Esotérisme, politique et philosophie

La Couronne Boréale & la Chute de la Civilisation

La Couronne Boréale & la Chute de la Civilisation

Auteur Anonyme

En 1808, le théoricien illuminé & « Socialiste Utopiste » Charles Fourier [1] lança la première attaque révolutionnaire pleinement réalisée & consciente sur la CIVILISATION en publiant sa « Théorie des Quatre Mouvements » [2] en France. Personne ne la remarqua – pas plus qu’on ne remarqua les livres de William Blake, le seul penseur de cette ère comparable à Fourier. Dans ce court texte, nous ne pouvons prétendre brosser un tableau complet du système utopique de Fourier pour la société, système qu’il appela HARMONIE. Mais, nous pouvons au moins essayer de rappeler que son programme impliquait une réorganisation de la vie humaine en de grands groupes, appelés Phalanstères [3] & réparties en « Séries » selon les « Attractions » [4] – c’est-à-dire, selon les « Passions » partagées. Pour Fourier, la Passion était le seul principe organisateur possible pour une vie utopique. En bref : si tout le monde était libre de faire exactement ce qu’il désire, toute raison de discorde sociale disparaîtrait. La pénurie de biens – matériels, spirituels, érotiques – ne peut être qu’artificiellement imposée sur la société par la CIVILISATION, car la Nature est naturellement « généreuse ». Le mariage, la pauvreté, le travail, la moralité, la solitude, l’aliénation, la violence, l’ennui – tous ces mystères civilisés constituent les résultats pervers d’un système qui ne bénéficie qu’à un petit nombre aux dépens de la santé de la Terre elle-même.

Fourier ne croyait pas seulement que les humains sont des sujets désirant un objet désirable (Harmonie Terrestre), mais aussi que la Terre & tous les corps célestes (les planètes, les étoiles, etc.) sont des êtres vivants, conscients & désirant. La « force de l’attraction » qui maintient l’univers ensemble ne peut être décrite que comme une Passion, un désir Érotique qui n’organise pas seulement le microcosme de la société humaine, mais aussi le macrocosme (notre système solaire) dans un mandala de l’Harmonie – les « Linéaments d’un désir assouvi » comme le dirait Blake.

Ainsi, tout, assez littéralement tout, n’est mû que par la seule attraction érotique. Dans l’Harmonie nous travaillerons uniquement à ce qui satisfait la Passion – & nous serons libres de choisir le « Travail Attractif » — & puisque les humains sont intimement des êtres passionnels, l’Économie Passionnelle remplacera l’illusion de la pénurie par la réalité de la surabondance. Tous seront « riches ». Tous mangeront comme des gourmets français du 18e siècle (mais la nourriture sera saine, car préparée selon la Science Harmonieuse de la Gastrosophie) – & tous jouiront enfin du « minimum utopique » de plaisir érotique. Cette immense intensification de la vie animale/animée produira bientôt des mutations bénéfiques au corps humain lui-même – nous n’aurons besoin que de quelques heures de sommeil par nuit, nous serons plus grands & plus beaux, &, en l’espace de quelques générations, nous aurons une queue avec une « main » supplémentaire à la hanche, & un oeil dans la paume de la main. En outre, le climat changera & les mers se transformeront en limonade. La plupart de ces changements n’arriveront pas au travers de l’évolution & de ses éons sans fin, mais presque immédiatement, spontanément, virtuellement du jour au lendemain – aussitôt que nous aurons abandonné la CIVILISATION & que nous aurons institué l’HARMONIE à sa place.

Une raison pour laquelle ces changements se dérouleront si rapidement peut être expliquée par le fait que la Civilisation a littéralement expulsé la Terre de sa véritable position dans le cosmos. Normalement, puisque les étoiles & les planètes sont des êtres sexués, elles jouissent de rapports sexuels. Leurs organes sexuels – pour parler ainsi – consistent en de grands rayons cosmiques (que Fourier appelle « rayons aromaux » [5]) ; les corps célestes projettent ces rayons les uns sur les autres & par là ils expérimentent la béatitude de la puissance fertilisante du contact érotique. Dans les temps anciens, la Terre possédait, elle aussi, un rayon aromal & jouissait de ses fruits – qui se manifestaient par la paix & l’abondance, l’harmonie des genres & la liberté sexuelle l’économie de la chasse/cueillette (ou jardinage) de l’Ancien Âge de la Pierre. Mais, la Civilisation a interrompu le rayon aromal. La Terre a perdu son potentiel orgasmique. Comme Wilhelm Reich l’aurait dit, la Terre fut coupée de sa source cosmique d’énergie orgonique [6] ; la Civilisation est la répression sexuelle & la pénurie érotique.

