Hakim Bey

Communique n° 10

Communique n° 10

Communique n° 10 par Hakim Bey

La Session Plénière Fulmine de Nouvelles Dénonciations – Des purges sont attendues.

Afin de contrebalancer tout karma gluant que nous pourrions avoir chopé par nos sermons harangués en chaire contre les chrétiens & autres pathétiques sectateurs du jugement dernier ; & afin que les choses soient claires : l’Association pour l’Anarchie Ontologique dénonce également les athées convertis – ces génuflecteurs ataviques – & leur matérialisme scientiste – ce bagage victorien puant le moisi. ***** Nous applaudissons tout sentiment antichrétien, bien sûr – & toute attaque contre les religions organisées. Mais… à écouter certains anarchistes, on douterait que les années soixante sont terminées & que personne n’a laissé tomber le LSD. ***** C’est pareil avec les scientifiques eux-mêmes, les folies des Théories Quantique & du Chaos ont poussé les meilleurs d’entre eux vers le taoïsme & le vedanta (sans parler de dada) – & cependant si vous lisez The Match ![1] ou Freedom[2], vous pourriez penser que la science est mâtinée de Kropotkine & la religion mâtinée d’évêque Ussher[3]. ***** Et bien sûr, nous méprisons les chemises brunes de l’ère du Verseau, ces gourous loués récemment dans le New York Times pour leurs contributions au Big Business, l’ouverture de franchises de cultes pour yuppies-zombies, la métaphysique anorexique de la banalité du New Age… mais NOTRE ésotérisme n’est pas corrompu par ces médiocres marchands du Temple & par leurs sbires décérébrés. ***** Les hérétiques & les mystiques antinomiens de l’Orient & de l’Occident ont développé des systèmes basés sur la libération intérieure. Certains de ces systèmes sont corrompus par du mysticisme religieux & même de la réaction sociale – d’autres semblent plus purement radicaux ou « psychologiques » – & d’autres même se sont concrétisés en des mouvements révolutionnaires (les Niveleurs millénaristes, les Assassins, les Turbans jaunes taoïstes, etc.). Quelles que soient leurs imperfections, ils possèdent les armes magiques dont l’anarchisme manque :

  1. Un sens du méta-rationnel (métanoïa), des moyens pour aller au-delà d’une pensée-feuilleté vers une pensée & une perception lisses (ou nomadiques, ou « chaotiques ») ;
  2. Une réelle définition de la conscience auto-réalisée ou libérée, une description positive de ses structures, & des techniques pour l’aborder ;
  3. Une vision archétypale cohérente de l’épistémologie – c’est-à-dire, un moyen de connaître (l’histoire par exemple) qui utilise la phénoménologie herméneutique afin de dévoiler les modèles du signifiant (un peu à la manière de la « critique paranoïaque » des surréalistes) ;
  4. Une éducation de la sexualité (sous l’aspect « tantrique » des divers Sentiers) qui assigne une valeur au plaisir plutôt qu’une dénégation de soi, pas uniquement pour lui-même mais comme véhicule d’une conscience améliorée ou « libération » ;
  5. Une attitude vis-à-vis de la fête, ce que l’on pourrait appeler un « concept du jubilée », un effacement de la dette psychique au travers d’une générosité inhérente à la réalité elle-même ;
  6. Un langage (gestuel, rituel, intentionnel) avec lequel on anime & on communique les 5 aspects du savoir ;
  7. Un silence. *****

Il n’est pas surprenant de découvrir combien nombreux sont les anarchistes qui sont d’anciens catholiques, des prêtres ou des nonnes défroqués, d’anciens servants d’autel, des baptistes convertis ou même d’anciens fanatiques shiites. L’anarchisme offre une Messe noire (& rouge) afin de dé-ritualiser tous les cerveaux hantés par des Esprits – un exorcisme séculier – pour mieux se trahir ensuite lui-même en établissant une sorte de Haute-Église & s’empêtrer dans la toile de l’humanisme éthique, de la pensée libre, de l’athéisme musculaire, & de la grossière logique cartésienne fondamentaliste. ***** Il y a deux décennies, nous avions entrepris le projet de devenir des Cosmopolites Sans Racines, déterminés à tamiser les détritus de toutes les tribus, cultures & civilisation (la nôtre comprise) afin d’en retirer les éléments viables – & de synthétiser à partir de cette pagaille de tessons de poterie un système vivant pour nous-mêmes – au risque (selon la mise en garde de Blake) de devenir autrement les esclaves de quelqu’un d’autre. ***** Si quelque sorcier javanais ou chamane amérindien possède un précieux fragment dont j’ai besoin pour mon « sac médecine », devrais-je sourire avec mépris & citer les passages de Bakounine qui appellent à pendre les prêtres avec les intestins des banquiers ? Ou bien devrais-je me souvenir que l’anarchie ne connaît aucun dogme, que le chaos ne peut être cartographié – & me servir de tout ce qui n’a pas été déterminé ? ***** On trouve les premières définitions de l’anarchie dans les textes de Chuang Tzu & du taoïsme ; « l’anarchisme mystique » peut se vanter d’un pédigrée bien plus vénérable que ceux du gréco-rationalisme. Lorsque Nietzsche parlait des « hyperboréens », je pense qu’il nous pressentait, nous qui sommes allés par-delà la mort de Dieu – & la renaissance de la Déesse – vers un royaume où esprit & matière sont un. Chacune des manifestations de cette hiérogamie, chaque élément matériel & chaque vie, devient non seulement « sacrée » en elle-même, mais aussi symbolique par sa propre « essence divine ». ***** L’athéisme n’est rien d’autre que l’opiacée des Masses (ou plutôt, leur champignon) – & ce n’est pas là une drogue très amusante ou sexy. Si nous devions suivre le conseil de Baudelaire – « il faut être toujours ivre » – l’A.A.O. préférerait les champis, merci. Le Chaos est le plus ancien des dieux – & le Chaos n’est jamais mort !

Communique n° 10, traduction française par Spartakus FreeMann, 2014.

Illustration par Brian Landrus pour l’album Capsule, par The Brian Landrus Kaleidoscope (BlueLand Records), 2011.

Notes : 

[1]Journal athéiste et anarchiste publié à Tucson en Arizona depuis 1969.

[2]Magazine de l’église de Scientologie.

[3]James Ussher ou Usher, a exercé les fonctions d’archevêque anglican d’Armagh et de primat d’Irlande entre 1625 et 1656. Il est surtout connu pour avoir publié une chronologie situant la Création en l’an 4004 avant Jésus Christ.

Nouvelle version de KAosphOruS, le WebZine Chaote francophone.Ce projet est né en 2002 suite à une discussion avec un ami, Prospéro, qui fut à la source d’Hermésia, la Tortuga de l’Occulte. Le webzine alors n’était pas exclusivement dédié à la Magie du Chaos, mais après la disparition de son fondateur, il a évolué vers la version que vous pouvez aujourd’hui lire.L’importance de la Chaos Magic(k) ou Magie du Chaos grandit au sein de la scène magique francophone. Nous espérons apporter notre clou au cercueil… Melmothia & Spartakus FreeMann

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Shares
Share This