Esotérisme, politique et philosophie

L’Autoroute de Roswell

L'Autoroute de Roswell

Par John Aceves

Qu’est-ce qui dans la singularité de l’Amérique et de ses citoyens obsédés par la technologie, a permis la croyance aux extra-terrestres ? Le mythe OVNI s’est répandu dans la société tout au long du 20ème siècle. Tout a commencé dans les magazines de “science-fantastique” de la période pulpeuse, représentant des envahisseurs à grosse tête s’enfuyant avec de belles jeunes femmes sur les couvertures fastueuses de publications bimensuelles.

Les éditeurs de ces magazines amateurs d’Edgar Cayce* et d’autres adeptes de ces systèmes de croyances occultes du 19ème siècle déjà disparus, dynamisaient la circulation et la vente en rayons en publiant les exploits de ceux qui disaient être venus d’autres mondes – ou même “intra-terriens”- et autres apparitions. En 1947, la simple erreur d’un homme d’affaires de province et du pilote d’avion Kenneth Arnold, décrivant le vol désordonné d’une pluie de météorites en utilisant le terme “soucoupe”, le mythe s’épanouit.

Les histoires de vaisseaux fantômes des années 1880 étaient depuis longtemps oubliées – sauf dans les villes poussiéreuses d’élevages bovins de l’ouest du Texas – pourtant, de nombreux individus ressentaient une nécessité urgente, le désir d’oublier leurs problèmes du moment (la 2ème guerre mondiale, la guerre froide…) en portant leur attention volatile sur ces évènements sensés se dérouler dans les cieux au dessus de leurs têtes.

La plupart des Américains étant chrétiens à cette époque, comme maintenant, l’idée d’un visiteur messianique n’est jamais loin. Peut-être est-ce ce simple besoin de croire en quelque chose au-delà du Moi qui permet de jouer à prétendre que les lumières dans le ciel nocturne sont des vaisseaux spatiaux extra-terrestres. Avec l’avènement de la bombe atomique et son horrible utilisation sur l’ennemi aux yeux bridés, que pouvaient croire d’autre les bons patriotes qu’une attaque massive surgisse de quelque part, une vengeance ou bien une frappe soudaine venue de “là-bas” ou plutôt “d’extrême-orient”.

Le transfert de cette peur de la guerre froide vers un ennemi inconnu, venu d’un autre monde se fit naturellement. Il y eut en fait deux reports, la réalité étant que le ciel ne se remplirait jamais de missiles nucléaires communistes comme le suggérait grossièrement l’American Civil Defense, et la menace extra-terrestre ne tomberait jamais du ciel comme des météorites folles pour faire disparaître nos rues propres à deux voies (bientôt élargies à 4 voies), nos jolies petites villes dans la prairie, notre économie capitaliste bourgeonnante d’après-guerre. Ce n’était que mensonges.

Pour empêcher les bons citoyens de réaliser ce qui se passait réellement, l’expansion de l’empire, la prolifération d’armes massivement meurtrières, l’avènement des médias technocratiques, la profanation d’autres cultures par le “style Américain”.

Le Vietnam vint ensuite. Le Golfe du Tonkin donnait un meilleur spectacle que tous les Planète Terre contre Soucoupes Volantes / Créatures d’un Autre Monde à l’affiche dans les drive-in.

Les lumières dans le ciel étaient des avions-espions U2. Puis des satellites. Et puis Mercury, Apollo. Bientôt, de vrais hommes – non pas des petits hommes verts hydrocéphales, mais des super soldats blancs gonflés, portant des drapeaux américains – arpentaient la surface de la Lune.

Au cours d’un évènement médiatique grandiose, le mythe OVNI était surclassé par le “petit pas pour l’ homme”, le film en noir et blanc d’Oncle Walt. Et la gloire de la domination de l’Etat resplendit brillamment autour du globe.

Jusqu’à Kent State*. Et Patti Hearst*. Et le “Weather Underground”*, et Nixon*, et jusqu’à ce qu’un drapeau communiste flotte sur Saigon …

Que sont devenus les envahisseurs martiens ? Ils n’ont pas été anéantis par des virus ou par Dieu, mais par la plus formidable puissance de l’univers américain ; l’économie technologique.

Par Hollywood et la culture informatique à son service. Bientôt Star Wars et Rencontres du 3ème Type (dernier sursaut des croyances au Messie venu du ciel inspiré par les médias de masse) surpassaient les meilleurs témoignages “véridiques” d’enlèvements par extra-terrestres.

Betty et Barney Hill* remplacés par Luke et Leia. Qui blâmerait les vrais croyants d’avoir laissé tomber les ploucs kidnappés par des aliens armés de sondes anales pour Battlestar Galactica ?

Les années 1970/1980 furent la période de “l’ère des grands médias”, “les blockbusters du cinéma”, “l’évènement télévisuel”. Hollywood et les médias avaient fabriqué ce mythe après tout, et ils pouvaient bien l’achever avec Mork et Mindy*.

La culture informatique est maintenant notre culture américaine. La technologie est politique.

Les pixels sont la réalité. Rien de réel n’existe ; tout est irréel. Sans l’infatigable lentille de diffusion, l’éclat brillant de l’écran de l’ordinateur, il n’y a pas de culture. Comment pourrions nous communiquer autrement ? Comment le capitalisme pourrait continuer autrement ?

Les aliens sont tombés du ciel, mais ils étaient fait de silicone. Ils ne sont pas fait de carbone ou en majeure partie d’eau, comme nous, avec des systèmes de croyance délicieusement niais qui autorisent les venues de messies.

