Magie du Chaos

Les huit couleurs de la magie [5]

La Magie Bleue

Par Peter J. Carroll

 La Magie Bleue

La richesse ne se mesure pas en termes de possession, mais plutôt en termes de contrôle exercé sur les personnes et les biens – et donc finalement sur les expériences personnelles de chacun – grâce aux activités économiques. L’argent est un concept abstrait utilisé pour quantifier l’activité économique ; par conséquent, la notion de richesse est une estimation de la façon dont vous contrôlez vos expériences avec l’argent.

En considérant que les expériences variées, intéressantes, hors du commun et stimulantes sont préférables aux expériences plates et ennuyeuses, et qu’elles ont tendance à être plus coûteuses, le principal problème pour la plupart des gens est de trouver une façon efficace de faire entrer de l’argent possédant les qualités agréables suscitées. L’objectif de la magie de l’argent est d’établir une circulation monétaire favorisant ces expériences agréables. Cela exige que l’on appelle « la conscience supérieure de l’argent ».

L’argent a acquis toutes les caractéristiques d’une entité « spirituelle ». Il est invisible et immatériel ; les pièces de monnaie, les factures et les numéros de compte ne sont pas de l’argent. Ils ne sont que des représentations ou les talismans de quelque chose que les économistes ne savent pas définir de manière cohérente. Pourtant, bien qu’intangible et invisible, l’argent a un véritable pouvoir sur la réalité. Il a sa propre personnalité et ses tendances idiosyncrasiques ; il évite ceux qui blasphèment, et va vers ceux qui le traitent de la façon qu’il aime. Dans un environnement approprié, il est même capable de se reproduire. La nature de l’âme de l’argent est le mouvement, l’argent aime bouger. S’il est thésaurisé plutôt qu’utilisé, il meurt lentement. L’argent  préférera donc se manifester comme chiffre d’affaires plutôt que sous forme d’actifs inexploités. Le surplus d’argent devra être réinvesti dans une nouvelle évocation, mais pour ceux qui ont une véritable conscience de l’argent, même leurs distractions produisent de l’argent pour eux. La conscience supérieure de l’argent est rémunérée par sa propre jouissance. Ceux qui ont conscience de l’argent sont par nature généreux. Offrez-leur un investissement intéressant et ils vous rendront une fortune. Mais ne demandez pas l’aumône.

La réalisation de la conscience de l’argent et l’invocation du Soi-Riche implique d’acquérir une connaissance approfondie des préférences de l’âme de l’argent et une exploration tout aussi approfondie des désirs personnels. Lorsque les deux sont acquis, la véritable richesse se manifeste sans effort.

Ces invocations doivent être effectuées avec prudence. La gnose bleue de la richesse et le désir créent des démons aussi facilement qu’ils créent des dieux. De nombreux séminaires contemporains sur le succès et la vente se concentrent sur la création d’un désir hystérique pour l’argent, couplé à un désir tout aussi hypertrophié pour les symboles basiques de la richesse, plutôt que pour les expériences que les parieurs désirent réellement. Travailler comme un possédé toute la journée, pour le plaisir discutable de boire, dans un quasi-état d’absence, du champagne millésimé tous les soirs, revient à passer complètement à côté et se situer du côté de l’anti-richesse.

Cependant, la majorité de ceux qui sont pauvres, dans des sociétés relativement libres, là où d’autres sont riches, doit leur pauvreté soit à un manque de compréhension de la façon dont se comporte l’argent, soit à des sentiments négatifs qui tendent à le repousser. Ni l’intelligence ni un capital de départ ne sont nécessaires d’aucune façon pour devenir riche. La popularité des histoires portant sur la misère et la souffrance des riches témoigne du mythe ridicule répandu parmi les pauvres, selon lequel les riches seraient malheureux. Avant de débuter des travaux en magie bleue, il est essentiel d’examiner sérieusement toutes ses pensées et sentiments négatifs sur l’argent et de les exorciser. La plupart des gens pauvres qui gagnent dans des loteries, et seuls les pauvres y jouent régulièrement, n’ont plus rien quelques années plus tard. C’est comme si une force inconsciente les poussait à se débarrasser de quelque chose qu’ils estimaient ne pas véritablement méritent ou vouloir. Les gens ont tendance à avoir le niveau de richesse qu’ils croient profondément devoir posséder. La magie bleue consiste à modifier cette croyance par des rituels pour implanter à sa place des croyances alternatives.

Les rituels de magie bleue peuvent donc impliquer l’exorcisme des attitudes négatives envers la richesse, l’exploration divinatoire de ses désirs les plus profonds, et l’invocation du Soi-richesse et de l’âme de l’argent, durant laquelle le degré inconscient de richesse est ajusté, par les éléments du rituel, sur une nouvelle valeur, et s’accompagne de l’affirmation de nouveaux projets pour l’investissement des ressources et des efforts. Des hymnes et des incantations à l’argent peuvent être déclamés. Des chèques aux sommes vertigineuses peuvent être rédigés à son propre compte et les désirs énoncés et visualisés. Diverses divinités traditionnelles ayant un lien avec la prospérité peuvent être utilisées pour symboliser la richesse même, comme Jupiter, Zeus, le mythique Midas ou Crésus.

Les sorts d’argent simples sont rarement utilisés dans la magie bleue moderne. La tendance aujourd’hui est plutôt de lancer des sorts visant à améliorer les systèmes conçus pour produire de l’argent. Si l’on ne parvient pas à trouver un système par lequel l’argent peut se manifester, alors soit il ne se passera rien, soit le sort empruntera des voies étranges, comme, par exemple, toucher un héritage inhérent à la mort prématurée d’un être cher. La magie bleue n’est jamais concernée par les formes classiques de jeux de hasard.

Le jeu est un moyen coûteux d’acquérir des expériences qui n’ont rien à voir avec l’augmentation de la fortune. La magie bleue est plutôt une question d’investissement soigneusement calculé. Quiconque doté d’un cerveau doit être en mesure d’imaginer un investissement qui offre de meilleures chances d’enrichissement que les formes classiques des jeux de hasard.

 « Rituals and Spell Objectives and Design in Eight Magics », Peter J. Carroll. Traduction française par Melmothia, 2014.

Dans les mêmes eaux...

Nouvelle version de KAosphOruS, le WebZine Chaote francophone.

Ce projet est né en 2002 suite à une discussion avec un ami, Prospéro, qui fut à la source d’Hermésia, la Tortuga de l’Occulte. Le webzine alors n’était pas exclusivement dédié à la Magie du Chaos, mais après la disparition de son fondateur, il a évolué vers la version que vous pouvez aujourd’hui lire.

L’importance de la Chaos Magic(k) ou Magie du Chaos grandit au sein de la scène magique francophone. Nous espérons apporter notre clou au cercueil…
Melmothia & Spartakus FreeMann

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Shares
Share This