Pratiques et Rituels

L’Abysse et les Psychotropes 2e Partie

L’Abysse et les Psychotropes

Par kAzIm

« Cependant, il fait peu de différence que ma conjecture soit correcte & que pendant la durée de cet Aeon, la Sagesse & la Connaissance soient directement envoyées aux Enfants de la Terre, & que les Abysses soient définitivement traversées. » Frater Achad

Ce week-end avait été assez difficile, plein de contradictions apparentes, de grandes joies d’un côté et de rudes épreuves de l’Autre. La journée avait d’ailleurs plutôt mal commencé puisqu’il pleuvait à flot. Cependant pour une raison ou une autre, je décidais de mettre en place un rituel inspiré du Rituel de l’Aleph de Bill Heidrick et de le faire sous influence de Dxm, un opiacé fortement psychoactif. Après avoir fait les bannissements préparatoires et exécuté en partie le rituel je reçus une série de combinaisons géométriques et kabbalistiques proches de la merkabah ainsi qu’un mot de pouvoir afin de traverser Daath. Voici donc les notes que j’ai relevées pendant mon voyage et qui ont trouvées une utilisation pratique dans la suite de mes recherches. Elles entrent en raisonnance particulière dans un système mettant en application la Loi de Théléma et peuvent servir de base à une nouvelle approche du rituel de l’Aleph, qui reste laborieux à mettre en place et à effectuer avec succès. Dixit Spart il faut s’être enfilé déjà un paquet de grands maîtres avant d’y arriver ! aha ! bon…

Traverser l’Abysse.

Lorsque l’on entreprend de passer outre l’expérience de la noirceur et de l’éclatement de Daath il est capital de pouvoir rassembler en soi toute Sa Lumière afin de triompher du démon Chorozon. Pour cela un ensemble de gestes et de visualisations sont donc au préalable possibles en mettant en scène la géométrie sacrée et la prononciation d’une clé kabbalistique. La première partie de ce travail expliquera donc la construction d’un vaisseau énergétique ( ouai chaote hein..), et la seconde le chargement de ce véhicule spatio-abyssale par le mot de pouvoir Aloha, tout ceci dans le but de franchir Daath grâce à l’invocation du Saint ange Gardien.

La Merkabah – 1ère partie

J’ai compris que le fait de traverser l’Abysse correspondait à réaliser l’Union entre YHVH et ADONAI et d’arriver ainsi à 91 la valeur d’Amen. Note 0

Pour parvenir à cet union, le temple doit être organisé comme suit :

L’Abysse et les Psychotropes
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest

Une bougie au sol, à l’extrémité du cercle, à l’Est, représentant YHVH. Une bougie à hauteur du plexus, à l’extrémité du cercle au Sud, représentant ADONAI.

Une fois ceci fait, on peut effectuer le RMBP et se mettre au centre du cercle face à l’Est, en position de croix. On commence par réaliser la croix à 4 directions, croix qui deviendra par la suite en visualisation une croix à 6 directions.

Voici un schéma représentant l’organisation du temple.

 

Ceci, au niveau des bougies nous donne :

Plans-p L’Abysse et les Psychotropes
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest

 

Ici la bougie à hauteur du plexus marque Tiphéreth ou Adonaï. La bougie à l’Est marque l’Unité du haut (Kether) avec celle du bas (Malkuth). Note 1 Un balancier entre les 2 plans (Vertical et Horizontal) s’effectue par la bougie du Sud, qui dans tous les cas reste au centre, et marque un équilibre. Par ce jeu de balancier chaque Lumière est donc unie à son opposé Sombre. Or, comme je l’ai rappelé dans la première partie de ce travail, un des moyens de parvenir à l’Abysse est d’unir directement chaque idée à son contraire. Ici, par ce procédé en 3 dimensions, vous formerez une structure parfaitement équilibrée. On peut noter le parallèle avec l’organisation des temples maçonniques où le cube est formé des 3 piliers de Lumière et du pilier de l’Invisible.

Nous avons ici réalisé la 1ère opération dans la constitution du vaisseau, à savoir l’union de l’Unité du bas et de celle du Haut au sein d’un cube. Cette première partie marque le déploiement de YHVH dans la Matière. En effet il y a une analogie certaine entre la croix à 4 branches, le cube – extension du nombre 4 et YHVH – (4ème séphira).

