Left Hand Path Pratiques et Rituels

Une méditation sur Kali

Une méditation sur Kali

Par Phil Hine

Ce récit est extrait d’une retraite durant laquelle le symbolisme des cartes du Tarot fut utilisé afin de suggérer les thèmes de l’exploration magicke.

XIII. MORT

Attributs : Nun, Scorpion

Vertu : Transformation

TRAVAIL : KALI PUJA

Intention : « C’est ma volonté d’expérimenter mon union avec Kali. »

J’ai commencé par réciter un fragment de l’hymne à Kali, et par sceller les sept points du corps-yantra. Ensuite, pendant que je regardais une grande représentation de Kali, j’ai invoqué les sensations « tourbillons ». C’est un point d’entrée au sein de la visualisation Sahaja [méthode de méditation basée sur le réveil de la Kundalini, NDT] que j’utilise depuis 1982. Il est approprié pour la Lame XIII puisque la séquence de voyage onirique est basée sur le symbolisme de la Lame XIII.

Après m’être laissé enfermer dans le tourbillon, j’ai émergé sur les rives boueuses d’une rivière (le Gange) en pleine nuit. Nu et frissonnant j’ai marché plus avant, remarquant que j’étais recouvert de boue noire (Nigredo [Œuvre au Noir, NDT]) de la rive de la rivière. J’ai marché jusqu’au lieu de crémation avec des tertres de crânes et d’os empilés. Je me suis assis au bord d’un brasier et j’ai crié « je m’offre à toi, ô Kali ». Elle est apparue, se levant de parmi les crânes à ma gauche – son visage était terrifiant ; comme un masque couvert d’yeux. Elle avait quatre bras et portait un collier de tripes fraîches. Elle portait une épée avec une lame ébréchée. Elle s’approcha de moi silencieusement — m’ayant rejoint elle attrapa mon bras droit et le tordit. Elle me frappa sur le visage et je tombai dans le brasier. Ensuite, elle me déchira en morceaux, se nourrissant avidement et salement de moi. Elle tint ma tête au-dessus de son visage et m’embrassa avec ses lèvres. Ma tête se dessécha et rétrécit pendant ce temps. Ensuite, elle attacha ma tête à son oreille avec un anneau de métal. Une sensation de vertige et d’être tiré d’un coup sec vers le haut, et je me sentis alors de retour dans la pièce avec une sensation curieuse d’être « attaché » à Kali. Cette sensation a diminué bien que je puisse toujours sentir sa proximité.

Commentaires

Ce travail eut un effet assez profond. Durant les mois qui suivirent, je me sentis très proche de Kali et j’entrepris des méditations Kaula [méditation sur le premier çakra Mulhadara, NDT] presque continuelles — à tout moment où mon attention n’était pas prise par une tâche spécifique. Il y a une ligne dans l’hymne à Kali « Je fis un sol brûlant pour mon cœur » qui est une bonne expression pour ce que je ressentis. Ayant réussi à obtenir une meilleure compréhension de l’Aghori, je cherchai mon guru et le remerciai, et celui-ci me fit la réponse traditionnelle — « va chier ». Aum Sa Ha !

Une méditation sur Kali. Phil Hine. Titre original « A Kali meditation ». Traduction Spartakus FreeMann, Nadir de Libertalia, mai 2004 e.v.

Kali Color Small - Une méditation sur Kali
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest

Illustration : Desire, par Nina Paley. Source Nina Paley.com.

Cliquez ici pour voir l’image en grand.

Dans les mêmes eaux...

Nouvelle version de KAosphOruS, le WebZine Chaote francophone.

Ce projet est né en 2002 suite à une discussion avec un ami, Prospéro, qui fut à la source d’Hermésia, la Tortuga de l’Occulte. Le webzine alors n’était pas exclusivement dédié à la Magie du Chaos, mais après la disparition de son fondateur, il a évolué vers la version que vous pouvez aujourd’hui lire.

L’importance de la Chaos Magic(k) ou Magie du Chaos grandit au sein de la scène magique francophone. Nous espérons apporter notre clou au cercueil…
Melmothia & Spartakus FreeMann

  1. C’est fou ! Ils hallucinent tous ici…Sont tous schizos !
    Et ça calomnie, même sur la couleur des cheveux, la
    capacité cérébrale, l’odeur corporelle et ça psychote
    jusqu’à même la longueur des pas et sur plus d’une
    centaine d’année…Comprennent pas, ils croient avoir
    des dons de m’entendre, mais ils n’hallucinent que mes
    insultes…C’est risible au point qu’on s’en lasse, alors les
    mots fusent et leur appétit sexuel devient rapidement
    scatophile et sodomite, surtout quand ils réalisent de
    leur homosexualité refoulée que leur appareil est petit.
    Des pervers qui prétendent avoir droit de terroriser la
    princesse pour tirer leur coup, sans parler de l’abus d’alcool
    de la surcharge pondérale de pigeons, car dans mon
    shamanisme il n’y avait pas besoin d’autant hynoptiser
    la population pour croire à une forme d’intelligence.
    Remarquez, nous profitons de meilleures intelligences
    ailleurs, et mes enfants papillons ne seront jamais
    ennuyés. Reste que ces gens ont touchés la pierre noire,
    et qu’ils n’en reviendront JAMAIS.
    Ils sont coupables de diffamation calomnieuse, harcèlements,
    d’atteintes à ma vie privée, d’empoisonnements, et de
    pédophilies, en croyant avoir des dons.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Shares
Share This