Magie du Chaos

Dans le Vortex – Opération KAOS !

Dans le Vortex - Opération KAOS !

Par Spartakus FreeMann

Nombreux sont ceux qui, malheureusement, perçoivent la Chaos Magick comme une simple méthode de travail sur divers paradigmes magiques afin de pouvoir choisir, en fin de compte, celui qui les botte le plus. Ces débiles ratent définitivement et lamentablement le coche ! Ils ne captent pas ce qui fait le cœur et l’esprit de la Chaos Magick et, en fin de compte, ils finissent par créer leur propre paradigme personnel fondé sur une erreur. Cela n’est pas nouveau, depuis l’aube des temps les suiveurs ne font que répéter les schémas de bon papa.

Avec la Chaos Magick, nous sommes donc, à nouveau, en présence d’un groupe de gusses – et de gonzesses – qui ne peuvent s’accorder sur rien puisque leur ego de merde est devenu une forteresse pour ce qu’ils estiment être « juste et correct ». Ce que les gens n’arrivent pas à réaliser c’est que la Chaos Magick ne cherche pas à permettre à tous de se construire ou de se trouver un joli petit paradigme où poser son cul ! La Chaos Magick est une putain de guerre psychologique ! C’est l’opération KAOS ! Une œuvre de brisure psychologique, une explosion du cerveau et de toutes ces merdes nommées croyance, certitude et vérité ! Avec la Chaos, « rien est vrai » et, bien sûr, « tout est rendu possible ».

Le véritable problème réside dans le fait que les gens veulent le petit confort bourgeois, ils veulent croire, en tout et en n’importe quoi du moment que ça les rend heureux. C’est la tragédie humaine dans toute sa splendeur. Pourquoi donc se faire chier à théoriser sur le pourquoi la Magie fonctionne ? Il n’y a pas de réponse, il n’y en aura jamais. Il y a certains miracles qui échapperont toujours à la compréhension de notre pauvre esprit d’humain, il faut l’accepter et vivre avec !

Il vaut mieux bosser avec la Magie de la manière suivante. Trouve ce qui marche pour toi et exploite le filon. La Chaos Magick n’en a rien à foutre de la théorie, elle se branle de la physique quantique et elle n’est absolument pas concernée par le « pourquoi ». Quand tu commences à te demander « pourquoi », tu tombes directement dans un piège, et tu invoques le dogme.

Ce dont s’occupe véritablement la Chaos Magick, c’est de foutre la merde dans la manière dont tu perçois les choses et de modifier sans cesse ton point de vue. L’esprit peut être statique ou fluide selon ce que tu choisis qu’il soit. Plus il est fluide et plus il est facile de pénétrer dans le flux du changement de paradigmes. La Gnose, ou le non-esprit, détruit ou avale le concept du « moi » que l’ego solidifie. C’est la clé de la magie.

Réveille-toi demain et sois un wiccan pendant une journée, adopte le paradigme ! Plus tu attaques ton ego et plus dure sera sa contre-attaque. Tu n’es rien, souviens-t’en, car ton ego te dira sans cesse le contraire.

Personne n’a jamais dit que la Chaos Magick était facile !

Dans le Vortex – Opération KAOS ! Spartakus FreeMann, novembre 2008 e.v. Inspiré par « Into The Vortex, an essay on Kaos Magick » par Zos/Xavius.23 (1997).

Dans les mêmes eaux...

Nouvelle version de KAosphOruS, le WebZine Chaote francophone.

Ce projet est né en 2002 suite à une discussion avec un ami, Prospéro, qui fut à la source d’Hermésia, la Tortuga de l’Occulte. Le webzine alors n’était pas exclusivement dédié à la Magie du Chaos, mais après la disparition de son fondateur, il a évolué vers la version que vous pouvez aujourd’hui lire.

L’importance de la Chaos Magic(k) ou Magie du Chaos grandit au sein de la scène magique francophone. Nous espérons apporter notre clou au cercueil…
Melmothia & Spartakus FreeMann

  1. Aphrodite

    « Une œuvre de brisure psychologique, une explosion du cerveau et de toutes ces merdes nommées croyance, certitude et vérité ! »

    Oui enfin on peut prendre la démarche dans l’autre sens.

    Déjà, dire que toutes les vérités et croyances sont des « merdes » est en soi une croyance, on ne fait que répéter la négation de la valeur de vérité Nietzschéenne, ce qui est un poncif depuis longtemps, et fait un peu « suiveur ».

    Aussi, certains arrivent à la Magie ( du Chaos ou en générale, parce que il faut arrêter de placer la Chaos comme un chef d’œuvre singulier )parce que justement ils ont, auparavant, sapé toutes leurs croyances, leurs vérités etc…

    On peut donc utiliser la Chaos pour briser l’ego, certes, mais aussi pour le renforcer. Ou les deux en même temps.