Le temple ainsi disposé facilitera l’opération suivante, pour la construction du vaisseau, à savoir la réalisation de l’étoile à six branches dans le cube YHVH.

Le cube représente l’ensemble du monde manifesté, sous la loi du quaternaire. L’étoile à six branches est l’hexagramme, qui unit les opposés ; et comme il est dit Chapitre 26 du Liber 333 « Ces six et quatre sont dix, 10, l’Un manifesté qui s’en retourne au Rien non manifesté. » Réaliser cet union est comme nous allons le voir une parfaite métaphore du franchissement de l’Abîme et de l’annihilation de l’Univers sous la loi du démiurge. L’hexagramme étant en correspondance direct avec Adonai qui est en Tiphereth, la 6ème séphira.

Chapitre 11 du Liber 333 : « Dans l’Abîme est projetée la Lumière, la Rose Croix, le ravissement de l’Union qui détruit, laquelle est La Voie » « Ceux qui sont au-dessus de l’Abîme sont donc dits vivre dans la Nuit de Pan ; on ne les atteint que par l’annihilation du Tout. »

L’on doit donc se visualiser former maintenant une étoile a six branches à l’intérieur d’un cube.

cube2
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest

 

Il m’a été donné de voir que la croix ainsi formée unissait 2 pyramides, l’une inférieure tracée par le plan au sol et allant jusqu’au Plexus ; et la pyramide supérieure partant du cœur et ayant sa base dans le haut du cube. On retrouve ici un parallèle avec le symbole de l’hexagramme et des 2 triangles unis que l’on retrouve dans plusieurs représentations de géométrie sacrée :

Untitled-2
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest

 

Ici c’est toute l’utilité de la construction des pyramides que l’on refait, la pyramide du bas rejoint la pyramide du haut en un point qui est le cœur, et ces 2 pyramides en forment en fait 6 et ces 6 un cube / et ces 6 et 4 sont 10, l’équilibre magique dans l’ensemble du Monde Manifesté. Et 6 est Tiphereth-Adonaï et 4 est YHVH.. Leur Union s’élève à 91 la valeur d’Amen Note3

Ok le Char Spatiale commence réellement maintenant à se mettre en place. La visualisation effectuée doit durer un certain moment afin de bien charger les différents symboles. L’opérateur pourra s’il le souhaite tracer les figures géométriques autours de lui afin de les charger sur les différents plans. Il est aussi possible de vibrer les noms divins à chaque opération réalisée. YHVH pour la croix à quatre directions et Adonai pour la réalisation de l‘hexagramme.

Dans tous les cas voici un résumé de la 1ère étape :

1_ établissement de la croix à 4 branches, déterminant l’unité de l’homme au centre du monde régit par la loi du quaternaire. 2_établissement de l’Unité du Haut avec l’Unité du Bas et équilibre dans le cube. 3_ Réalisation de l’hexagramme sacré au sein du cube et de 4+6=10, l’unité offerte au 0

La suite…

ALOHA – seconde partie

Pour continuer nous allons nous baser sur le mot de Pouvoir ALOHA qui prononcé en suivant notre schéma, rend vivante l’opération afin de franchir l’Abysse. Comme je l’ai dit précédemment, traverser Daath suppose de réaliser l’union entre YHVH et Adonaï. Avec le mot ALOHA, ce concept apparaît clairement et est sublimé par l’idée de « Lancer la Graine dans le Champ de la Nuit » par la pure Volonté, Thelema, comme nous allons le voir.

Le O de ALOHA sera dans un premier temps considéré comme un Zéro. Il va représenter le Vide que l’on a établit dans la 1ère partie et dans lequel il va falloir semer l’Etincelle Divine pour faire du Zéro un Ayin ou Œil de Conscience et franchir ainsi la Porte de la Connaissance.

