Magie du Chaos Musique

Thee Temple ov Psychick Youth [TOPY]

Thee Temple ov Psychick Youth

Topy Thee Temple ov Psychick Youth
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
Par Spartakus FreeMann

Le « TOPY » fut fondé en 1981 par des membres de Psychic TV, de Coil, de Current 93 et quelques autres praticiens de la magie. Influencé par les travaux d’Aleister Crowley, d’Austin Osman Spare ainsi que par les écrits de Genesis P-Orridge, il se définit comme un réseau lâche et évolutif de groupes et d’individus fédérés par un objectif commun artistique et magique.

Le TOPY se concentre sur la manifestation et l’utilisation de concepts magiques dépouillés de tout mysticisme et de tout culte déiste. Le groupe base son travail sur les aspects psychiques et magiques de l’esprit humain liés au concept de « péché de la sexualité ».

« Thee Temple ov Psychick Youth (TOPY) existe afin de promouvoir un système de magick fonctionnelle et démystifiée utilisant à la fois les techniques modernes et païennes. C’est un processus d’expérimentation et de recherche aussi bien individuelle que collective sans réponse, dogme ou vérité définis. Il appartient à chacun de trouver ses propres réponses aux questions qu’il se pose, et, au travers de ce voyage de découverte, découvrir sa véritable identité personnelle, sa Véritable Volonté. » (Site du TOPY).

Au départ, le réseau comprenait un certain nombre de « stations » dans le monde dont : TOPY-CHAOS en Australie, TOPYNA en Amérique du Nord et TOPY Station 23 en Angleterre et en Europe. D’autres groupes, plus petits, appelés « Access Points » étaient répartis en Amérique et en Europe.

L’utilisation du langage TOPY, comme le « thee » ou le « ov », vient des écrits de Genesis P-Orridge qui conseillent une déconstruction de la « normalité » ou des modes consensuels de communication afin de parvenir à une compréhension plus profonde du Moi.

« Nous avons le sentiment que le langage doit être réapproprié par les individus… Le langage ne contrôle pas seulement ce que nous disons, mais également ce que nous pensons… Que ce soit par la méthode de « cut-up », ou par notre utilisation des lettres capitales, de la phonétique ce qui est signifié est révélé, par exemple par be-LIE-f (« croyance »), « OV » (de Temple ov Youth) qui désigne le sperme (ou tout autre fluide sexuel) dans la terminologie du Temple, ou le « k » de Psychick qui a la même fonction que le « k » dans « Magick » à savoir la distinguer de la magie ordinaire. » (Coyote 131).

Tout au long de son existence, le TOPY a influencé des mouvements de l’underground magique tels que la Chaos Magick. Les recherches du TOPY couvrent les voies de la main gauche aussi bien que celles de la main droite, la psychologie, l’art, la musique, les sigils ainsi que d’autres médias.

Le mouvement se définit comme « les héritiers d’un monde au bord du suicide » visant à « la reconstruction de la vie au sein de ce monde pourrissant ». Il « refuse de succomber à l’état de sommeil sans rêve, de faire partie d’une humanité conduite vers une désolation inévitable par sa propre irresponsabilité et sa propre avarice ».

Le symbole du TOPY est la Croix Psychick, mélange de symboles alchimiques et religieux représentant la trinité ou encore une antenne télé. Aucune signification n’est imposée aux membres à qui il appartient d’en découvrir eux-mêmes le sens. Il est à noter, toutefois, que cette croix est identique à celle présente sur les bidons de Zyklon B utilisés dans les chambres à gaz durant la Seconde Guerre Mondiale.

Les membres du TOPY sont désignés sous le nom de Coyote, de Kali ou d’Éden suivi d’un numéro. Les Coyotes et les Édens sont les membres masculins tandis que les Kalis sont les membres féminins. Les Coyotes sont généralement des membres américains tandis que les Kalis et les Édens sont plutôt réservés aux membres du reste du monde.

Il y a trois niveaux d’implication au sein du Temple qui ne sont en aucun cas des grades ou des statuts. Ils représentent une charge, une tâche à accomplir et non une récompense. Le premier RATIO correspond au premier niveau, celui d’un individu travaillant sur et par les sigils. Le second RATIO est constitué de ceux qui travaillent dans le TOPY Network. Le troisième RATIO est constitué de ceux qui œuvrent au sein de l’humanité en général.

À la 23e heure du 23e jour de chaque mois, les membres du TOPY sont encouragés à fabriquer des sigils et à les envoyer afin que leur énergie magique puisse être utilisée collectivement par les autres membres.

Le TOPY est une association sans but lucratif et les membres ne payent aucun droit d’entrée. Il n’y a aucune obligation particulière pour les « alliés » du TOPY (simples sympathisants).

Les membres reçoivent régulièrement les « Transmissions » qui « existent dans le temps, mais pas dans l’espace… ce sont des signaux électroniques qui, une fois envoyés, cessent d’exister… lorsqu’ils sont envoyés, un Temple Temporaire est ouvert dans le cyberspace… ces transmissions font parties du domaine public et ne contiennent aucun copyright… » (Coyote 131).

Au début des années 90, une crise éclata au sein du réseau lorsque P-Orridge décida de quitter le TOPY en annonçant sa fermeture. Les membres du TOPY refusèrent de le suivre et continuèrent leurs travaux tandis que P-Orridge se lançait dans d’autres projets.

En 2008, le TOPY évolua sous une nouvelle forme : l’Autonomous Individuals Network (réseau des individus autonomes) reposant sur les mêmes bases que le TOPY. L’AIN a été établi afin de favoriser, comme le TOPY, des applications magiques fonctionnelles en utilisant des techniques païennes, tribales, cérémonielles, modernes ou sauvages.

« Nous croyons en TOUT et nous croyons que toutes les techniques SONT possibles. » (Site de l’AIN).

L’AIN se veut une organisation d’individus libres et autonomes et se concentre sur la manipulation des médias en tant qu’outils magiques du nouvel Éon. La communauté se définit comme un réseau basé sur la confiance, l’entraide et le partage qui tend – par l’utilisation de l’art, de la musique, de la magie, de la technologie – vers la construction d’un monde dans lequel les individus pourront être libres de s’exprimer par tous les moyens qu’ils désirent.

Les textes :

Nexis

Thee Sigilizers Handbook

Thee Grey Book

Thee Black Book

Broadcast (le journal du TOPY)

Sur le Web :

Le site officiel du TOPY.

Thee Sigil Garden.

Thee Temple ov Psychick Youth, Spartakus FreeMann, novembre 2008 e.v.

Dans les mêmes eaux...

Nouvelle version de KAosphOruS, le WebZine Chaote francophone.Ce projet est né en 2002 suite à une discussion avec un ami, Prospéro, qui fut à la source d’Hermésia, la Tortuga de l’Occulte. Le webzine alors n’était pas exclusivement dédié à la Magie du Chaos, mais après la disparition de son fondateur, il a évolué vers la version que vous pouvez aujourd’hui lire.L’importance de la Chaos Magic(k) ou Magie du Chaos grandit au sein de la scène magique francophone. Nous espérons apporter notre clou au cercueil… Melmothia & Spartakus FreeMann

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Shares
Share This