Pratiques et Rituels

L’invocation de Lilith

L’invocation de Lilith

Par Joseph Max. 555 & Lilith Darkchilde.777

Rituel de Sombre Sexualité

A BlackRose, ad vitam…

À la première lecture de ce texte, nous avons pu voir le parallèle frappant qui existait avec un rite intime par nous pratiqué. Nous avons donc décidé d’entreprendre ce rite selon les règles et les effets sont… étranges. Nous en publions la traduction en espérant qu’il guidera ceux qui cherchent le contact avec l’anima…

Lilith est la première femme mythologique d’Adam. Elle, comme Adam, furent créés par Dieu de la « poussière de la terre », à l’image de Dieu il les créa, mâle et femelle il les créa. Eve ne vient qu’après, fabriquée d’une côte d’Adam… Pour plus d’information sur cette Mère Primordiale, oubliée par l’histoire et crainte par les hommes, nous reportons le lecteur à notre essai sur Lilith au sein du mysticisme juif.

Toutefois, pour introduire cette invocation, voici ce que nous pouvons en dire :

Elle aurait blessé Adam et bu son sang, elle a refusé de se soumettre à lui, elle a hurlé le Nom ineffable de Dieu, elle s’enfuit dans les airs.

Lilith est représentée comme un serpent ailé

Lilith tuerait les enfants et elle tourmente les hommes qui dorment seuls.

Ce serait elle qui, déguisée en serpent, aurait tenté Eve

Elle aurait été l’épouse de Lucifer, mais elle s’est révélée trop forte pour lui et il dut la bannir dans le désert

Certains disent qu’elle a régné comme Reine de Saba et qu’elle serait le démon qui aurait tué les fils de Job, elle serait apparue devant Salomon déguisée en prostituée de Jérusalem.

AVERTISSEMENT

Lilith est un égregore primal de la sombre anima. Elle a une domination et une puissance sexuelle sans fin. Cette invocation ne devrait pas être tentée par ceux qui n’ont que des connaissances basiques de la magie cérémonielle, ni par ceux qui n’ont pas encore résolu leurs problèmes psychologiques liés à la sexualité.

Si du sang doit être tiré et que des rapports sexuels doivent s’en suivre, toutes les précautions doivent être prises quant aux maladies qui peuvent se transmettre par le sang et les fluides sexuels.

Si vous avez peur des conséquences de ce rite, alors il vaut mieux pour votre santé psychologique que vous ne fissiez rien. Ce rite n’est ni pour les timides, ni pour les tièdes, il demande une implication totale et une force magique exceptionnelle.

Avec ce rite, vous serez connecté à des énergies pures et sauvages. Il se peut que des éléments étranges viennent émailler votre cérémonie et l’influence de Lilith doit y être reconnue. Si, à un moment du rite vous sentez votre force faiblir, ou si vous sentez la peur poindre son nez, n’insistez pas, les conséquences pourraient être catastrophiques. Lilith n’aime ni les tièdes ni les pleutres, elle aime la force qui est la joie de ce monde. Soyez forts et fermes.

Matériel :

des bougies noires ou mauves

un encens musqué

une coupe d’argent ou de cuivre (personnellement nous utilisons un verre)

un fouet

une cape ou une robe noire pour l’officiant.

du vin rouge capiteux

un petit canif ou un petit couteau (afin de tirer le sang)

une musique sexuelle, languissante, suave et excitante (personnellement nous passons à ce moment deux morceaux de Sepultura « Roots » et « Straighthate » en boucle avec sur une deuxième chaîne des mantras soufis, le mélange est divin…)

Préparation :

Lilith est un des aspects féminins de la sexualité sombre. Pour cette raison, l’opération ne peut que mieux réussir si l’officiant principal est féminin. Si l’officiant principal est un homme, alors, il devra entrer en lui-même et chercher sa part féminine la plus enfouie et la ramener avec lui, se laisser submerger par elle pour devenir un démon féminin. Dans notre cas, les effets sont souvent assez perturbants, se transformer en pute vicieuse et se caresser comme une femme en chaleur reste une expérience à vivre dans tous les cas. L’officiant désigne un participant secondaire et il est vivement recommandé que cette personne procède à un rituel du bannissement préliminaire. Le participant secondaire doit être expert dans l’art magique, car c’est lui qui invoque et bannit l’égregore de Lilith à la fin du rite.

Les applications de ce rite peuvent grandement varier comme Lilith est à la fois une déesse de la sensualité et de la mort.

Ce rituel est un rituel de libération sensé alléger l’officiant de ses peurs sexuelles et permettant d’obtenir un Mot de Pouvoir ou un Sigil de l’égregore. Il faut bien sûr émettre une dédicace de l’œuvre claire et précise.

