Magie du Chaos

Immanentize the Eschaton ! À vos souhaits !

Immanentize the Eschaton !

Par Spartakus FreeMann

La Chaos Magick aime les néologismes et en use abondamment. L’un des termes les plus étranges que l’on peut y croiser est, dans sa version originale, « immanentize the eschaton ». Cherchez dans un dictionnaire et vous découvrirez que le terme « eschaton » est lié à la fin du monde, l’apocalypse, bref à l’eschatologie.

Le mot « immanentization » ou « immanentize » provient, quant à lui, de la racine « immanent » qui signifie « présent en tous lieux », « ubiquité », « omniprésence ». Mais il semble qu’un jeu de mots existe également avec « imminent » qui signifie « imminent », « sur le point d’arriver ».

« Immanentize the eschaton » débarque sur la scène magique via le livre de R.A. Wilson et de Robert Shea, Illuminatus Trilogy, où Goodman et sa partenaire ont une conversation téléphonique avec un prêtre qui les entretient alors sur le dogme catholique et le combat contre les hérétiques.

Originellement, cette phrase fut forgée par Éric Voegelin dans « New Science of Politics » en 1952 et reprise ensuite comme slogan par les « Young Americans for Freedom » dans les années 60. Voegelin avait identifié certaines des similitudes entre le gnosticisme et certaines croyances des tenants du communisme et du nazisme. Selon lui, la gnose était à la source d’une double folie :

1. la croyance que les désordres de ce monde peuvent être transcendés par la connaissance ;

2. le désir de mettre en place une politique afin d’instaurer le paradis sur terre ou comme l’écrit Voegelin, d’« immanentize the eschaton ».

Selon certains chaotes, ce processus viserait à faire advenir le 5e Éon. Si, toutefois, on croit en la réalisation successive d’étapes, ou d’éons dans l’histoire humaine.

Pour d’autres cela consisterait à accélérer l’avènement de l’apocalypse, la venue des Grands Anciens ou d’un quelconque Belzébuth de province.

Mais, l’eschaton est, en réalité, la Fin de Toute Chose. Et faire acte d’« immanentize the eschaton » c’est donc se référer à l’idée hérétique que la fin du monde est un état d’être, accessible partout et en tout temps, au lieu de n’être qu’un événement chronologique et ponctuel. Le monde que nous connaissons meurt et revit à chaque instant, les choses changent constamment. Ainsi, il s’agit d’un processus par lequel on devient conscient, de et par lequel on prend part à un processus de changement de notre environnement. C’est une tentative magique pour détruire la structure de croyance consensuelle et pour accélérer la fin des temps qui a déjà eu lieu, qui a lieu, qui aura lieu, partout et sans cesse.

Immanentize the Eschaton ! Spartakus FreeMann, décembre 2008 e.v.

Dans les mêmes eaux...

Nouvelle version de KAosphOruS, le WebZine Chaote francophone.Ce projet est né en 2002 suite à une discussion avec un ami, Prospéro, qui fut à la source d’Hermésia, la Tortuga de l’Occulte. Le webzine alors n’était pas exclusivement dédié à la Magie du Chaos, mais après la disparition de son fondateur, il a évolué vers la version que vous pouvez aujourd’hui lire.L’importance de la Chaos Magic(k) ou Magie du Chaos grandit au sein de la scène magique francophone. Nous espérons apporter notre clou au cercueil… Melmothia & Spartakus FreeMann

  1. C’est l’essence même de la magie selon mon raisonnement, retrouver un état de désordre intérieur pendant une gnose provoque des effets directs dans mon entourage quotidien et il suffit d’arranger quelques aspects de ce désordre pour pour que le chaos revienne à la stabilité, et donc à l’ordre naturel des choses, une éphémère réalité statique, qui serait différent selon que l’état de conscience soit ordinaire ou modifié.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Shares
Share This