Ralph Tegtmeier

Ralph Tegtmeier
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest

Plus connu sous le pseudonyme de Frater U∴D∴, Ralph Tegtmeier est un occultiste allemand, membre de la Fraternitas Saturni et ex-membre des Illuminati de Thanateros. Il est connu comme étant l’auteur d’une trentaine d’ouvrages sur la magie, dont le magistral Practical Sigil Magic, mais également pour avoir effectué un passage remarqué dans l’IOT, puisqu’il est à l’origine des fameuses « guerres de glace » qui seront à deux doigts de faire exploser l’ordre au début des années 90.

Frater U∴D∴ (parfois écrit à la mode latine : Frater V∴D∴) est l’acronyme de « Ubique Daemon Ubique Deus » (« le Démon est dans tout, Dieu est dans tout ». Il a également signé un certain nombre de textes sous d’autres pseudonymes, parmi lesquels : Isbrand, Viktor Sobek, Frater Neonfaust et probablement E.R. Carmin.

Né le 1er novembre 1952 à Héliopolis en Égypte, Ralph Tegtmeier tiendra durant trois ans (de 1979 à 1981) une librairie ésotérique du nom d’« Horus », à Bonn, en Allemagne autour de laquelle se formera un groupe occulte connu comme « le Groupe de Bonn ». C’est l’époque où il développera notamment le concept de Cyber Magic que l’on retrouve dans son ouvrage High Magic : Theory & Practice, paru en 2005. Il jouera également un rôle important dans l’établissement de l’Ordo Templi Orientis Fondation, une alternative à l’OTO Califal : l’OTOF.

En 1982, pour le compte de sa propre maison d’édition Magus label, Tegtmeier traduit et publie le Liber Null de Peter J. Carroll, ce qui lui vaut de se retrouver à la tête de la branche germanophone de l’IOT. Il est probable qu’à cette occasion, les magiciens aient décidé de faire des Illuminates of Thanateros un ordre magique plus structuré, tel que décrit dans le Liber Pactionis.

Au début des années 90, une rencontre déterminante avec un certain Helmut le conduit à s’intéresser au concept d’ « Ice Magic ». Un ouvrage en allemand sur cette « magie de glace » est paru en 1996, mais aucune traduction anglaise ou française n’a jamais été effectuée de ce texte.

S’ensuivirent les fameuses « guerres de glace » au sein de l’IOT, Peter J. Carroll, le fondateur de l’ordre accusant son collègue allemand de recruter des membres de l’IOT pour une cellule d’extrême droite, ce que Tegtmeier a toujours vigoureusement nié. Ces affrontements eurent pour conséquence son désengagement de l’ordre, puis son éloignement de la chaos magic.

Ralph Tegtmeier travaille actuellement dans une compagnie privée de développement de logiciels : Fantomaster.

Practical Sigil Magic
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest

Practical Sigil Magic : Creating Personal Symbols for Success, Llewellyn Pubns, 1990 : Cet ouvrage est disponible en téléchargement sur plusieurs sites internet, mais de façon illégale, le texte étant sous ©, raison pour laquelle nous ne le proposons pas ici. À noter qu’un plagiat francophone, réalisé sans la permission de l’auteur, a circulé, d’abord sous la forme de .pdf dans les années 90, puis en vente sur un site connu pour pratiquer le pillage de textes. Nous n’en donnerons pas les références pour éviter de leur faire de la pub.

Principia Cyber-magica :

« 1. Tous les mouvements énergétiques dans l’univers tout entier sont contrôlés par l’information.

2. L’information n’a ni masse ni énergie. Elle est donc, par définition, non localisée et peut voyager plus vite que la lumière.

3. À l’aide de techniques cyber-magiques, il est possible de manipuler l’information, ce qui signifie qu’elle peut être récupérée, transférée, copiée, supprimée, ou activée. Cela peut être effectué en manipulant le centre mémoriel de l’information dans les organismes humains, animaux, minéraux, etc.

Puisque l’information n’a ni masse ni énergie, elle ne peut être arrêtée par des barrières matérielles qui la répartiraient ou la déplaceraient. La seule façon de provoquer de telles modifications est d’influencer le transmetteur ou le récepteur. Dans ce cas, les informations ne sont elles-mêmes pas affectées, mais leur manipulation va générer un code d’erreur aux conséquences aléatoires.