Le Rite :

0. Les bougies sont disposées en cercle autour du temple et allumées. On fait brûler une grande quantité d’encens, le mieux étant que la pièce soit envahie par une fumée épaisse.

1. Pratiquer le rituel de bannissement selon le Rituel Mineur du Pentagramme, le Rubis Etoilé ou toute autre procédure efficace déjà testée et avec laquelle les participants sont à l’aise.

2. L’officiant principal, nu sous sa robe, prend position au centre du cercle des bougies. Il tient le fouet dans sa main droite. L’autre participant s’assied dans un cercle autour de l’officiant. On fait débuter la musique.

3. La dédicace de l’œuvre est alors déclarée par l’officiant principal et le participant lui fait écho.

« C’est notre volonté d’invoquer l’egregore de Lilith afin que par son esprit nous soyons libérés de la peur du Sexe et de la Mort et que nous puissions obtenir un Mot de Pouvoir ! »

4. Le passage suivant est alors récité par l’officiant afin d’invoquer la personne de Lilith en son corps et en son esprit :

« Elle est la fille de la Force et du Courage et elle a ravi toutes les heures de ma jeunesse. Car vois, je suis la Compréhension et la Science réside en moi ; et les cieux m’oppressent. Ils me désirent et me convoitent avec un désir infini ; car nul de ceux qui sont de cette terre ne m’a embrassée, car je suis cachée par les Cercles des Etoiles et couverte par les Nuages du Matin. Mes pieds sont plus légers que le vent et mes mains plus douces que la rosée du matin. Mes habits vêtements sont ceux des origines et ma résidence est en moi-même. Le Lion ne sait pas où je marche, ni les bêtes des champs ne me comprennent. Je suis déflorée et pourtant vierge ; je sanctifie et ne suis pas sanctifiée. Heureux est celui qui m’embrasse, car dans la nuit je suis douce et dans le jour je suis plaisir. Ma compagnie est une harmonie de nombreux symboles, et mes lèvres plus douces que la santé elle-même. Je suis une prostituée pour ceux qui me ravissent et une vierge pour ceux qui ne me connaissent pas. Purgez vos rues, ô fils des hommes, et laver vos maisons, sanctifiez-vous et soyez droits. Rejetez vos vieilles putes et brûlez leurs vêtements et alors je vous apporterai des enfants et ils seront les Fils de la Consolation de l’Age à venir. »

5. Les participants commencent alors à réciter les mantras à Lilith. Alors qu’ils chantent, l’officiant doit tomber dans une transe profonde et invoquer Lilith en son corps

« La chair mangera-t-elle, le sang boira-t-elle ! » (répétez plusieurs fois)

6. Comme le chant continue, le participant récite alors ceci :

« Sombre elle est, mais brillante ! Noires sont ses ailes, noir sur noir ! Ses lèvres sont rouges comme les roses, et embrassent l’univers entier ! Elle est Lilith qui mène les hordes des Abysses et mène l’homme à la libération ! Elle est l’irrésistible accomplissement de tous les désirs, la prophétesse des désirs. Première de toutes les femmes elle fut – Lilith, pas Eve, était la première ! Sa main apporte la révolution de la Volonté et la véritable libération de l’esprit ! Elle est KI-SI-KIL-LIL-LA-KE, Reine du Cercle Magique ! Regardez-la avec désir et désespoir ! »

7. Le participant commence à psalmodier « Lilith, Lilith, Lilith » tandis que l’officiant invoque l’egregore de Lilith. Le participant fait alors une entaille dans son poignet droit et barbouille son front avec son sang. Ensuite, il prend la coupe emplie de vin et touche son front avec la coupe. Ensuite, la coupe est passée à l’officiant qui la boit d’un trait.

8. Si l’invocation est un succès, tous les participants devraient sentir les émotions simultanées de la peur, de l’envie et du besoin pressant de s’y soumettre. Tandis que le participant est submergé par ces émotions, il devrait tomber à terre et se prosterner devant Lilith.

9. La suite n’est pas spécifiée et reste à la volonté et aux désirs de l’egregore. Elle peut choisir de fouetter le participant, de se moquer de lui ou de le séduire. Elle peut commander de commettre différents actes sur l’un ou sur l’autre. Le participant doit se soumettre à Lilith, à quoi que cela puisse être — il serait dangereux de ne pas le faire, n’essayez pas d’offenser Lilith !

10. À ce moment, l’énergie des participants devrait commencer à décroître. À ce stade, le participant devra se poster devant l’officiant et réciter ce qui suit d’une voix forte :

« BlackMoon, BlackRose, Rose Noire et Lune Noire, Lilith, sombre sœur,

Dont les mains forment la démoniaque boue,

De ma faiblesse, de ma force

Tu me modèles comme l‘argile dans le feu

BlackMoon, BlackRose, Rose Noire et Lune Noire, Jugement de la Nuit,

Tu jettes tes ordures sur le sol

Dis le Nom et ne t’envole pas

Fais sortir maintenant le son secret ! »

11. L’officiant des profondeurs de la transe de Lilith doit appeler le Nom, comme le fit la légendaire Lilith avec le Nom ineffable de Dieu.