Voici le schéma, en rapport avec notre disposition initiale :

serpent1b
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest

 

Note 2

Le mot clé ALOHA démontre :

> 13 + 13 = 26 YHVH > L’omniprésence de NV, la Prétresse de l’étoile d’Argent avec 26 + 30 = 56 ou le nombre de NV et avec la lettre Hé, l’Etoile qui correspond aussi à NV, Notre Dame des Etoiles. > L’omniprésence du mot AL (clé kabbalistique de la loi de Théléma) avec Aleph + Lamed = 31, Aleph + Lamed = 31, puis les 2 Alephs (pris comme achad) + Hé, 13 + 13 + 5 = 31. > La présence du mot Aha de valeur 7 qu’on pourra étudier dans le liber Aha de Crowley et son commentaire par Israel Regardie, livre qui décrit la dissolution de l’Ego en Dhyana. > Hé + Lamed = 35 ou la valeur d’ AGLA > Et enfin 56 + 5 = 61 ou AIN le Néant. Nous avons donc sur ce schéma un cercle , formé par l’omniprésence de NV dont on dit d’elle que la circonférence est trouvée nulle part. Ce même cercle, en additionnant les 4 lettres qui l’entourent, totalise 61, le Néant, Ain , la négative, le Nombre 0. On a donc ici, une identité parfaite entre NV et AIN.

Et cette identité est vérifiée chapitre 27 du liber AL : « Ô Nuit, continue du Ciel, qu’il en soit toujours ainsi, que les hommes ne parlent pas de Toi comme Une mais comme Aucune, et qu’ils ne parlent pas du tout de toi puisque tu es continue ! »

En effet, nous avons dans la première partie établit l’union entre l’Unité du bas et l’Unité du haut, et réaliser YHVH par le cube. On retrouve cette union dans la disposition du mot ALOHA avec le Aleph du haut se retrouvant en face au Aleph du bas par le jeu de balancement du Lamed (la balance). Maintenant le mot ALOHA affirme l’identité du Néant et de Nuit et « appelle » ainsi le Vide à se manifester dans le macrocosme. Notons que, par le 0 du O de Aloha, le Vide est aussi appelé dans le microcosme. Ce qui confirme la première étape réalisée, à savoir d’équilibrer le monde manifesté par l’identité des contraires et d’arriver ainsi au silence, au nombre 0. On réalise alors grâce à cette opération l’Abyssus Abyssum Invocat, le « tehom el tehom qore »

Rappelons now que Adonai 65 est l’inverse complémentaire de Nv 56 .. 65/56 Que 5+6 = 11 le nombre d’Abrahadabra , l’Union du macrocosme et du microcosme. Enfin 11 fait aussi référence à Daath en tant que 11ème (non)-sephirah. Et que le nom divin associé à Tiphereth est YHVH Aloah ve daath !

Et rappelons nous maintenant ce passage du Liber AL , Verset 61, qui se réfère au Désert

« Mais m’aimer est mieux que toute chose : si sous les étoiles de la nuit dans le désert, tu brûles à présent mon encens devant moi, m’invoquant d’un cœur pur, et la flamme Serpent au-dedans, viendras-tu un peu en mon sein t’y reposer. Pour un baiser voudras-tu alors tout donner ; » (« Pour un baiser voudras-tu alors tout donner » the giving of ALL en Anglais ou ALL = 61)

Voilà donc que nous est présentée la suite du programme.

Oué, car quelle est cette force solaire, cette flamme serpent qu’il va nous falloir invoquer pour passer de l’AIN-Néant à l’AYIN- l’Oeil et passer à travers Daath ? Cette force est Had, notre Saint Ange Gardien, HAD qui ouvre la porte (Daleth) des étoiles (Hé) à travers le Noir Abyssal (Aleph =0) Hadit qui est Adonai Note 4 HAD qui est de valeur 10 qui est IO l’abandon du Lingam au Yoni, et de l’Ego à l’Absolu. (Voir Livre des Mensonges Chapitre 61) Had, le principe créateur que nous allons placer dans le cteïs, la « maison du Verbe », symbolisé par le cercle. Had qu’il va nous falloir invoquer avec toute notre Volonté ( 3 x AL = 93) Had qui est Yod, qui vaut 20 en valeur pleine, et par lequel on retrouve sur le schéma : 13 + 30 + 13 + 5 + 20 = 91, AMEN

Ici est dévoilé toute la puissance magique du mot ALOHA. En prononçant ce mot lors d’un rituel c’est tout le cheminement à faire pour traverser l’Abysse qui est mis en action. L’on se souviendra donc bien de la fin du rituel, à savoir l’invocation de la force du Saint Ange Gardien, du yod dans la négative, car c’est toute notre Volonté qu’il faudra pour embrasser la gueule du démon Chorozon et submerger de notre Conscience le Gardien de l’Abîme.

