,voilà des petites musiques hypnotiques pour les perchés: http://www.soundclick.com/knto.

  19. J’aime toujours ta poésie.
    Tiens un groupe « occulte » The Devil’s Blood: http://www.youtube.com/watch?v=HwsHjA4cUzg

  20. merci abbey road ton commentaire était le plus censé mais je ne l’ai pas saisi sur le coup…

  21. J’ai écouter votre conseil d’ouvrir un blog, donc voici l’addresse http://zeekup.skyrock.com/

    j’y poses toutes les mes éssais rédigés sur une douzaine d’années de chamanisme wiccan (sick !)

  22. je viens de repasser 2 semaines à l’hp et oui donc la folie me guettais mais je l’ai vaincue.

  23. Salut, le post est un peu vieux, mais j’écris quand même ma réponse, dès fois que tu reviennes.

    Je ne sais pas dans quelle réalité tu te situes :
    – dans la réalité physique (observable par tous) ;
    – dans ta réalité interne (seul ton vécu t’importe) ;
    mais ce que je sais, c’est qu’effectivement une désintoxication ne t’aidera en rien, dans le sens où il risque de s’agir d’une restriction qui ne fera que de te donner encore plus envie après.

    Il ne faut rien. Cesse de penser, de visualiser ou de rêvasser.
    Pose toi simplement la question : « et si j’avais un enfant que je voyais faire ça, que lui dirais-je ? »
    Met toi à la place d’un enfant, qui veut apprendre la vie et qui surtout voit les choses telles qu’elles sont : le verre n’est pas à moitié vide ou à moitié plein, il y a de l’eau dans le verre POINT FINAL.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Shares
Share This