Left Hand Path

Le Culte de Cthulhu .pdf

Le Culte de Cthulhu

Par Venger Satanis

Le Culte de Cthulhu ne mourra jamais. Son esprit insaisissable, surnaturel et d’ichor, se répand loin et largement à travers le programme de réalité Matrix-esque dans lequel nous sommes immergés. En lisant ces mots, essayez de vous libérer des illusions qui vous entourent.

Ce livre est notre manifeste, notre vérité, notre bible ! Le Culte de Cthulhu est la compilation du Mythe de Cthulhu de Lovecraft, du Satanisme, de la Magie du Chaos, de la Quatrième Voie, et autres traditions du Chemin de la Main Gauche. C’est aussi la réalisation de mon plan spécial : voir les défauts de ce monde, comprendre pourquoi ils existent et alors finalement… les surmonter !

Il y a des années, je savais que l’humanité était sur la mauvaise pente, et ce méchant tome vert corrige les erreurs de l’homme… Devant nous se précipite un nouveau déluge de raison. Quand les Grands Anciens reviendront, ce monde s’écrasera devant Leur volonté.

La réalité ordinaire, de tous les jours, à laquelle nous croyons n’existe pas. Bien des êtres humains ressentent déjà cette vérité, mais seuls les Magiciens Noirs les plus blasphémateurs peuvent l’utiliser à leur avantage. Le Culte de Cthulhu révèle cette connaissance repoussante à tous ceux qui souhaitent absorber notre vérité cryptique, blasphématoire.

Venger Satanis, Grand-Prêtre du Culte de Cthulhu.

Le Culte de Cthulhu
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest

Le document en téléchargement libre ci-dessous, Le Culte de Cthulhu, nous a été transmis par Yrreith qui en a effectué la traduction avec l’aimable autorisation de l’auteur, Darrick Dishaw. Le texte originel est libre de droits et peut-être lu ou téléchargé plus bas, mais existe également en version papier en vente ICI.

Se présentant comme « une religion des ténèbres, de la vase et des tentacules ; clé du remodelage de l’univers et de la divinisation » et combinant les écrits de H.P. Lovecraft, de Thomas Ligotti, ainsi que le satanisme laveyen et la magie du chaos, le Culte de Cthulhu a été fondé par le Grand Prêtre Darrick Dishaw, dont voici une interview accordée à la revue Phenomena Magazine :

Ed : Quand as-tu fondé le Culte de Cthulhu et qu’elle en fut la source d’inspiration ?

 DD : Voyons voir… Je suppose que l’on pourrait dire que j’ai constitué le Culte dès mes premières lectures de Lovecraft et mon engagement dans le satanisme. Les histoires de Lovecraft ont cristallisé quelque chose en moi ; elles m’ont offert une nouvelle version de la « réalité ». Un paradigme tissé de serviteurs grotesques et de monstrueux dieux démoniaques se tenant derrière la scène d’un univers terriblement sombre, nihiliste et cependant fantastique.

 Cela dit, j’ai commencé à mettre toute mon énergie dans cette idée, le Culte de Cthulhu, durant l’été 2004. J’ai pratiqué un rituel lors d’une nuit d’orage, entouré de lumières vertes ; je faisais face à l’obscurité dans mon appartement situé au 12e étage. C’était déjà là le « concept » lovecraftien de loge noire qui prit forme pendant la Walpurgisnacht de 2005 lors de la première Cthulhu Convention organisée à Madison, dans le Wisconsin. La date du rituel fut inspirée par le Rituel de Mai d’Anton LaVey, le père du satanisme moderne.

Ed : Et où se trouve ton QG ?

 DD : Je travaille, écris, pratique la magie et rencontre les ‘Cultistes dans mon appartement de Madison. J’ai l’intention de déménager pour quelque chose de plus grand, de plus vaste, cet été. Et j’espère que cela deviendra le point de ralliement du Culte de Cthulhu.

Ed : Combien il y a-t-il de membres et de combien d’antennes disposez-vous ?

 DD : Avant la restructuration, le Culte de Cthulhu n’avait aucun membre officiel ; ceux qui se sentaient connectés à l’idée d’un culte rendu à Cthulhu pouvaient discuter de ce sujet et d’autres, au sein d’un groupe Yahoo, m’envoyer personnellement un email, et mettre en oeuvre leurs propres rituels. Il est donc très difficile d’estimer combien de « membres » nous avions en réalité à cette époque. A présent, avec la nouvelle structure, nous pouvons compter nos membres officiels. Cela dit, ce nouvel ordre vient tout juste de débuter, il est donc difficile de dire combien nous rejoindrons dans les semaines, mois, années à venir. Enfin, j’ai l’espoir que les membres du culte de Cthuluh se compteront finalement par milliers.

 Ed : Comment peut-on rejoindre le Culte ?

 DD : via le site web où l’on trouve les instructions pour devenir membre. Pour le moment, tout ce que vous avez à faire c’est de remplir le formulaire et le renvoyer avec 30$. C’est là un prix discount, le prix pour un dîner à deux. Dès le départ, j’ai voulu que le prix reste bas pour ceux qui avaient soutenu le Culte depuis le tout début. En 2007, la cotisation à vie coûtera 50$. Ce coût couvre le System of Dark Occult Science, la newsletter annuelle, et les frais qu’induit l’organisation elle-même, le site web, etc.

