Esotérisme, politique et philosophie

Des OVNIS et des complots

Des OVNIS et des complots

Par Stéphane François

Nous vivons dans une époque très anxiogène, et ce n’est rien de le dire… De ce fait, certains de nos contemporains ont besoin de se rattacher à des certitudes, une fonction remplie par le conspirationnisme : il une fonction rassurante. Comme l’écrivait Nietzsche, « ce n’est pas l’incertitude qui rend fou, c’est la certitude ». Tous les problèmes sociétaux, économiques ou politiques peuvent être analysés par ce prisme, car il offre une grille de lecture du monde. Jusque là, le propos est paranoïaque, mais logique. Pourtant, une part non négligeable de nos conspirationnistes croit aussi aux ovnis (l’ufologie ou science des UFOs –des ovnis en anglais)… En particulier chez les Américains, ou ceux qui ont adopté la pop culture américaine. Il ne faut pas oublier que le conspirationnisme joue un rôle important dans la culture populaire américaine : elle est présente dans la littérature, dans le cinéma, dans les médias, et surtout les séries télé : « La vérité est ailleurs » comme le disais l’agent Mulder ! Quelque part cette prégnance a créé un terreau favorable à son développement, en particulier sur le Web. Ce qui est curieux avec cette nouvelle phase conspirationniste, c’est son aspect polymorphe et polyculturel : on le retrouve dans les milieux ufologiques, new age, donc, évidemment dans les milieux extrémiste de droite et chez les fous de Dieu, mais aussi dans la scène rap (Rockin’Squat par exemple) et à l’extrême gauche. Le conspirationnisme s’est démocratisé, s’est diffusé et surtout dilué…

La vérité est ailleurs

Cette théorie du complot va se développer à la fin des années 1990 et au début des années 2000, dans les milieux ufologiques et new age, en particulier à la suite du succès du Livre Jaune n° 5 de l’occultiste Jan Van Helsing, de son vrai nom Jan Udo Holey, un type fort sympathique, antisémite et assez nazi sur les bords, qui se cache derrière le chasseur de vampire, mais qui sont les « vampires » pourchassés ? les Juifs, les extraterrestres ?, Les deux ? Holey est un ancien punk (je dirais plus un ancien bonehead) obsédé par les sociétés secrètes. Son livre est intéressant : il suffit de remplacer le terme « extraterrestre » par celui de « juif », et on retrouve la littérature antisémite du début du XXe siècle… Tout un programme. En fait, toutes ces thèses ne sont qu’une recombinaison plus ou moins originale d’idées anciennes. Nos types ne font que reprendre des idées déjà formulées dans les années trente ou soixante par l’extrême droite conspirationnistes…

La théorie ufologique du complot est née avec les premières enquêtes gouvernementales, donc dès les années 1950. Les gouvernements des différents pays occidentaux concernés par ces phénomènes ont souvent conclu à l’inexistence des soucoupes volantes. Selon les ufologues conspirationnistes, les États européens, y compris soviétique, seraient à l’origine de cette campagne de désinformation. Car les ovnis existent ! Enfin, selon eux : le gouvernement américain, l’ONU ainsi que les gouvernements européens, dont français, auraient fait alliance avec des extraterrestres dans le but d’asservir la Terre et de leur fournir des cobayes humains. Selon ce courant, l’État fédéral aurait conclu un accord en 1947, à la suite de l’affaire Roswell, avec les EBEs en échange d’un transfert de technologie. Il aurait ainsi fourni des bases souterraines et donné le droit d’enlever des citoyens américains pour leurs expériences. Les transferts de technologie auraient commencé en 1954 dans les domaines de l’informatique, de la biologie (le génome, le clonage, etc.). En 1957, des fonds auraient été débloqués pour aménager les bases. À partir de cette date, les gouvernements se seraient assurés de l’aide de scientifiques, dont des astronomes, pour nier l’existence des ovnis. Aux États-Unis, le conspirationnisme a été vulgarisé dans les milieux ufologiques vers la fin des années 1980 par John Lear et William Cooper, ce dernier, milicien d’extrême droite, ayant été abattu en 2001 lors d’un échange de tirs avec des policiers venus l’arrêter. Cooper reprend l’idée que toutes les sociétés « secrètes » de l’histoire de l’humanité (occultistes, franc-maçonniques, politiques, ainsi que les fameux « Illuminati ») auraient été créées par les extraterrestres pour nous asservir…

Complot et rednecks

Dans le cas du conspirationnisme américain, le complot est souvent déduit de supposées « persécutions » dont sont victimes les « petits blancs ». Chez eux, il faut prendre en compte l’importance de la peur du Diable chez les Puritains. Cette peur du Malin s’est laïcisée et portée sur les extraterrestres. Il est vrai que symboliquement les extraterrestres renvoient au « Mal », surtout dans l’Amérique des années cinquante. Dans les films et la littérature populaire américains de cette époque, les extraterrestres étaient souvent des allégories du « péril communiste ». Si on regarde bien, les extraterrestres chez les auteurs les plus délirants (Icke, Lear, Cooper, Guieu, etc.) sont perçus comme des démons : les extraterrestres, les Short Greys de X-Files (ou « Petits-Gris ») se nourrissent de sang, d’hormones et d’enzymes humains, tels des vampires, quand ils ne torturent pas pour le plaisir ! Tous ces éléments de cultures populaires se sont mélangés et ont fusionné dans des esprits chancelants, donnant naissance aux théories du complot contemporaines : complot maçonnique, gouvernement mondial, extraterrestres et Illuminatis…

Dementia

Parmi les théories les plus cinglées, on trouve les thèses de David Icke, ex footballeur professionnel et ancien porte-parole des Verts britannique : la Terre serait contrôlée par des reptiliens polymorphes. Il affirme sérieusement ( ???) que la reine d’Angleterre ou Georges Bush (père et fils) sont des reptiliens. Son argument massue est le suivant : « je dis cela et ils ne m’attaquent pas. Donc, j’ai raison ». On est vraiment dans le pathologique.