Il est à présent clair que si la société humaine devait vaincre l’effet local maléfique de la civilisation & instituer l’Ère Harmonique, notre planète retrouverait sa sexualité cosmique & son rayon aromal. Immédiatement, la Terre serait à nouveau baignée dans le parfum ou l’illumination ou l’énergie des étoiles. Les effets revivifiant commenceront à apparaître presque immédiatement, & l’effort initial des premiers Harmoniques serait récompensé mille fois par les vastes réservoirs ou énergie cosmique à présent disponibles via le rayon aromal de la Terre.

Dans la « Théorie des Quatre Mouvements », Fourier a également révélé que le rayon aromal de la Terre – ou plutôt ses fragments épars & ses restes dispersés – peut toujours être perçu dans l’aurore polaire. Les Lumières arctiques & antarctiques (Aurora Baurealis & Australis) ressemblent à des rideaux de lumière. Ce n’est pas de la magie ! À une époque, elles constituaient un ensemble cohérent de rayons colorés lumineux qui pénétraient le Yoni de l’éther tel un Lingam infini, & servaient de sentier & de pont vaginal pour l’infusion des jus subtils de l’illumination provenant de partout dans l’univers. [Incidemment, cette théorie pourrait être utilisée afin de suggérer que les OVNIS ne sont pas extraterrestres, mais consistent en fait en de locales manifestations de l’« orgone mortel », comme Reich le craignait.]

À présent, il nous apparaît que si la chute de la Civilisation & l’établissement de l’Harmonie résultent en une restauration de la « Couronne Boréale » (comme Fourier l’appelle) dans toute sa splendeur, alors, peut être, que l’opposé peut être également vrai. La restauration de la Couronne Boréale peut résulter en une chute de la Civilisation & en un triomphe de l’Harmonie.

Nous croyons que ce la vaut la peine d’essayer. Mais, la grande question à laquelle nous faisons face – de toute évidence – est « comment ? » Comment peut-on réparer l’Aurora Borealis ? Si nous connaissions la réponse à cette question, nous le ferions simplement. Le but de ce texte est de partager nos découvertes actuelles & de proposer un cadre pour les recherches & actions futures. Nous sommes convaincus que ce projet impliquera nécessairement un certain niveau d’actions coordonnées de la part de nombreuses personnes. Nous envisageons une participation à de nombreux niveaux. De plus, nous n’avons aucune intention d’agir en tant que centre de cette participation. Nous préférons rester anonymes, & il est possible que nos actions spécifiques seront entreprises plus ou moins clandestinement. Nous ne publierons aucune adresse ; donc, si vous voulez partager des idées avec nous, merci d’envoyer vos textes à la publication où ce texte apparaît – ou autrement, découvrez qui nous sommes par la rumeur & contactez-nous directement.

Jusqu’ici, nous sommes arrivés à la compréhension suivante. Les aurores populaires sont reliées, d’une certaine manière, avec les pôles magnétiques plutôt qu’avec les pôles géographiques. Le pôle Nord magnétique est actuellement le plus accessible des deux, puisqu’il se meut très lentement au nord du Canada. Au moment où nous écrivons ceci, il est proche de Barthurst Island. La latitude du pic de l’activité aurorale est en réalité décrite par un anneau ovale dont le centre est à quelque degré du pôle magnétique dans la direction de minuit. Les lumières brillent presque intensément pendant les orages magnétiques, causés par un accroissement des vents solaires qui interagissent avec le champ magnétique terrestre. À ce moment, l’ovale auroral grandit vers le sud & vers le pôle. La plus grande activité aurorale se déroule pendant les pics du cycle de onze ans du soleil, dont l’un d’entre eux vient, malheureusement, de passer l’année dernière. Il devrait être possible, néanmoins, de déterminer un temps & un lieu avec certitude pour avoir la chance d’agir de manière optimale sur la Couronne Boréale. Par exemple, si nous déterminons que notre action doit avoir lieu dans un endroit magnétique, nous calculons alors un temps où les conditions météorologiques & les activités géomagnétiques coïncident afin d’offrir une « fenêtre d’opportunités » maximale. Si nous décidons que nos actions doivent se dérouler dans l’ovale auroral, alors un ensemble différent de paramètres espace/temps doit jouer.

