Catégories
Pratiques et Rituels

Le Rite de l’Inanna Rouge

Auteur Anonyme

Buts : exploiter les pouvoirs combatifs au travers de la Déesse de la Guerre, & de projeter ce potentiel de manière à intimider tout adversaire potentiel. Cela en vue de permettre l’évolution libre & le passage dans toutes les directions spatio-temporelles avec une résistance minimale. Au cours de ce rite l’opérateur créé un démon-pantacle des forces de la Restriction & du Conflit. Le pantacle est alors brisé, consumé & finalement enterré afin de reposer dans la terre en tant que graine nouvelle de la Volonté du Guerrier ou de la Guerrière.

Matériel :

De la pâte à modeler

Quelques centilitres de liquide inflammable

Un récipient pour consumer les débris du pantacle

Une pelle

Une dague rituelle ou toute autre arme magicke.

Le Rite :

0. Rituel d’ouverture (Vortex ou Eclair Gnostique)

1. Intention :

« C’est ma Volonté de voir mes limitations & mes liens, &, par la projection de mon potentiel guerrier, de les détruire sans aucune forme de résistance ».

2. Invocation (à répéter deux fois) :

« Inanna, Inanna, Inanna, Inanna, Inanna, Inanna, Inanna,

Laisse-nous goûter à ton règne sanglant afin de rejeter notre Hul !

Pour notre Namtar une guerre fait rage,

Crains notre Ni’,

Azag est néant ! »

3. Préparation à la Guerre & Connaissance de l’Ennemi : fabriquer un pantacle en gravant dans la glaise les symboles, les sceaux, &/ou les images qui représentent l’adversaire & les forces contraires. Ce pantacle sera cuit dans un four, & des chants de guerre accompagneront le temps de la cuisson.

4. Partir en guerre : prenez le pantacle & placez-le dans l’endroit où il devra être brûlé. Pendant cette marche, l’opérateur se visualisera comme marchant sur un champ de batailles & se battant avec les Démons du pantacle. Il faut veiller à porter en permanence les armes magickes & les outils nécessaires au reste du rite.

5. La Guerre est gagnée : une fois arrivé au lieu de la consumation, l’opérateur devra s’écrier : « Su Tag Ug ! » au moment où il brisera le pantacle.

6. Le Bûcher : l’opérateur placera les débris du pantacle dans le récipient prévu à cet effet, versera le liquide inflammable & répétera sept fois :

« Sud Inanna Imin ! »

7. Le Guerrier se repose : l’opérateur creusera alors un trou dans lequel il déposera les restes calcinés du pantacle tout en disant :

« L’esprit du guerrier n’a nul besoin de guerre… Il Aka ! »

8. Bannissement : l’opérateur tracera la rune guerrière Teiwaz sur le lieu de l’incinération & bannira par le rire ou par tout autre moyen.

Le Rite de l’Inanna Rouge. Traduction & adaptation par Spartakus FreeMann, Nadir de Libertalia, mai 2005 e.v. Issu d’Autonomatrix.