Ce transfert d’information est similaire à la copie de données d’un système à un autre. À la différence du modèle énergétique, aucune énergie n’est perdue (par exemple, par le transmetteur) puisque l’information est simplement dupliquée. De cette façon, l’information, portant par exemple sur une langue étrangère, peut être transférée de A vers B sans qu’aucun des participants n’ait à dépenser une grosse quantité d’énergie. La seule chose nécessaire dans les deux organismes est un niveau minimal d’énergie – de toute façon indispensable à la survie. Cette condition remplie, rien ne peut empêcher le transfert d’informations.

Prenons par exemple le soin. Suivant l’ancien modèle explicatif, le guérisseur génère un champ morphogénétique et laisse ce champ agir pour soigner le patient. En l’état actuel des connaissances, il serait encore plus efficace pour le guérisseur de copier/projeter la commande, ou pour être plus précis, le concept de « santé » dans le centre mémoriel du patient.

Si cela est couronné de succès, le transfert cyber-magique de l’information va créer une nouvelle matrice d’énergie capable d’utiliser les propres énergies du patient, aussi que les énergies venues de l’extérieur. Cette matrice énergétique pourrait être décrite comme un « modèle de santé » (health Pattern) ». Cependant, si un patient ressent un déficit aigu d’énergie, un transfert devra être d’abord effectué suivant l’ancien modèle énergétique, un modèle de type cyber nécessitant un certain temps pour être mis en place et devenir efficace » – Extrait de « Principia Cyber-magica », In High Magic : Theory & Practice, Frater U.D., Llewellyn publications, 2005.

Quelques ouvrages :

Nous donnons les références des versions anglaises suivies des références des versions allemandes pour les germanophones.

Practical Sigil Magic, Frater U.D., Llewellyn’s St. Paul, 1990. / Sigillenmagie in der Praxis, Edition Magus, Unkel 1988.

Secrets of the German Sex Magicians : A Practical Handbook for Men & Women, Llewellyn’s, St. Paul, 1991.

Eismagie – erste einblicke, Edition Magus, Bad Münstereifel 1996. Le fameux ouvrage présentant la « ice-magic » dont la version anglaise est toujours à paraître.

Secrets of Western Sex Magic : Magical Energy and Gnostic Trance, Llewellyn’s, St. Paul, 2001 / Handbuch der Sexualmagie. Praktische Wege zum eingeweihten Umgang mit den subtilen Kräften des Sexus, akasha Verlagsgesellschaft, Haar, 1986.

High Magic : Theory & Practice, Llewellyn’s 2005. / Die Schule der Hohen Magie, Ansata, München 2001.

Ralph Tegtmeier, Melmothia, 2010.

Dans les mêmes eaux...

Nouvelle version de KAosphOruS, le WebZine Chaote francophone.Ce projet est né en 2002 suite à une discussion avec un ami, Prospéro, qui fut à la source d’Hermésia, la Tortuga de l’Occulte. Le webzine alors n’était pas exclusivement dédié à la Magie du Chaos, mais après la disparition de son fondateur, il a évolué vers la version que vous pouvez aujourd’hui lire.L’importance de la Chaos Magic(k) ou Magie du Chaos grandit au sein de la scène magique francophone. Nous espérons apporter notre clou au cercueil… Melmothia & Spartakus FreeMann

  1. -_Fantomas_-

    Est-il aisé de devenir membre des llumiatis de Thanatéros?

  2. Salut,

    Aucune idée. Il n’y a pas de membres en France, à ma connaissance. Le mieux est de les contacter directement.

  3. -_Fantomas_-

    Merci mille fois pour votre réponse.

    De quelle manière les contacter?

    Ne serait-il pas souhaitable d’un point de vue purement culturel de voir apparaître des Illuminais de Thanateros au sein de la francophonie?

    Je vous souhaite un bon week-end.

    -_F_-

  4. Horus ? J’ai toujours mon portrait in the sky pour ceux qui veulent le voir…
    Horus

  5. Ce serait sans doute souhaitable, mais il faudrait que quelqu’un se dévoue pour aller chercher la filiation chez Carroll, monte une association, rassemble des ouailles, organise tout ça… Et, je le dis tout de suite, ce ne sera pas moi ^^.

  6. Le plagiat c’est celui de Frater Inkubus ?

  7. Chuuuut… 😀

    Oui, c’est celui-là même. Par la suite, une maison d’édition de moralité douteuse s’est approprié le texte et l’a publié sans l’autorisation ni de l’auteur, ni du plagiaire. Comme ça, tout le monde est volé. Elle est signée Frater Kukubus ou Trucubus ou une variante de ce genre ^^. N’acheter sous aucun prétexte sera mon conseil du jour.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Shares
Share This