À côté de ces questions de temps & de lieu, nous faisons face également à la question de l’action efficace. À l’heure actuelle, nous croyons que nous devrions considérer une probable nécessité d’installer un ou plusieurs « appareils aromaux » en des lieux stratégiques connectés avec l’activité aurorale/magnétique. Ces appareils aromaux devraient être considérés comme des « machines » utilisées pour la réparation & la restauration de la Couronne Boréale. En ce moment, nous sommes dans l’incertitude quant aux plans de ces machines ; mais nous avons l’intention d’en construire au moins une & de l’installer en un lieu & à un moment choisis. Nous espérons que d’autres groupes & individus travailleront sur leurs propres théories & produiront aussi leurs propres appareils. Alors, lorsque le temps & le lieu auront été déterminés, nous rendrons cette information publique. Nous entreprendrons une expédition, disons au Pôle Magnétique Boréal, planifié pour arriver à un jour donné ou à une période spécifique. Nous espérons que d’autres lanceront leurs propres expéditions de manière simultanée & que nous pourrons nous rejoindre à un rendez-vous au moment & au lieu choisis. Là & alors, nous construirons nos installations, entreprendrons nos actions, nos rituels, etc., ensemble, dans le contexte d’un FESTIVAL.

Bien évidemment, un élément vital de technologie psychique entrera dans ce projet – & c’est précisément sur ce niveau psychique & « astral » que nombreux seront ceux qui voudront participer à l’action. De l’énergie peut être ajoutée aux activités des expéditions arctiques (& aux installations ou appareils aromaux) par la projection de la pensée & par les actions sympathiques des adhérents & des supporters répandus sur toute la surface du globe. Nous considérons la possibilité d’une GRÈVE GÉNÉRALE le jour du festival comme composante vitale de l’opération. Tous ceux qui ne peuvent être avec nous pendant l’installation sur le site, peuvent entreprendre quelque action symbolique &/ou matérielle contre la Civilisation, contre le Travail, contre l’Oppression, contre l’Ennui & contre l’Aliénation. Cela peut consister en rien de plus que porter un symbole du Festival (un pin’s, un badge, une fleur, une couleur, un parfum, etc.). Certains participants peuvent simplement vouloir prendre un jour de congé & flâner en rêvant aux Lumières Nordiques. Un groupe peut désirer organiser des grèves ou des démonstrations contre les misères de la Civilisation, & en faveur du Travail Attractif ou du Minimum Utopique. Des artistes & des groupes créatifs peuvent ériger des installations sympathiques ou pratiquer des rituels de soutien.

Notre projet, à l’heure actuelle, demande quelques perfectionnements sur toutes ces idées, & pour leurs disséminations possibles. Ces tâches sont, peut-être, mieux entreprises par de nombreux groupes & de nombreux individus simultanément &, plus ou moins, anonymement, afin que les meilleures idées & images aient une chance de circuler par la rumeur & par les réseaux d’information. De cette manière, elles auront une meilleure chance de prendre vie d’elles-mêmes & de circuler par leur propre énergie, pour ainsi dire d’une manière anaturelle & organique. Afin de réussir, ce Festival & cette Grève Générale doivent appartenir à tous & à personne. Déjà, ce texte est le produit d’un groupe – un groupe qui croit que ces idées sombreront ou s’élèveront uniquement selon le degré d’Attraction qu’elles émettront. L’idée centrale de l’idée est la Restauration de la Couronne Boréale dans son état primordial de cohérence en tant que rayon aromal de la Terre ; autour de ce centre, l’occasion doit naître spontanément, comme un mandala de flocons de neige, comme de véritables vacances, comme une insurrection. L’occasion donc doit se créer elle-même.