L’obsession et la culture au sens propre n’ont pas leur place parmi les uns et les zéros d’un monde binaire parfait. Nous pensons tous que cette culture informatique / affairiste a ouvert des portes pour la société, les individus. Au lieu de cela, nous livrons quotidiennement nos croyances aux mains d’ hommes d’affaires et de techniciens – ceux-là même qui confondirent nature et invasion.

C’est vrai nous avons été envahis. Faites un tour au Nouveau Mexique, à travers ce qui fut une immensité désertique, maintenant une désolation polluée, passez les barrages de béton et les puits de pétrole automatisés, inspirez profondément l’air irradié, essayez de trouver de la magie et du mystère dans les falaises vermeil détruites par des décades d’extraction de charbon, cherchez le panneau indiquant Roswell.

Une fois arrivé, vous ne trouverez pas d’alien congelé, ni de secret d’état enterré, mais des boutiques de souvenirs et un musée de l’OVNI. C’est le dernier bastion du plus grand mythe du 20ème siècle. C’est la ligne de front du libre-marché ringard et sentimental. Car chaque centimètre carré de cet environnement a été vendu aux envahisseurs. Aux hommes en noir, la horde en costume du marché capitaliste. Les parasites du nouvel ordre mondial. Et dans chaque main, non pas un pistolet à rayon laser, mais un téléphone cellulaire ou un Palm Pilot. Ne vous fatiguez pas à crier. Personne ne viendra vous sauver. Tout le monde est en ligne, trop occupé.

(Merci aux Pixies, le meilleur groupe de rock produit par cette culture américaine)

L’Autoroute de Roswell, John Aceves / Green Anarchy #22. Traducteur Zaphod.

Notes du traducteur :

Edgar Cayce (1877-1945) : guérisseur psychique donnait des indications pour traiter des malades réputés incurables en se mettant lui-même en état de transe il a aussi laissé un certain nombre de prédictions apocalyptiques et des théories sur Atlantis,le continent mythique englouti.

Kent State : le 4 mai 1970, 4 étudiants de Kent State University étaient tués par les gardes nationaux au cours d’ une manifestation contre le bombardement du Cambodge par l’aviation américaine

Patti Hearst : née en 1954 dans une famille riche de la bourgeoisie californienne, elle est kidnappée par un groupuscule révolutionnaire armé en 1974 après 2 mois de captivité elle se joint à leurs activités et échappe de peu à une fusillade avec la police au cours de laquelle la plupart des membres périt elle est capturée après un an de cavale et condamnée en 1976, libérée en 1979 et pardonnée par Clinton en 2001 elle a prétendu, pour sa défense, avoir subi un lavage de cerveau par ses ravisseurs.

The Weather Underground : mouvement comportant des centaines d’activistes, fondé en 1969 pour lutter contre la guerre au Vietnam et le racisme, avec pour but avoué le renversement du gouvernement américain leurs actions inclurent destructions de voitures et de boutiques de luxe, poses de bombes au Capitole et aux sièges de grandes entreprises, ils firent évader Timothy Leary (“l’inventeur” du LSD) de prison.

Richard Nixon (1913-1994): président des USA de 1968 à 1972, réélu en 1972 il démissionna en 1974 suite au scandale du Watergate (cambriolage des bureaux du parti démocrate au cours de la campagne électorale).

Betty et Barney Hill : couple prétendant avoir vu un OVNI en 1961 plus tard, au cours de séances d’ hypnose, ils racontèrent avoir été enlevés et conduits à bord d’ un vaisseau spacial pour y être examinés médicalement par les extra-terrestres

Mork et Mindy :  série Tv américaine de 1978 Mork (Robin Williams) est un extra-terrestre d’apparence humaine il rencontre Mindy (Pam Dawber) ; suite de quiproquos et problèmes avec sa famille.

Dans les mêmes eaux...

Nouvelle version de KAosphOruS, le WebZine Chaote francophone.

Ce projet est né en 2002 suite à une discussion avec un ami, Prospéro, qui fut à la source d’Hermésia, la Tortuga de l’Occulte. Le webzine alors n’était pas exclusivement dédié à la Magie du Chaos, mais après la disparition de son fondateur, il a évolué vers la version que vous pouvez aujourd’hui lire.

L’importance de la Chaos Magic(k) ou Magie du Chaos grandit au sein de la scène magique francophone. Nous espérons apporter notre clou au cercueil…
Melmothia & Spartakus FreeMann

  1. Très moyen cet article, l’auteur n’a pas véritablement l’air de s’y connaître en Ufologie.

  2. En fait, l’article ne traite pas tant d’ufologie que de société. Ce texte a été écrit pour un magazine anarchiste et pas ufologue. Raison pour laquelle cet article m’a plu par ailleurs. Cela dit, je suis assez d’accord, ce texte est moyen, mais divertissant.

  3. Oui je suis tout à fait d’accord avec ce que tu dis. Je voulais juste dire que présenter l’ufologie de manière si caricaturale était dommage, car lorsque l’on s’intéresse au domaine, de manière sérieuse, ça fait “froid dans le dos”, comme avec la Magie quoi.

    Après je ne suis pas un fox Mulder en herbe, mais je dois avouer que de nombreux faits rendent le sujet ufologique très intéressant.

    Et ça peut être un paradigme intéressant :

    http://www.dailymotion.com/relevance/search/antoll+ma/video/x3hswz_jesus-christ-666-le-code-antoll-ma_events

    Laisse tomber les délires des mecs ça va trop loin !

    Y’en a même (des ufologues convaincus) qui ont créé des rituels avec des lampes et cetera pour appeler les extraterrestres !

  4. http://koloborderlareunion.blog4ever.com/blog/index-300183.html

    parle de sujets similaires
    ROSWELL – EDGARD CAYCE… et qui sait même le GRAAL !

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Shares
Share This