    On peut briser les croyances et cetera, mais cette fissure ne serait-elle pas une illusion en fin de compte ? On saute de quelque chose de stable pour retomber sur du stable, auquel cas ce peut être la folie en quelque sorte. Dire : « Je brise mon ego, je balance à l’eau mes croyances, mes vérités…en fin de compte j’ai réussi ce Great Work chaotique ! » est je pense un peu présomptueux et un peu égocentrique.

    Je pense que vouloir spécifier LA démarche de la Magie, ou de la Chaos et une erreur. Car on retombe encore dans le « Pourquoi »…mais le questionnement est indispensable.

    Pour conclure je dirais :

    « In girum imus nocte et consumimur igni »

    Le Magicien fait des évocations dans un cercle qui ressemble à un serpent, un serpent qui se mord la queue….

  2. Spartakus FreeMann

    Salut,

    Intelligente intervention qui mériterait plus que les quelques mots de ma réponse…

    La Chaos est-elle meilleure que les autres systèmes ? Je ne le pense pas. On y rencontre effectivement autant de pièges, erreurs, cul-de-sacs, illusions… qu’ailleurs. Les magiciens du chaos, à mon sens, ne sont pas des sur-mages ou des illuminés (dans un sens quasi-saint-martinien) mais des êtres humains. En ce sens, oui, l’ego joue un rôle – détonateur, frein, poupée gonflable – comme ailleurs.

    Ce texte se voulait pavé dans la « marre » (sic) afin de repousser les traits des erreurs possibles du système. Comme tu le dis : nier ses croyances, n’est-ce pas en poser une autre ? Je te suis donc sur ce point. J’ajouterai que l’on ne se libère pas de ses croyances en les niant, tu le sais très bien, me semble-t-il.

    La chaos tombe-t-elle dans le syncrétisme ? Une question d’importance, encore, car n’est-ce pas pire encore que d’être pur négateur ?

    Je dis souvent qu’Agrippa fut le premier chaote. Hérésie crieront certains, et cependant, si l’on y réfléchit n’est-il pas un peu le père de tout « cela » ?

    J’aime assez cette image du serpent ouroboros. Mais n’en sommes-nous pas tous au même point ?

  3. Je ne connais pas la magie de la chaos depuis longtemps ; quatre ans tout au plus mais je peux affirmer que ça à eu des résultats ( chaos prêt à cuire pour être exact et quelques textes de ce site ) pour briser quelques chaînes mentales qui étaient latentes chez moi.

    So why not ? Si ça permet de ce passer de quelques heures chez le psy et de « s’éclater » en même temps ? en tout cas chez moi ce n’est pas sérieux avec cape et épée…

  4. Salut mon bon Spartakus ! Les pavés dans la marre, c’est ça qu’il y a de bon.

    Mais attention, il ne sert à rien de se battre contre des moulins à vent (quand on jette des pierres partout, c’est souvent le cas), mais de les jeter dans la mare, la source quoi, faire un peu voler en éclat cette sacro-sainte magie dont les règles ont été en majorité édictées par (on peut mettre et/ou) : des illuminés, des fous, des fascistes, des utopistes, des curieux de l’âme humaine, des prestidigitateurs, des illusionnistes, des dogmatiques, visionnaires, conspirationnistes, et que sais-je encore !

    Oui pour moi Agrippa est un des écrivains majeurs sur l’ésotérisme de son temps… Ayant failli être brûlé, il a fini par se rétracter sur ses propos. car Agrippa était un grand curieux, encyclopédiste, éthnologue, psychothérapeute etc… Il décrit différents modes opératoires de la magie sans jamais dire : celui-ci est le bon, il note juste que cela fonctionne. Ses livres sont une mine d’information sur les symbolismes des éléments entourant l’être humain : son corps, les plantes, les minéraux, les planètes, etc. Et le mieux c’est que c’est combinable à l’infini, avec les techniques créées après son arrivée.

    Je peux passer pour une ringarde mais j’utilise souvent ses livres pour créer mes propres rituels ^^.

  5. démarche inverse
    Si bruler ces croyances peux paraitre comme un simple remplacement d’une croyance par une autre
    la téléologie induit par cette croyance en fait néanmoins un fils conducteur plus efficient que les autres

    Car par l’action de dèconstruction des systemes de croyance la démarche chaote est porteuse d’une connaissance visant certes dans un temps a aplanir tous sur son passage

    Mais aussi a offrir des outils puissant a la volonté en lui apprenant non pas a s’aliéner a un système de croyance prédéterminer par des références

    Mais belle et bien a créer ces propre valeurs a travers l’appropriations du code téléologique des croyances antérieure

    toute es moyen et aucun maitre aussi pertinent soit il ne peux echape a la possibilité d’être a sont tour instrumentaliser par une volonté plus proche du CHAOS que lui

    Ces peux être pour ça que la chaos fait peur
    Car aucune forme de hiérarchisation ne peux survivre a ça ….

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Shares
Share This