Nous pouvons, cependant, spéculer plus en détail sur notre vision de l’appareil aromal ou machine de réparation de l’Aurore. Certains thèmes ont déjà été brossés & nous espérons que la structure entière de l’appareil émergera & se cristallisera autour de l’un ou l’autre de ces thèmes : le Magnétisme, le Soleil, la queue magnétique de la terre, les aimants, le « magnétisme animal », l’attraction sexuelle, les fluides sexuels, les arômes, les parfums, les couleurs, les lumières, le Nord, l’Arctique, la chasse, la cueillette, l’Âge de Pierre, la nuit, les étoiles, l’Étoile du Nord, la Lune (la mesure du temps), les horloges, l’or, le cristal, la glace, les rayons, la lumière cohérente, les emblèmes héraldiques (symboles d’événements) tels les fleurs, les couleurs, les formes géométriques, les hiéroglyphes, les bannières, la musique, la danse, le rituel, le chamanisme arctique, le Millenium, la Fin de la Civilisation, la restauration de l’Harmonie, la paix, la nourriture & la boisson, la transformation, l’ésotérisme, le clandestin, l’occulte, la mutation, l’orgie, les manies érotiques, l’opéra, l’alchimie, la mythologie & le folklore des Lumières Nordiques, l’énergie mentale, la visualisation de la lumière cohérente en tant qu’arôme, énergie des étoiles, orgone, bleu, miroirs, cartes, invocations…

Imaginez une « machine » avec de tels « rouages », miniaturisée à la taille d’une petite boîte, emportée au Pôle Nord, installée – & activée. Imaginez-la comme un foyer pour le désir concentré d’un monde malade de la Civilisation – & un but : la Chute de la Civilisation. Par association : un Festival de Lumière.

La Couronne Boréale & la Chute de la Civilisation. Anonymes. Traduction française par l’Âne Honnime Mégalo Schizo d’Ucronie, 15° de Boréalia.

Notes

[1] Charles Fourier né le 7 avril 1772, à Besançon, mort à Paris le 10 octobre 1837, est un philosophe français, fondateur de l’École sociétaire, considéré par Karl Marx et Engels comme une figure du « socialisme critico-utopique » dont un autre représentant fut Robert Owen. Plusieurs communautés utopiques, indirectement inspirées de ses écrits, ont été créées depuis les années 1830.

[2] Théorie des 4 mouvements et des destinées générales, Lyon, 1808

[3] Le Phalanstère tire son nom de la contraction du mot « phalange » (groupement) et du mot « stère » (de monastère : établissement où des moines vivent en communauté). Il se forme par la libre association et par l’accord affectueux de leurs membres. Pour l’auteur, les phalanstères formeront le socle d’un nouvel État.

[4] La société idéale composée d’une phalange de 1620 individus de tous âges, la phalanstère, dont les groupes principaux sont appelés des « séries », constituées de gens réunis passionnément par identité de goût pour quelque fonction. L’intégration dans le groupe est réalisée en toute liberté et par choix réciproque. Charles Fourier estime que l’Attraction passionnée, cette impulsion donnée par la nature antérieurement à la réflexion, et persistante malgré l’opposition de la raison, du devoir, du préjugé, s’exprime en chaque être humain par l’intermédiaire de douze aiguillons.

[5] « Fourier entre donc dans le règne aromal, le règne des fluides impondérables, innombrables, inconnus. D’après lui, c’est dans ce royaume invisible que se préparent tous les enchantemens du monde visible : là, cette musique qui gouverne les globes, l’organisme, l’animalité et les passions, se répète une cinquième fois, y produit un cinquième mouvement, en réalité le plus puissant ». Revue des Deux Mondes, tome 11, 1845, Ferrari, Des idées et de l’école de Fourier depuis 1830.

[6] L’orgone est un terme inventé par le Docteur Wilhelm Reich pour désigner une une forme hypothétique d’énergie dont il affirmait avoir établi l’existence. L’orgone est ainsi décrite comme une énergie cosmique fondamentalement nouvelle, obéissant à des lois fonctionnelles et non mécaniques, omniprésente…

Dans les mêmes eaux...

Nouvelle version de KAosphOruS, le WebZine Chaote francophone.Ce projet est né en 2002 suite à une discussion avec un ami, Prospéro, qui fut à la source d’Hermésia, la Tortuga de l’Occulte. Le webzine alors n’était pas exclusivement dédié à la Magie du Chaos, mais après la disparition de son fondateur, il a évolué vers la version que vous pouvez aujourd’hui lire.L’importance de la Chaos Magic(k) ou Magie du Chaos grandit au sein de la scène magique francophone. Nous espérons apporter notre clou au cercueil… Melmothia & Spartakus FreeMann

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Shares
Share This