 Pour nous rejoindre, il faut avoir une connaissance basique de l’oeuvre d’H.P. Lovecraft, de la sorcellerie, et posséder le désir d’apprendre et de faire… de changer sa vie.

Ed : Quel est le panthéon du Culte ? Êtes-vous restreint au seul mythe de Cthulhu ?

 DD : il est évident que nous annexons de nombreux dieux lovecraftiens, des serviteurs, des montres, etc. Cependant, du fait que les Grands Anciens et leurs mignons sont mal, ou vaguement, connus, nous avons ajouté Satan. Le satanisme, tel que mis en exergue par LaVey, a toujours été une grande source d’inspiration pour moi. Je m’y suis identifié il y a 15 ans, et ça dure.

 En réalité, rien n’est fixé au sein du Culte, ou du moins ne l’est pas excessivement. Ainsi, si un ‘Cultiste désire œuvrer avec Set ou le Space Ghost, il est encouragé à le faire. Comme vous pouvez le voir, j’ai beaucoup repris de la Magie du Chaos dans ma philosophie. Et au sein de celle-ci, il importe peu sur quoi ou qui l’on concentre ses énergies. Si vous créez votre propre « réalité », alors l’univers devient tel que vous le désirez.

 Ed : Crois-tu que les Mythes de Cthulhu sont réels et si oui pourquoi ?

 DD : Oui, je crois qu’ils sont réels. En partie parce que j’ai choisi de fonder ma croyance là dessus, en partie parce que cela a du sens pour moi. Je ressens une attirance pours ces entités telles qu’elles sont décrites.

 Ma faveur va à la religion qui perçoit l’humanité comme une espèce d’erreur. Une anormalité qui a un certain potentiel, mais qui demeure sans intérêt et répugnante.

 Ed : Quels sont les buts du Culte ? Quels sont tes buts ?

 DD : Notre but est de ramener les Anciens, de réveiller les Anciennes Choses qui sont en dehors du temps et de l’espace. Et également de nous éveiller nous-mêmes.

 Le culte de Cthuluh croit fermement en l’amélioration de la vie de chacun ; opérer de réels changement dans l’existence qui puissent affecter le magicien et ceux qui lui sont proches.

 Et, éventuellement, bien sûr, nous voulons détruire la « réalité » et conquérir le monde.

Ed : Ah. Dirais-tu que ton culte est maléfique et si oui, pourquoi ?

 DD : Oui, le culte est démoniaque. Pourquoi ? Parce que nous créons notre propre moralité et notre propre éthique. Nous choisissons pour nous-mêmes et faisons tout ce que nous devons faire pour jouir de nous-mêmes. Les ‘cultistes sont ouvertement des êtres égotiques, tous les humains le sont. La volonté de Puissance est une philosophie singulière qui nous conduit.

 Ed : Quelle est ton avis sur la magie et comment celle-ci est-elle utilisée au sein du Culte ?

 DD : J’ai pratiqué la magie toute ma vie. J’ai toujours eu le sentiment qu’il y avait certaines barrières et certains obstacles qui ne devaient pas nécessairement se trouver là. J’ai toujours abhorré l’autorité et je perçois les visions consensuelles de la « réalité » comme la plus grande autorité. Et je lui ris à la figure. L’autorité n’a de pouvoir que parce que tout le monde, à un degré ou un autre, l’accepte.

 J’ai fait de nombreuses bonnes choses dans ma vie. J’ai travaillé dur et la magie a été un outil dans mon parcours.

 La magie est une évolution, un changement qui vient de l’extérieur… Et voilà en définitive ce qu’est le Culte de Cthulhu.

Ed : Merci pour l’interview.

Visiter le site de Darrick Dishaw : Cult of Cthulhu.

Lire ou télécharger Le Culte de Cthulhu :

Le-Culte-de-Cthulhu

Le Culte de Cthulhu
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest

Vignette en haut d’article extraite du jeu video Call Of Cthulhu : Dark Corners Of The Earth.

Dans les mêmes eaux...

Nouvelle version de KAosphOruS, le WebZine Chaote francophone.

Ce projet est né en 2002 suite à une discussion avec un ami, Prospéro, qui fut à la source d’Hermésia, la Tortuga de l’Occulte. Le webzine alors n’était pas exclusivement dédié à la Magie du Chaos, mais après la disparition de son fondateur, il a évolué vers la version que vous pouvez aujourd’hui lire.

L’importance de la Chaos Magic(k) ou Magie du Chaos grandit au sein de la scène magique francophone. Nous espérons apporter notre clou au cercueil…
Melmothia & Spartakus FreeMann

  1. airzombie

    Un grand merci à soror Melmothia et frater Spartakus pour la diffusion de ce fragment de la sagesse viride.

    Je tiens à signifier aux lecteurs que le Cult of Cthulhu a reçu un official non-profit religious status du Internal Revenue Service aux États-Unis depuis cette interview.

    Donc l’adhésion est maintenant sans frais aucun.

  2. Dommage qu’il faille payer pour pouvoir télécharger la traduction…

  3. Payer ? Il me semblait que c’était gratuit O_O Je regarde ça. Mais nous ne faisons rien payer, enfin le site KAosphOruS ne fait rien payer.

  4. Il faut rien payer, c’est quoi cette histoire ?

  5. Non, je ne comprends pas trop non plus. Cela dit sur Scribd, parfois les téléchargements sont payants, mais pas là, j’ai tenté…

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Shares
Share This