Nawak

Comment devenir un bon guru ?

Comment devenir un bon guru ?

L’article ci-après a été lu par Monsieur Krishnamurti. Il lui a tellement plu qu’il a demandé qu’il soit traduit et distribué. Le voici :

L’instrument essentiel et secret pour un gourou débutant est un bon miroir. En effet, l’expression du visage constitue au moins la moitié de la qualité du gourou.

Placez-vous devant le miroir et étudiez votre expression; vous devez avoir un air de grande bonté en même temps que l’expression paternaliste de celui qui sait et qui veut bien communiquer son savoir. Vos disciples devront, rien qu’en vous voyant, sentir le “rayonnement” qui émane de vous. Ne vous y trompez pas, c’est plus difficile que vous ne le croyez et vous n’y arriverez pas au premier essai. Cependant, après quelques années de pratique, cette expression sera devenue tellement automatique que vous n’aurez plus besoin du miroir. Votre aspect physique compte aussi: si vous êtes grand c’est un avantage — quoique l’on connaisse aussi des gourous de petite taille qui réussissent très bien.

En tout cas, si vous êtes un homme, vous avez la possibilité de vous laisser pousser une grande barbe. La barbe est un argument de poids pour un bon gourou.

Vous pouvez aussi vous exercer à baisser le timbre de votre voix le plus bas possible, c’est très impressionnant. Un autre atout pour un gourou est une bonne mémoire, car une qualité du gourou est d’en savoir plus que ses disciples — ou, au moins, d’en donner l’impression. Le contenu de ce savoir n’a pas d’importance. Il vous suffit pour l’acquérir de visiter quelques unes de ces librairies spécialisées en occultisme; tout est bon: magie, cabale, théosophie, gnose, anthroposophie, Pythagore, etc… Plus vous entassez de savoir et mieux cela sera. Même si certaines choses se contredisent peu importe, il suffit de n’en pas parler le même jour et les disciples ne s’en apercevront pas.

Vous pouvez aussi ajouter quelques citations de chercheurs modernes tels que Freud, Jung, Einstein, Heisenberg, etc… N’hésitez pas à mélanger la psychanalyse et la physique atomique car plus c’est absurde et plus les disciples pensent que c’est nouveau.

Une précaution cependant: que tout ce savoir reste très théorique car si vos disciples essayaient de le mettre en pratique ils se rendraient compte de son ineptie et cela pourrait vous faire du tort.

Une des conditions du succès est évidemment de plaire aux disciples. Il est donc indispensable de satisfaire leur égocentrisme: n’oubliez pas qu’ils sont centrés sur eux-mêmes; leur petite personne est la chose la plus importante aumonde; ils ont besoin d’avoir une âme éternelle et de croire à un avenir radieux. Je vous conseille la théorie de la  réincarnation; je ne sais pas si la réincarnation existe ou pas, mais, en tout cas, elle est très à la mode actuellement car elle permet d’expliquer les inégalités de chance entre les individus. Elle est donc très satisfaisante au point de vue intellectuel.

Attention! Ne dites pas à vos disciples que c’est intellectuel, ils n’aiment pas cela, parlez leur plutôt d’intuition ou d’inspiration. Tout ce que vous leur dites doit leur donner l’impression qu’ils vont progresser, acquérir des connaissances, des facultés spéciales, de la pureté, etc… Qu’ils aient conscience aussi qu’en vous suivant ils font partie du “monde spirituel” et qu’ils sont supérieurement évolués par rapport aux malheureux qui ignorent toutes ces belles choses. Toutefois, il ne faut pas leur laisser croire que c’est facile, sinon cela ne les intéresse pas. Alors faites leur pratiquer quelques exercices compliqués ou pénibles, par exemple du yoga, faites les lever à l’aube, réciter longuement des mantras, regarder le soleil en face, faites les chanter, danser, etc… N’importe quoi pourvu qu’ils aient l’impression de faire quelque chose — dès qu’ils croient faire quelque chose ils sont contents.

Vous pouvez aussi utiliser ces activités de groupe qui sont à la mode: massages, cris, etc… Mais ne comptez pas trop sur cela car ces modes durent en général 5 à 10 ans et disparaissent. Il faut donc les renouveler constamment. Vous pouvez aussi en inventer vous-mêmes; Tenez! Je vous donne une idée : créez “l’acuponcture de groupe”, je crois que cela n’existe pas encore. Pour créer et maintenir votre réputation il est bon que vous fassiez quelques voyages à l’étranger. Si vous pouvez faire un voyage aux Indes c’est très bien. Il suffit d’y rester le temps nécessaire pour vous faire photographier devant quelques monuments caractéristiques et, surtout, de vous faire photographier en compagnie d’un barbu quelconque que vous aurez gratifié de quelques roupies pour cela. Vous ferez agrandir ces photographies et les fixerez au mur de la pièce dans laquelle vous recevez vos disciples les plus fidèles, ils ne manqueront pas de les remarquer. Refusez de faire des commentaires sur ces photos, disant que c’est sans importance, mais eux iront dire partout que vous avez eu des contacts avec des grands sages hindous.

Il convient d’être capable de répondre à toutes les questions, mais si, toutefois, il vous arrive de rester à court d’explication, ne perdez pas votre calme, prenez un air mystérieux et dites: “Plus tard, plus tard…” comme si le disciple n’était pas prêt à comprendre. Cela vous donnera le temps de chercher une réponse dans vos livres — d’ailleurs il est probable que le disciple oubliera sa question, inutile de la lui rappeler.

Il peut arriver que les disciples soient si naïfs que vous ayez une folle envie de rire. Il faut l’éviter absolument car ils se prennent très au sérieux. Mais, si vous craignez que cela vous arrive quand même, vous pouvez vous en tirer de la manière suivante: créez un exercice consistant à rire tous ensemble — vous n’avez qu’à dire que c’est bon pour la santé — ainsi, lorsque vous sentez que le fou rire vous gagne, déclenchez cet exercice et cela vous permet de vous soulager.

Si des curieux viennent vous voir et qu’ils vous parlent d’un autre gourou, gardez-vous de le critiquer ; et si ces gens semblent l’admirer, abondez dans leur sens, du coup ils deviendront vos amis et vous pourrez en faire vos disciples.

Voilà ! Si vous appliquez habilement ces quelques conseils, je ne doute pas que le succès vienne, avec les hommages de vos nombreux disciples et quelques Rolls-Royce en prime…

Comment devenir un bon guru ? 5 Juin 1985 R. Chatelain

Dans les mêmes eaux...

Nouvelle version de KAosphOruS, le WebZine Chaote francophone.

Ce projet est né en 2002 suite à une discussion avec un ami, Prospéro, qui fut à la source d’Hermésia, la Tortuga de l’Occulte. Le webzine alors n’était pas exclusivement dédié à la Magie du Chaos, mais après la disparition de son fondateur, il a évolué vers la version que vous pouvez aujourd’hui lire.

L’importance de la Chaos Magic(k) ou Magie du Chaos grandit au sein de la scène magique francophone. Nous espérons apporter notre clou au cercueil…
Melmothia & Spartakus FreeMann

  1. vraiment nawak, j’adore.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Shares
Share This