Livre des Mensonges, Chapitre 91 (Traduction Phil. Pissier)

LE HEIKLE

A.M.E.N.

COMMENTAIRE (PA)

Le « Heikle » doit être distingué du « Huckle », lequel fut défini dans « Prince Cherry-Top » de feu Sir W.S. Gilbert. Une définition claire du Heikle pourrait être obtenue auprès de Mr Oscar Eckenstein, 34 Greencroft Gardens, South Hampstead, Londres, N.W. (lorsque ce commentaire fut écrit). Mais sa nature générale est celle d’une certaine blancheur infime, apparaissant à l’extrême fin d’une grande noirceur. C’est un bon titre pour le dernier chapitre de ce livre, et il symbolise aussi l’éventuelle sortie vers la lumière de celui qui a longtemps erré dans les ténèbres. 91 est la valeur numérique de Amen. Le chapitre consiste en une analyse de ce mot, mais ne donne aucune indication quant au résultat de cette analyse, comme pour donner ceci à entendre : Le Mystère final est toujours insoluble. »

L’Abysse et les Psychotropes, kAzIm aka Frater Dinars’kLub /*\

NOTES :

Note 0 : Ceci me fut confirmé par une étude ultérieure du Livre des Mensonges, auquel j’invite le lecteur à se référer , qui compte 91 chapitres. Ce livre contient un ensemble de textes en rapport à la kabbale énoncés du point de vue d’un Maître du Temple, d’un mage ayant franchis l’Abysse.

Note 1 : La bougie à l’Est se trouve en effet soit en haut, soit ou en bas, suivant le plan de lecture De cette manière l’on peut réellement vérifier, sur le plan de la Matière, du cube, que ce qui est en Haut est comme ce qui est en Bas.

Note 2 : Les séphira Hokhmah et Binah sont volontairement inversées conformément à leur disposition au dessus de Daath sur le corps humain. ( Pour plus d’infos voir Annick de Souzenelle, « le Symbolisme du Corps Humain » ) Ceci dit ces dispositions sont des conventions pratiques et peuvent être inversées formant montrant ainsi l’identité entre les 2 sephiras, les opposés se touchent..

« Quant à la correspondance entre la lettre Lamed et la sephirah Binah : a- il y a identité entre la signification de la lettre – apprendre, enseigner – et le rôle de Binah ; b- Binah possède le rôle d’intermédiaire entre la faculté conceptuelle – ’Ho’khmah – et la conscience – Daath – conformément au rôle d’intermédiaire de Lamed. c- les deux lettres qui désignent les fonctions de l’intellect se trouvent associées dans les mots LO (Lamed – aleph) et AL (aleph – lamed). Issu du site Kabbale en ligne.

Note 3 : Il est intéressant de noter que le nombre d’arrêtes formées par l’étoile à 6 branches, les 6 pyramides et les côtés du cube s’élève à 26.

Note 4 : En effet, Had = 555 en valeur pleine ou 5 x 111 (Aleph en valeur pleine) et Adonai = 65 ou 5×13 (Aleph vu comme Achad)

Dans les mêmes eaux...

Nouvelle version de KAosphOruS, le WebZine Chaote francophone.

Ce projet est né en 2002 suite à une discussion avec un ami, Prospéro, qui fut à la source d’Hermésia, la Tortuga de l’Occulte. Le webzine alors n’était pas exclusivement dédié à la Magie du Chaos, mais après la disparition de son fondateur, il a évolué vers la version que vous pouvez aujourd’hui lire.

L’importance de la Chaos Magic(k) ou Magie du Chaos grandit au sein de la scène magique francophone. Nous espérons apporter notre clou au cercueil…
Melmothia & Spartakus FreeMann

  1. Hatem TRON

    Bonjour,

    Merci c’est très instructif, un smackos sur la truffe du dragon et zou c’est reparti.

    VITRIOLUM, avec le khol autour de l’oeil, jaspe air que y a au moins du saumon en entrée.

    Ce que c’est beau, je suis ému.

    Merci pour ces très précieux conseils.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Shares
Share This