Auteurs & livres de la Chaos Magie du Chaos

De l’évocation, par Phil Hine, version .pdf

De l'évocation

Par Phil Hine

De l’évocation

Par Phil Hine, 1986

©
Traduction 
Française 
par 
Morigane, 
2004, pour le site L’Aube de la Septième Lune.

Cette collection d’essais, écrits entre 1988 et 1995, traite des aspects de la pratique magique évocatoire. Ma première grande incursion dans cet aspect, souvent mal compris, de la magie était une retraite magique personnelle, inspirée par de nombreux mages travaillant sur le système d’Abramelin, mais peut être plus influencé dans l’exécution par le travail d’Austin Osman Spare et par le mouvement de l’art Industriel. Mes expériences lors de cette retraite sont racontées dans le premier essai intitulé Hurlement.

L’identification des constructions cognitives, émotionnelles et comportementales comme des entités distinctes (les démons personnels si vous préférez), est au coeur de cet essai ; sujet que j’ai traité dans de plus amples détails dans Condensed Chaos (New Falcon Publications, 1995). La phase suivante du travail concernait l’évocation des Serviteurs (litt. : une personne qui sert une autre), déclenchée par un bref paragraphe dans le Liber Null de Peter J. Carroll (Morton Press, 1978).

Travaillant avec le groupe magique le Cercle des Étoiles, je développai une approche simple et générique pour créer et évoquer les serviteurs magiques. Les bases de cette approche sont présentées dans l’essai intitulé Serviteurs, suivi par un exemple de serviteur plutôt réussi, puis par une approche de ce que j’ai choisi d’appeler « Les Esprits Fonctionnels », qui ne requièrent pas le moindre attribut rituel. La troisième phase du travail concernait les formes plus « traditionnelles » de l’évocation. Avec un collègue, Frater GosaA, j’embarquai pour un « Projet Goétie » – le but étant d’expérimenter différentes approches de l’évocation des Esprits, en commençant par les Petites Clefs du Roi Salomon (aussi appelées Lemegetton). Quelques observations sur nos résultats avec les entités du Lemegetton sont incluses.

Durant ce projet, mes intérêts se tournaient vers une obsession récurrente : les entités des Mythes de Cthulhu. L’essai final – Evoquer Yog-Sothoth (originellement écrit pour le Journal de l’Ordre Esotérique de Dagon) – est une tentative pour rassembler un modèle théorique en rapport avec les entités mythiques, les Lumières Terrestres, et bien d’autres facteurs. Au moment d’écrire ceci, j’étais surtout en train de créer des « Modèles Théoriques » avant d’embarquer sur des projets pratiques.

D’une certaine façon, j’étais incité à me « spécialiser » dans les méthodes d’Évocation, vu qu’à cette époque, je n’avais pas rencontré sur mon chemin plus d’informations utiles concernant cette pratique magique. Dans l’esprit de beaucoup d’occultistes, l’évocation semble inextricablement liée avec « appeler les démons », et avec la notion que cela fait partie intégrante de la « Magie Noire » – une notion plus populaire chez ceux qui ont été exposés à trop de romans de Dennis Wheathey ! Heureusement, l’émergence d’une approche plus éclectique de la pratique magique, dans laquelle je sens que le mouvement de la Magie du Chaos a joué un rôle important, a fait beaucoup pour bannir les vieux dogmes entourant ce qui est après tout un ensemble de techniques magiques très pratiques et utiles.

Phil Hine, Mars 1998.

Lire ou télécharger ce document :

De l’évocation par Phil Hine

De l’évocation par Phil Hine, 1986

©
Traduction 
Française 
par 
Morigane, 
2004, pour le site L’Aube de la Septième Lune.

Dans les mêmes eaux...

Nouvelle version de KAosphOruS, le WebZine Chaote francophone.Ce projet est né en 2002 suite à une discussion avec un ami, Prospéro, qui fut à la source d’Hermésia, la Tortuga de l’Occulte. Le webzine alors n’était pas exclusivement dédié à la Magie du Chaos, mais après la disparition de son fondateur, il a évolué vers la version que vous pouvez aujourd’hui lire.L’importance de la Chaos Magic(k) ou Magie du Chaos grandit au sein de la scène magique francophone. Nous espérons apporter notre clou au cercueil… Melmothia & Spartakus FreeMann

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Shares
Share This