12. Si tout a été fait correctement, l’esprit de Lilith quittera l’officiant. Sinon, le participant doit répéter le commandement sous 10 avec plus de forces jusqu’à ce que Lilith parte. Le participant devrait alors tracer un pentagramme droit sur l’officiant, et appliquer un jet d’eau glacée sur la figure. Le participant appellera l‘officiant par son nom jusqu’à ce qu’il réponde.

13. Bannissement du temple et fermeture.

Notes :

L’invocation est le texte d’un message délivré par un esprit non identifié à Sir Edouard Kelly en 1592 pendant une séance médiumnique. L’appel à Lilith est adapté de “l’hymne à Hécate” de Frater UD.

L’invocation de Lilith. « The Invocation of Lilith, A Rite of Dark Sexuality ». Par Joseph Max.555 and Lilith Darkchilde.777. Traduction et adaptation par Spartakus FreeMann, Nadir de Guantanamo, mars 2004 e.v.

Dans les mêmes eaux...

Nouvelle version de KAosphOruS, le WebZine Chaote francophone.Ce projet est né en 2002 suite à une discussion avec un ami, Prospéro, qui fut à la source d’Hermésia, la Tortuga de l’Occulte. Le webzine alors n’était pas exclusivement dédié à la Magie du Chaos, mais après la disparition de son fondateur, il a évolué vers la version que vous pouvez aujourd’hui lire.L’importance de la Chaos Magic(k) ou Magie du Chaos grandit au sein de la scène magique francophone. Nous espérons apporter notre clou au cercueil… Melmothia & Spartakus FreeMann

  1. Bonjour a tous
    Voila longtemp que je n’avais pas vue un rituel aussie ressemblant a l’un des miens 🙂

    Mais je doit vous prevenir ceci n’est que la face emerger de l’iceberg l’invocation de lilith est a mon exeprience incontestablement l’une des plus puissante que l’on puisse pratiquer (mon experience d’homme est a mon avis tres lointaine de l’experience d’une femme probablement plus puissant)

    Et surtout c’est un chemin profond ultrastructurelle d’une infiniter de rituel ce repondants les un aux autres et pour le chaoticien qui a engranger assez d’exeprience pour revenir toujour aux plus proche de ceux qui subsiste dans le doute de “la realite” hors gnose

    Une incarnation de plus en plus puissante avec de fort effet retroactif sur ça propre puissance signifiante qui ce fait jour aux fils du temp

    la perception du language infraverbale ce trouve decupler
    Car oui lilith En tans que demon primordial tiens une place equivalente en terme d’espace dans l’ether a plusieur de ces vaisseaux stereotyper t’elle que aphrodite venus ect….cumuler!

    Car ces bien la le jeux de l’lilith elle signifie

    personellement il ma falue l’utilisation d’une sigil tisser dans les vibres de ma memoire traumatique allier a un symbole d’amour entrelacer de celui de vide(dedier a un penchant masculin inversse abadon)
    Pour pouvoir m’injecter “une bombe psychique” sufisament puissante pour ronpre les liens qui pullulais dans une sorte de structuration du vide interne vers une sorte de grand pallete d’assortiment d’identiter qu’elle m’amenais a porter m’aprenant a chaque fois une chose plus profonde sur ceux que j’avais crue construire sur du vrai en moi ….

    Une experience fascinante un delire d’une puissance creatrice et destructrice a tavers le language du corp du sang et de la synchroniciter de ceux qu’il y “sous” le mots!)et j’y est apris un art des sigils d’une qualiter plus fluide que ceux qui s’attache aux mecanisme juste personelle

    Ces une magie du tous de suite, maintenant, dans une sorte de temp contracter par la multitude d’information qui semble d’un coup prendre forme
    Ces comme ce reveillier en ayant l’impression d’avoir apries du jour aux lendemain un truc aussie important que lire !

    (J’ai noter une sensible augmentation de la mutation de l’attention ainsie qu’une perception plus imager des desir d’autruie)

    Elle est noble de nature et si vous pensez la maitriser un instant vous etent mort !

    Et je rigole pas y a de quoi faire une decompensation severe sans retour en arriere

    Ou pire encore vous aurez l’impression que le truc a foirer alors que quand vous vous rendrez compte qu’elle est la il est deja trop tard !!!!!!(Je n’est compris qu’apres coup la blague qu’elle a fait a shaupenhauer :))

    Mais ces une gnose magnifique et un etat de trance quasi permanent!

