Left Hand Path

Cela peut-il être encore plus noir ? Et la réponse est ‘aucun’

Cela peut-il être encore plus noir

Par Francis Breakspear

Lemuel Johnstone a dit : « ce que certaines personnes appellent hypocrisie, moi je l’appelle liberté d’esprit »

Cet article est une suite au « Le Psychopathe… » et couvre quelques pensées sur les satanistes, les « magiciens noirs » & la morale :

« Juste au moment où la religion perd son contrôle sur l’humanité, nous libérant de la morale & de Dieu, la science perdra elle aussi son contrôle, nous libérant de la tyrannie de la vérité – ce nouveau dieu ».

Cela peut-il être encore plus noir
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest

Cependant, par définition, les satanistes sont de simples chrétiens. Le concept de Satan dérive de la Bible chrétienne ; & ainsi sans croire au Dieu chrétien, personne ne peut être sataniste sous une forme ou sous une autre. Cela réduit le satanisme à quelque chose ressemblant plus à une secte chrétienne pas si hérétique que cela. Un argument étayant cela est que si le dieu chrétien avait connaissance de tout, & créa toutes choses, il devait avoir créé Satan pour une sacrée bonne raison. Et donc, le dieu chrétien devait donc avoir besoin de démons… Ce qui réduit quelque peu le zèle des fondamentalistes à vouloir combattre Satan sur tous les fronts… « Les croyances & la morale sont des parasites & des vampires qui nous pompent, nous détruisent & nous rendent grotesques ». Nous avons BESOIN de Satan !

Cependant, une fois que nous essayons de comprendre le raisonnement du dieu chrétien, ainsi que ses processus mentaux (sur base de son comportement dans la Bible) cela semble, et bien… assez fort, car nous sommes sur un terrain philosophiquement ardu — nous essayons de connaître l’inconnaissable. Dans les siècles passés, cela nous aurait très rapidement amenés à avoir très chaud aux fesses d’exprimer de telles choses ouvertement ; une telle hérésie était alors une invitation franche à l’inquisition. Je ne doute pas non plus que de prétendues entités satanistes existent, mais il me faudrait en rencontrer plus d’une pour que je l’accepte.

Ce que j’ai appris de véritables satanistes (qui s’en sont confiés à moi lors de rencontres face à face) & non de prétendus tels, semble confirmer le fait qu’ils tendent à se rebeller désespérément contre une domination chrétienne par les moyens les plus horribles qu’ils peuvent concevoir. Leur jeunesse rigide, coincée & fermée de chrétien ne leur laisse qu’une seule manière de ne pas se conformer à la loi — en utilisant le livre qui leur a été imposé ; ainsi, ils ont choisi d’adorer l’opposé du héro de leur Bible chrétienne.

Dans l’opinion de beaucoup, Satan et tous les autres démons de la Bible (ainsi que notre vieux Juda) sont tout aussi nécessaires à l’histoire de la chrétienté que l’est le chapeau noir dans quasiment tous les films de cow-boys qui ont été tournés. Ce qui m’amène au bien & au mal. Sage est celui ou celle qui faire la différence ; c’est principalement une affaire de perspective & de savoir qui peut en tirer profit. Par exemple, il est tenu pour vrai que toutes les guerres soient bonnes & justes, car « Dieu est avec nous » & que l’ennemi est un incroyant hérétique qui mérite d’aller en enfer, & qu’il ait des croyances philosophiques mauvaises tels ces «communistes athées » ou quoique ce soit d’autre.

