Magie du Chaos

Les huit couleurs de la magie [7]

Les huit couleurs de la magie

Par Peter J. Carroll

 La Magie Orange

 Le charlatanisme et la tricherie, mis en œuvre par un esprit vif et dégourdi, sont l’essence même de la puissance orange. Ces capacités mercuriennes sont traditionnellement sous l’égide de divinités protectrices des médecins, des magiciens, des joueurs et des voleurs. La profession médicale a elle-même régulièrement été soupçonnée de charlatanisme, jusqu’à ce que ses représentants découvrent l’efficacité réelle des antibiotiques et de la chirurgie.

Malgré cela, quatre-vingts pour cent environ des médicaments sont encore, pour l’essentiel, des placebos et la profession conserve le caducée de Mercure comme emblème. De la même façon, la magie s’est détachée du charlatanisme grâce à la découverte de la nature quantique probabiliste de l’enchantement et de la divination et la désertion, au moins partielle, de l’alchimie et de l’astrologie classique. La Magie Pure est désormais considérée comme une expression de la puissance octarine, liée à Uranus. Pourtant, le charlatanisme a toujours sa place en magie comme en médecine. N’oublions pas que tous les « tours de prestidigitation » faisaient partie du répertoire chamanique : durant l’échauffement précédant le soin, un objet perdu ou détruit était miraculeusement retrouvé ou réparé par l’opérateur afin de mettre son public dans une bonne disposition d’esprit, avant d’entamer les affaires sérieuses – la mise en œuvre de la guérison / placebo. Dans sa déclinaison classique, le magicien place un lapin mort dans un chapeau avant d’en sortir un vivant.

 À la liste des professions reposant fortement sur la puissance orange, peuvent donc être ajoutés : vendeur, escroc, courtier en valeurs mobilières, et enfin toute profession impliquant un gros risque de crise cardiaque. La force motrice de la gnose orange est essentiellement la peur, une forme de crainte qui n’inhibe pas la personne, mais accélère l’influx nerveux d’une façon extraordinaire nerveux, produisant des réactions du tac au tac et des réponses rapides dans les virages serrés.

L’acmé du Soi-Esprit-vif est la capacité à entrer dans un état de saturation mental grâce auquel la réponse est toujours rapide. Cette capacité est paradoxalement créée par le fait de ne pas penser à la pensée, mais en permettant au stress de paralyser partiellement les processus d’inhibition eux-mêmes, afin que le subconscient puisse faire jaillir une réponse rapide et ingénieuse, sans délibération consciente.

Les invocations de la puissance Orange sont plus efficaces réalisées à une vitesse effrénée et la gnose peut être accentuée par l’exécution de tâches mentalement exigeantes, comme l’apprentissage par cœur de longues listes de nombres ou l’exercice consistant à piocher des enveloppes contenant des questions difficiles et à y répondre instantanément ; ces activités doivent être poursuivies jusqu’à atteindre l’expérience de la pensée sans délibération. Des divinités variées peuvent être employées pour concrétiser le Soi-Esprit-vif, par exemple : Hermès, Loki, Coyote le Trickster ou Mercure.

La Magie orange est généralement limitée aux invocations visant à améliorer la vivacité d’esprit générale dans des activités séculières, telles que le jeu, l’escroquerie et les exercices intellectuels. De mon expérience, les enchantements et les évocations effectuées à la suite d’une invocation de la gnose d’orange semblent rarement donner d’aussi bons résultats que l’invocation elle-même. Peut-être doit-on dire ici quelque chose concernant l’escroquerie et le jeu, pour le bénéfice des têtes brûlées qui pourraient mal comprendre ce qui peut être accompli avec la magie d’orange à l’appui de leurs activités. Un vol est ridiculement facile à réussir lorsqu’il est effectué avec méthodique, pourtant la majorité des voleurs se fait coincer après un certain temps, car ils deviennent dépendants de l’anxiété, c’est-à-dire de l’excitation ressentie, et commencent à prendre des risques pour l’accroître.

Le voleur novice qui, dans un état ​​d’extrême anxiété malgré un risque zéro, s’empare de quelque chose, ne se fait bien entendu pas coincer, pas plus que le professionnel prudent. Cependant, il y a peu de professionnels prudents, car il existe des moyens beaucoup plus faciles de faire de l’argent, dans la plupart des sociétés, pour des gens possédant ce genre de capacités. La grande majorité des voleurs réussit toujours à trouver un moyen d’être incriminée, car l’angoisse du vol lui-même s’efface, tandis que l’angoisse de la punition demeure. Ceux qui ont l’esprit vif et une apparence assez avenante pour escroquer avec succès, réussiront mieux et plus facilement dans les techniques de vente.

Il existe trois types de joueurs dépendants. Les perdants représentent deux de ces types. On trouve d’abord les personnes dépendantes de leur propre arrogance, qui veulent simplement prouver qu’ils peuvent battre le hasard ou les contingences arrangées par les organisateurs. Ensuite, on trouve les personnes dépendantes de leur angoisse de perdre. Même si elles gagnent, elles y retournent inévitablement, peu de temps après. Enfin, il y a les gagnants. Ces personnes ne jouent pas du tout, soit parce qu’elles organisent elles-mêmes les conditions du jeu et les enjeux, soit parce qu’elles possèdent des informations privilégiées, soit parce qu’elles trichent. Ceci est la véritable Magie Orange. Le poker n’est pas un jeu de hasard pour un joueur habile, et jouer habilement implique de ne pas jouer contre des personnes de compétence égale ou supérieure, ou dirigeant un Smith et Weston vers votre carré d’as.

Dans leur grande majorité, les jeux classiques sont pensés de telle façon que les différentes tactiques pouvant être mises en œuvre, même les formes les plus pointues de génie intellectuel, fassent peu de différence. Je ne prendrai pas la peine de parier avec une chance réduite de un contre cent à un contre soixante. Toutefois, certaines expériences utilisant la précognition en double aveugle pour des courses de chevaux ont donné des résultats encourageants.

« Rituals and Spell Objectives and Design in Eight Magics », Peter J. Carroll. Traduction française par Melmothia, 2014.

 

Le renard, auteur inconnu. L’illustration Européenne n°29, 1872.

Dans les mêmes eaux...

Nouvelle version de KAosphOruS, le WebZine Chaote francophone.

Ce projet est né en 2002 suite à une discussion avec un ami, Prospéro, qui fut à la source d’Hermésia, la Tortuga de l’Occulte. Le webzine alors n’était pas exclusivement dédié à la Magie du Chaos, mais après la disparition de son fondateur, il a évolué vers la version que vous pouvez aujourd’hui lire.

L’importance de la Chaos Magic(k) ou Magie du Chaos grandit au sein de la scène magique francophone. Nous espérons apporter notre clou au cercueil…
Melmothia & Spartakus FreeMann

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Shares
Share This