Le plus inquiétant est la posture « hypercritique » de ces gens-là : si on ne doute pas, on est forcément un crédule qui n’a rien compris au complot. Ou pire, on est un agent du complot. Descartes, revient, ils sont devenus fous ! Si l’histoire regorge de complots (pour renverser un roi, changer de gouvernement, faire des révolutions, etc.), ils restent de taille modeste, souvent à l’échelle d’un État au grand maximum. Le complot à grande échelle n’existe pas. Désolé pour rockin’Squat, il va devoir changer de disque : Il n’y a pas de complot maçonnique, pas de complot des Illuminés de Bavière, pas de complot juif, pas de complot de reptiliens ou de Men in black… Si certaines réunions peuvent y ressembler, comme la Trilatérale ou forum économique annuel de Davos, celles-ci sont connues du grand public, ce ne sont pas des « sociétés secrètes »… Je sais très bien que, même si je fais une démonstration scientifique, je ne convaincrai pas les partisans de l’idée de conspirations à grande échelle car nous ne sommes plus dans le rationalisme mais dans le domaine de la croyance.

Des OVNIS et des complots, Stéphane François

Des OVNIS et des complots
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest

Couverture de l’ouvrage Complocratie, Enquête aux sources du nouveau conspirationnisme, Bruno Fay, Editions du Moment, 2011.

Dans les mêmes eaux...

Nouvelle version de KAosphOruS, le WebZine Chaote francophone.

Ce projet est né en 2002 suite à une discussion avec un ami, Prospéro, qui fut à la source d’Hermésia, la Tortuga de l’Occulte. Le webzine alors n’était pas exclusivement dédié à la Magie du Chaos, mais après la disparition de son fondateur, il a évolué vers la version que vous pouvez aujourd’hui lire.

L’importance de la Chaos Magic(k) ou Magie du Chaos grandit au sein de la scène magique francophone. Nous espérons apporter notre clou au cercueil…
Melmothia & Spartakus FreeMann

  1. Dryustan Artosa Novalis Byron

    Ça m’a fait marrer ce papier :). Si le Jan “Van Helsing” est effectivement un neuneu de toute première catégorie, faut avouer qu’il a réussi à vendre sa came moisie de par le monde, vu son lecto-rat… Quant à Stinkin’Squat, il ne faut pas penser que le fils de Jean-Pierre Cassel, qui a eu le cul bordé de nouilles toute sa vie, tout comme son frère, ne sait pas ce qu’il fait en parlant des cités ou du “grand complot mondial”. Stinkin’Squat parle avant tout de ce qui pourrait lui ramener encore plus de thunes qu’il n’en a déjà. Niveau crédibilité, évidemment, il est au troisième sous-sol, mais voilà, apparemment, ça marche. Il en est du complot comme des pokémons; une industrie qui fait de la thune, surtout pour les blaireaux sans talent. Quoique, j’ai aimé quelques titres d’Assassin… j’en ai presque honte, sachant qui est le mec sous son masque de révolte.

  2. Les gars vous etes plus du tout au niveau là…pointer quelques mecs perchés ok mais de là a en conclure que rien ne se passe…
    Je vous rencarde :

    http://www.enquete-debat.fr/archives/selon-eric-zemmour-et-elisabeth-levy-il-y-a-beaucoup-de-juifs-dans-les-medias

    http://www.noemiegrynberg.com/rubrique,les-juifs-d-hollywood,266985.html

  3. Dryustan Artosa Novalis Byron

    Merci de l’attention, mais des sites antisémites, j’en trouve tout seul… et descendre à leur niveau, peu me chaut.

  4. C’est vraiment malinformé et irréféchi cet article. Non seulement les théories du complot sont vieilles d’au moins une centiane d’années, et sur le net depuis les années ’80, mais c’est aussi tout un fatras que tu fais ici en mettant tout dans un même sac.

    Les OVNIs, peu importe ce qu’ils sont, sont un phénomène réel avec des tonnes de prevues à l’appui, même provenant des armées de plusieurs superpuissances.

    Y a des charlatans, et y a des gens qui cherchent la vérité. Ceux qui travaillent à amalgamer les deux se font les gardiens du mensonge et de l’hypocrisie la plus crasse.

    “Aux États-Unis, le conspirationnisme a été vulgarisé dans les milieux ufologiques vers la fin des années 1980 par John Lear et William Cooper, ce dernier, milicien d’extrême droite”

    Il y avait d’autres gens que Lear et Cooper.

    Cooper était un conservateur, mais pas d’extrême-droite. Y a rien dans son discours qui le laissait entendre. Pas un type trop défendable, seulement qu’ici aussi tu tord les faits.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Shares
Share This