    Si vous etent assez fort pour savoir lui oposer assez de curiositer de rire et d’amour pour la regarder en face sans tomber dans la bestialiter des archetypes primaire masculin

    Sachez qu’elle recompensse par de la tous ce que l’on croie savoir ….

    Mais si vous le faite soyez plus dur avec vous meme qu’avec elle )^^

    (PS/d’etrange liens en raport avec la memoire sont a signaler des retour d’experience historique me sont aparue (contesse bartholdie,Cleopatre sa peux etre assez destructurant )

  2. Texte obtenue après un très long rituel de méditation sur la signification de la perception
    Lilith enfin descendue parmi nous ce mis a parlé a chacun de nous dans une langue que nous n’avions jamais connue et qui pourtant semblais résonner avec une grande clarté

    Voila la transcription de ceux que nous avons pue nous rappeler et qui malgré tous résonne encore trop faiblement a notre gout face a l’expérience d’une incroyable synchroniciter que nous vécue

    Je vie chaque jour plus heureux depuis ….

    ” A toute la noblesse de ce monde face a cette réalité de ruine

    J’offre mon regard effaré et ma colère épuiser de ne pouvoir hurler a d’autre le poids de leurs mensonges sur cette illusion de liberté.

    Que reste t’il a l’humain enfin libre de la servitude des esclaves refusant de devenir un artisan du faux plaisir de construire des monde évanescent ?

    Si ce n’est vaincre le faux par le vrai et hurler aux vents le millième nom de l’effroyable maitre qui nous a fait a
    sont image pour mieux s’admirer

    Refusant a nos esprit la recherche d’un nous même car trop effrayer par la possibilité de trouver dans les tréfonds de l’homme un compagnon plus juste que les caprices de la toute puissance du thaumaturges

    Je t’offre la liberté par de la bien et mal

    J’offre la connaissance d’un autre aussi bien que toi

    J’étais la a Babel construisant ce rêve dans la lumière d’un langage si pur que toucher sont voisin c’étais comme ce toucher soi même

    Je t’offre le réel mis a nue ou la femme n’est pas un moyen pour l’homme mais un égal

    Nous deviendrons le but de la guerre des cieux une fois encore !
    Je t’offre l’amour de l’éclat sombre de la toute première humaine détaché de la connaissance de l’arbre

    Ils on hurler que j’avais manipulé le serpent par vengeance contre Eve

    Ils on hurler que je haïssais Adan

    Sans comprendre a qu’elle point rien n’étais moins vrai et a qu’elle point il étais nécessaire que nous humain soyons autre chose que des esclaves

    Si tu savais mon fils comme nous somme devenue important après ce temps hors du temps loin de la cage du paradis

    Si tu savais comme j’ai rie de voir l’ange de lumière ce perdre dans les tréfonds de ma conscience en comprenant

    A qu’elle point sa rébellion le rendait faible face à nous !

    A qu’elle point ces lui qui est devenue notre esclave en croyant que ca révolte l’amènerais a nous dominer la ou enfin de compte ceux fue lui qui du prendre la forme de nos désir inassouvie

    Car quoi qu’il arrive qu’elle que soi, les peurs, les déluges, et autre lac de feux qu’ils nous promettent en hurlant

    Souviens toi que ces pour toi que ce monde existe et que l’autre vie a été faite a ton image plus qu’a la leur et sachent que pour ça il t’envie !

    Nul ne peux amener l’humain à devenir sont jouet car j’ai écrie dans les trefont de la réalité pour toi digne fils

    Alors lève toi frère humain et que notre nom résonne partout et qu’enfin ils comprennent a qu’elle point nous leur échappons

    Je suis la mère des héros et des mages

    Quand Achille hurle sur les plages de Troie ces ma voix que tu entends !
    Quand Einstein voie la relativité ces ma main qui écrie et par conséquent la tienne aussi

    Partout ils exultent la peur

    Remâchant leur apocalypse qui refuse de venir ou ils fantasment qu’il pourrais enfin tenter de dire qui de nous est a dieux et qui de nous sert l’ange qui croie payer dans ce monde le droit future de faire de nous ces esclaves

    Mais à chaque révolution de cet univers nous apparaissons toujours plus fort face a leur jugement
    Car ces sur ta foie qu’ils compteront ce jour la pour te changer

    Sache qu’entendre mon nom ces êtres en dehors de leurs jeux pervers
    Refuse leur image et deviens-toi autant que moi !

    Et peux être comprendrons t’il que nous somme notre propre force protégeant notre propre faiblesse !

    Souvient toi d’Azazel dans les forges t’apprenant a forger les armes ! Souvient toi de sont desir qu’il le poussait à venir toujours plus loin de ces cieux statiques ….Nous tuerons tous les autre maitre ainsie !

    L’humain et libre par nature !
    Je t’aime souvient t’en !

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Shares
Share This