Magie du Chaos

La Magie du Chaos en deux coups de cuillère

La Magie du Chaos en deux coups de cuillère

« Je dois créer mon propre système ou accepter d’être réduit en esclavage par un autre homme », a dit William Blake. « La magie, pour moi, est une méthode de travail permettant d’explorer d’autres réalités, de briser les habitudes comportementales, de parvenir à s’entendre avec la mort et de se payer une tranche de rire », a dit Grant Morrison. Ce sont les principes de base de la Magie du Chaos : la croyance est un outil, non une camisole de force. Elle est malléable. Elle peut et doit être modifiée à Volonté [sic] pour occasionner des changements en soi-même et dans le monde. Tout le reste – la cosmologie, la technique, la philosophie – est négociable.

chaostar23 - La Magie du Chaos en deux coups de cuillère

Histoire

La Magie du Chaos est née dans les années 70, lorsque Peter J. Carroll a commencé à mélanger des éléments issus de la Golden Dawn, de la magie cérémonielle, de Thélème, du taoïsme et du bouddhisme tibétain dans ses articles pour The New Equinox, un magazine dédié à la magie. Sa source d’inspiration pour effectuer une telle synthèse a été le travail d’un magicien et artiste obscur du XXe siècle : Austin Osman Spare. Spare a mis au point ce qu’il a appelé la technique des « lettres sensibles ». Peter J. Carroll a reformulé cette technique et les « lettres sensibles » sont devenues des « sigils », désormais à la base d’un système visant à générer des résultats par l’application de techniques magiques non dogmatiques.

Approche

Les résultats sont tout ce qui compte. Testez quelque chose. Si cela fonctionne, testez-le de nouveau pour vérifier. Continuez à pratiquer la même technique jusqu’à atteindre la perfection. Si une technique ne fonctionne pas pour vous, laissez-la de côté et essayez autre chose. Explorez – et n’acceptez jamais comme ‘vrai’ ce vous n’avez pas expérimenté par vous-même ; vous êtes votre propre laboratoire. « Tout le reste est mysticisme » affirme Peter Carroll. L’optique de Phil Hine est un peu plus sophistiquée : « Plutôt que d’essayer de retrouver et perpétuer une tradition renvoyant au passé (vecteur d’une ancienne gloire), la Magie du Chaos est une approche qui permet à l’individu d’utiliser tout ce qui il / elle pense être approprié en tant que croyance temporaire ou système de symboles. Ce qui compte ce sont les résultats que vous obtenez et non « l’authenticité » du système utilisé ».

LIRE
L'Apocryphe de Caïn

Philosophie

Théoriquement, la Magie du Chaos est une métacroyance – c’est-à-dire qu’elle se situe au-delà de la croyance -, un système sans philosophie ou bien susceptible de contenir toutes les philosophies. Pourtant, il y a très certainement une « atmosphère » typique de la Magie du Chaos qui n’est pas seulement une pratique magique, mais également une (anti-) philosophie magique. Concentrez-vous sur le terme « Chaos ». Qu’est-ce que cela signifie pour vous ? Un flux en constante évolution? L’anarchie ? L’approche fractale d’un univers mathématique ? Un objet discordien d’(anti-) culte ? Le terme est important, indépendamment de son « véritable » sens. Ses connotations donnent une saveur nihiliste, post-moderne, anarchiste à bien des spéculations de la Magie du Chaos. Elles impliquent que des idées très nietzschéennes nous dégringolent dessus : Dieu est mort. Rions, car nous l’avons tué. Puisque la vie est vide de sens, soyons les artisans de nos propres destins. Créons votre propre sphère de sens plutôt que d’être réduits en esclavage ou programmés par quelqu’un d’autre. Si rien n’est vrai, tout est permis.

Modèle Magique

Il y a cette idée dans la Magie du Chaos que la vie est magique. Elle peut être magique d’une manière incompréhensible, nihiliste, mais elle est toujours magique et pas seulement soumise aux lois et aux hypothèses de la science newtonienne. La Magie du Chaos est la magie du siècle quantique où se croisent énergie et matière, où l’un peut se transmuter en l’autre.

La majorité des chaotes reconnaît trois modèles de base de la magie : le modèle spirituel, le modèle énergétique et les modèles psychologiques. Récemment, un certain nombre de chaotes ont commencé à intégrer un modèle issu d’un autre domaine : le modèle cybernétique. Selon ce modèle, l’univers est perçu comme un système vivant de traitement de l’information. Ce que Frater UD explique ainsi : « L’application de ce modèle de traitement de l’information, encore en développement, a donné naissance à la discipline que j’ai appelée CyberMagic… Contrairement aux autres modèles décrits ci-dessus, la CyberMagic ne repose pas sur la transe magique. Au contraire, le Cybermagicien active soit sa principale banque mémorielle, à savoir le cerveau et la colonne vertébrale (qui constituent le chakra du « club de golf », ainsi appelé en raison de sa forme) soit celui de la personne cible. L’information désirée est alors mobilisée et transmise d’une façon relativement similaire à une copie dans un ordinateur MS-DOS. Cette métaphore de la « copie » est valable dans la mesure où les informations (n’ayant pas de masse) ne sont pas « perdues » dans le processus (comme de l’énergie le serait), mais plutôt dupliquées. » (Extrait du site du Chaos Matrix, administré par Fenwick)

LIRE
Mais putain...

Gnose

Pourtant, tout ce qui précède reste des mots jusqu’à l’expérience de la Gnose, à savoir : toute altération de la conscience où le cerveau primitif est occulté, pour réaliser une expérience élargie de soi et de l’univers. La Magie du Chaos est connue pour encourager la réalisation de l’état de la Gnose par des méthodes extrêmes (drogues, sexe et rock ‘n’ roll : rien ne réussit aussi bien que l’excès), mais grâce à l’influence du taoïsme et du tantrisme tibétain, on rencontre également une propension marquée pour les méthodes inhibitoires : méditation, pranayama, etc. Ce qui est important c’est que vous utilisiez la Gnose comme davantage qu’un simple moyen de donner dans le dandysme spirituel. Servez-vous des connaissances acquises en Gnose pour vous investir dans l’ingénierie émotionnelle, contribuer à saper le consensus collectif et préparer la venue du nouvel éon, ou tout simplement pour obtenir davantage de plaisir que vous n’en avez jamais eu ; tendez à l’illumination, si c’est ça qui vous fait mouiller votre pantalon. Engagez-vous pleinement et sans regret dans le processus continuel et initiatique de la vie.

Soyez cool et bien dans vos baskets.

La Magie du Chaos en deux coups de cuillère, « Chaos Magick in a nutshell » sur le site Barbelith Webzine, 2001. Traduction française par Melmothia, 2011.

Illustration par moi-même.

Nouvelle version de KAosphOruS, le WebZine Chaote francophone. Ce projet est né en 2002 suite à une discussion avec un ami, Prospéro, qui fut à la source d’Hermésia, la Tortuga de l’Occulte. Le webzine alors n’était pas exclusivement dédié à la Magie du Chaos, mais après la disparition de son fondateur, il a évolué vers la version que vous pouvez aujourd’hui lire. L’importance de la Chaos Magic(k) ou Magie du Chaos grandit au sein de la scène magique francophone. Nous espérons apporter notre clou au cercueil… Melmothia & Spartakus FreeMann

Partagez
Tweetez
Enregistrer