Magie du Chaos

Vie Ordinaire et Oiseaux Rares

Vie Ordinaire et Oiseaux Rares

Par Nikki Wyrd

Je suis dans le train, et par la fenêtre je vois un milan royal, Milvus milvus, décrivant des cercles au-dessus. Je le remarque avec plaisir mais sans ravissement, c’est un spectacle tout à fait normal. Je m’installe confortablement dans mon siège. Puis je me rappelle la première fois où j’ai vu des milans royaux ; c’était il y a 26 ans, sur un chemin de falaise en Cornouailles, un couple, décrivant des cercles ensemble. J’avais 21 ans, je marchais sur l’un des sentiers de la côte du sud-ouest, et je n’avais jamais vu cette espèce d’oiseau avant. Je suis restée immobile, j’avais le sentiment que c’était un moment spécial, cherchant à mémoriser cette scène dans mon esprit au cas où cela n’arriverait plus jamais.

En comparant ces deux visions, je me demandais; laquelle était la meilleure ? Après réflexion, j’ai trouvé que la seconde était bien plus agréable.

Il est vrai que l’enthousiasme provoqué par ce qui est rare est une bonne chose; mais ces oiseaux étaient spéciaux parce qu’ils étaient rares, parce qu’ils étaient si peu nombreux. De nos jours, après des décennies d’efforts intenses pour les réintroduire, les milans sont un spectacle commun dans la plupart des îles Britanniques de l’ouest. Et il se trouve que, sachant plutôt bien qu’ils ne sont plus en danger et m’étant assez familiarisé à eux, je suis en mesure de distinguer un milan d’une buse variable (Buteo buteo) par la forme de leurs queues. J’aime d’autant plus les observer.

Les geais des chênes, Garrulus glandarius, et les troglodytes mignons, Troglodytes troglodytes, sont des oiseaux qui ont acquis le statut de « commun » dans ma vie (comparé à leur rareté dans mon enfance), ils viennent maintenant quotidiennement dans mon jardin.

À la différence, la population des moineaux domestiques (Passer domesticus) a réduit; il fut un temps où leurs bruyantes chamailleries collectives étaient la réponse immédiate à « quel est donc ce petit oiseau brun ? », mais ils sont devenus de plus en plus rares. Ils ont complètement disparu pendant des années, même si maintenant ils sont vus quelques fois.

De même, je pourrais vous raconter des exemples de sortilèges qui fonctionnèrent très bien vingt ans après avoir été lancés, alors que maintenant ils retiennent rarement mon attention.

Est-ce que c’est important ? J’ai toujours un léger sentiment de surprise quand un sortilège coïncide avec la réalité qui le suit, mais je n’ai plus le genre de choc qui me laisse bouche bée. Est-ce mieux, je me demande ?

Partant du principe que cela arrive en partie parce que j’ai réussi bon nombre de sortilèges, et aussi que cela me permet de prendre plus de distance vis-à-vis des « Epic Wins », je crois que je préfère ça.

Comme les moineaux, je considère maintenant la valeur des moments ordinaires, de moi faisant des choses normales, comme extrêmement significative et importante. Tondre la pelouse, regarder la télévision avec mes enfants, aller voir des amis, même travailler, chacune de ces choses a sa propre saveur, en particulier après qu’elles aient disparues de ma vie lorsque j’étais affaiblie par un dysfonctionnement de l’oreille interne.

Le message à retenir de ce bref essai a quelque chose à voir avec apprécier l’ordinaire comme s’il était spécial; et aussi permettre au spécial de prendre le qualia du prévu, du banal.

Tous les moments de l’existence peuvent convenir à l’un ou à l’autre. Nous pouvons même voltiger entre les deux états, faisant des cercles autour des catégories sans avoir à décider. Nous pouvons choisir, en fonction des circonstances, comment nous voyons nos vies.

 « Ordinary Life and Rare Birds » sur The Blog of Baphomet. Traduction française par JehrEl, 2014.

Histoire Naturelle des Oiseaux, Buffon, 1770.

Dans les mêmes eaux...

Nouvelle version de KAosphOruS, le WebZine Chaote francophone.Ce projet est né en 2002 suite à une discussion avec un ami, Prospéro, qui fut à la source d’Hermésia, la Tortuga de l’Occulte. Le webzine alors n’était pas exclusivement dédié à la Magie du Chaos, mais après la disparition de son fondateur, il a évolué vers la version que vous pouvez aujourd’hui lire.L’importance de la Chaos Magic(k) ou Magie du Chaos grandit au sein de la scène magique francophone. Nous espérons apporter notre clou au cercueil… Melmothia & Spartakus FreeMann

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Shares
Share This