Selon mon opinion, la chose la plus démoniaque qui ait jamais existé est qu’il puisse y avoir un concept aussi foireux de « bien & de mal » qui une fois manipulé d’une quelconque manière que ce soit à destination de la masse devient un article de foi absolue & inébranlable (or il y a un absolu dans le fait qu’il n’existe aucun absolu). Dans nombre de contextes, il semble qu’il y ait cette fable abêtissante qu’il existe « le moindre de deux maux » ; ce qui implique une mesure non absolue du mal. Le bien & le mal sont en grande partie matières à subjectivité ; mon opinion se retrouve en filigrane dans les articles & essais publiés sur ce webzine… Selon votre opinion sur tout ce qui vous touche : « la morale qui dépend du jugement individuel est une chose vivante vigoureuse ; mais quand la morale devient synonyme de code de lois rigide & de dogme alors il ne s’agit plus d’une part de nous-mêmes, nous sommes “séparés” de ce qui peut grandir librement. L’église a fait la grâce à l’humanité d’emprisonner la morale depuis très, très longtemps. »

Je ne doute pas que quelques enfants peu chanceux aient souffert entre les mains de gens se présentant eux-mêmes comme des occultistes, & en fait il n’y en a qu’un très petit nombre qui ait souffert entre les mains de ceux qui sont véritablement des occultistes. J’ai une très grande empathie & sympathie pour ces enfants & leur famille, mais peut-être qu’il devrait il y avoir des études statistiques sur l’abus des enfants en général, qui devraient démontrer qu’il n’existe qu’un faible pourcentage d’enfants abusés par des occultistes par opposition à, disons, une plus large proportion d’enfants abusés par des chrétiens, ou des juifs, ou des musulmans ou par tout autre fidèle d’une croyance quelconque. Et peut-être que quelqu’un devrait entreprendre une enquête sur les abus d’enfants par les athées, & clouer alors les athées aux piloris — puisqu’il est probable que leur nombre sera très élevé ?

Quel résultat tiré de ces enquêtes sera-t-il le plus acceptable pour un bigot comme article de foi « innocent » ?

Les statistiques peuvent jouer de mauvais tours entre des mains habiles. Dans un ancien job, j’étais payé à détourner des statistiques d’une manière telle qu’une conclusion préétablie pouvait alors être étayée par quelques chiffres et « faits ».

Il est préférable de considérer de telles expressions statistiques avec prudence. Par exemple, si les données sur les accidents de la route devaient démontrer que 15% des accidents sont provoqués par de jeunes conducteurs conduisant dangereusement cela provoquerait une certaine inquiétude. Mais pas autant que le saut que l’on fera mentalement vers la conclusion alternative (aisément étayée par ces mêmes statistiques) que les 85% restants des accidents devraient être imputés aux conducteurs plus âgés conduisant prudemment !!!

Examinez la perspective avant de décider si un jugement quelconque peut être donné sur base des données disponibles. Alors seulement, essayez de formuler une tentative d’opinion. Il est probable que vous ayez besoin de plus d’informations avant de pouvoir avancer vers un certain degré de vérité.

La vérité est un animal insaisissable, si ce n’est une espèce en danger.

S’il y a des satanistes dans le coin, merci de laisser vos commentaires dans le forum ci-après. Et les autres aussi…

Amicalement vôtre dans cette Œuvre Noire,

Cela peut-il être encore plus noir ? Francis Breakspear. Les citations de cet article sont reprises du livre de Ramsey Dukes Thundersqueak, que l’on peut acheter ici. Traduction française par Spartakus FreeMann, Libertalia, juillet 2002 e.v.

Illustration : Devil’s house in Arnhem (Nederlands), 2006. GNU GPL.

Nouvelle version de KAosphOruS, le WebZine Chaote francophone.Ce projet est né en 2002 suite à une discussion avec un ami, Prospéro, qui fut à la source d’Hermésia, la Tortuga de l’Occulte. Le webzine alors n’était pas exclusivement dédié à la Magie du Chaos, mais après la disparition de son fondateur, il a évolué vers la version que vous pouvez aujourd’hui lire.L’importance de la Chaos Magic(k) ou Magie du Chaos grandit au sein de la scène magique francophone. Nous espérons apporter notre clou au cercueil… Melmothia & Spartakus FreeMann

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Shares
Share This