Left Hand Path Pratiques et Rituels

Le Rituel de Communion avec Cthulhu

Le Rituel de Communion avec Cthulhu

Par Frater Tenebrous

En complément de l’article sur l’Ordre Esotérique de Dagon, voilà le fameux rituel de Communion  :

Ce rituel de communion avec Cthulhu, le Grand Prêtre des Grands Anciens, comprend quatre participants. Ce sont : l’hôte de Cthulhu, le prêtre ou la prêtresse, et les deux adorateurs.

Le Temple de Cthulhu doit être peu éclairé, de l’encens dédié à Neptune est brûlé pour insuffler dans l’air une atmosphère sous-marine (évoquant R’lyeh l’engloutie) [1]. Aucune image ni icône du Dieu ne doit être présente dans le Temple afin que la manifestation ne se fasse que par l’intermédiaire de l’hôte. Aucune amulette ni vêtement chargé de décoration ne doivent être portés.

Le Rituel de Communion avec Cthulhu
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest

Les armes suivantes magiques sont nécessaires au rituel :

Le poignard pour tracer le Signe des Anciens, le calice pour recevoir la communion de l’hôte de Cthulhu et la transmettre aux autres célébrants (avant le rituel, le calice de la communion sera rempli d’eau salée symbolisant la tombe aqueuse du Grand Cthulhu), deux tambours rituels seront également mis à la disposition de chacun des adorateurs.

Le trapèze symétrique de l’invocation [2] est dessiné à la craie blanche ou bleue, son arête la plus courte orientée à l’Ouest (R’lyeh). Le célébrant qui joue le rôle de l’hôte se place dans le trapèze à l’ouest, tourné vers le dessin. Le prêtre ou la prêtresse se place à l’Est, face à l’hôte. Les Adorateurs prennent position au Nord et au Sud, aux pointes du trapèze. Une fois que l’assemblée a fait silence, le rite commence.

Debout, le prêtre ou la prêtresse de Cthulhu effectue le bannissement de base en traçant le Signe des Anciens (pentagramme à l’endroit) aux quatre points cardinaux, en commençant à l’ouest et en tournant dans le sens inverse des aiguilles d’une montre (le tracé du Signe des Anciens commence en montant depuis la pointe en bas à gauche). Les noms des Grands Anciens suivant se prononcent à l’achèvement de chaque pentagramme : à l’Ouest, Cthulhu, au Sud, Yog-Sothoth, à l’Est, Hastur et au Nord, Shub-Niggurath.

Le prêtre ou la prêtresse reprend sa place devant l’hôte et récite l’appel de Cthulhu :

« Mglw’nafh Ph’nglui Cthulhu R’lyeh fhtan wgah’nagl »

(Dans sa demeure de R’lyeh la morte, Cthulhu rêve et attend)

L’hôte et les adorateurs répondent :

« Ia! Ia! Fhtagn Cthulhu »

(Oui, oui ! Cthulhu rêve !)

Le prêtre ou la prêtresse commence à présent à chanter l’appel dans sa forme abrégée, comme un mantra de l’invocation :

« Cthulhu R’lyeh fhtagn »

(Cthulhu rêve dans R’lyeh)

Les deux fidèles se joignent à ce mantra, en utilisant leurs tambours en contre-point du chant, formant ainsi une toile rythmique pour attirer la présence de la divinité dans le trapèze. L’hôte, pendant ce temps, reste silencieux, car il ou elle doit rester ouvert à la possession par la puissance du Dieu invoqué. Afin d’encourager cette possession, l’hôte doit concentrer toute son énergie mentale et physique dans une visualisation de l’image de Cthulhu et s’efforcer d’identifier cette image avec son propre corps et son propre esprit. La position physique adoptée par l’hôte devra être celle qui est traditionnellement associée à Cthulhu – accroupi ou assis, jambes écartées, les mains posées sur les genoux. Les autres célébrants devront également projeter leurs propres visualisations de Cthulhu sur la silhouette de l’hôte.

Une fois que la présence de la Divinité se fait sentir dans le trapèze (ce qui peut se manifester par une baisse notable de la température), le Prêtre / Prêtresse commenceront à diriger leurs énergies vers l’hôte, via des passes magiques effectuées de la main gauche. Cela doit être effectué en accord avec le rythme du Mantra – un point focal puissant est ainsi formé dans le corps de l’hôte, générant à la fois une forte attraction pour la puissance du Dieu invoquée dans le trapèze et une passerelle pour sa manifestation physique.

Au moment de la possession, le pouvoir et la personnalité du Grand Cthulhu Dieu s’installeront dans le corps de l’hôte. Au dernier moment, avant la possession totale, l’hôte invoque avec véhémence le nom du Dieu, et le temple se tait. Sa puissance est ensuite émanée par le prêtre / prêtresse qui détient le calice pour recueillir les émanations de charge négative (Les rêves de R’lyeh).

Quand les rêves de Cthulhu ont quitté l’hôte (le laissant souvent mentalement et physiquement épuisé), le Prêtre / Prêtresse offre les émanations récoltées pour la Communion (via l’intermédiaire de l’eau salée) [3], d’abord à l’hôte, ensuite aux deux adorateurs, puis à elle / lui-même.

Après la communion, le prêtre / prêtresse réitère le bannissement en traçant le Signe des Anciens aux points cardinaux et en répétant les noms associés. Revenu face à l’Ouest, il déclare le rite de la communion de Cthulhu terminée et le temple fermé. Les participants peuvent désormais quitter le trapèze, imprégné de l’énergie trans-Yuggothienne du Grand Dieu Cthulhu.

Le Rituel de Communion avec Cthulhu. Titre original « The Rite of the Communion of Cthulhu », par Frater Tenebrous. Traduction française par Melmothia, 2010. Source : Chaomatrix.

Notes de la traductrice  :

[1] J’imagine qu’une assiette de moules avariées doit aussi faire l’affaire.

[2] Et hop, encore un truc piqué chez Chapi-Chapo (Aquino / Lavey). Concernant ce trapèze maléfique, voir mon article Angles Incarnés.

[3] J’imagine que ces émanations sont ‘énergétiques’. En tout cas, le texte ne précise pas si les participants doivent se tripoter le tentacule.

Innesmouth Beach. Illustration extraite du site (génial) : Biro-Art.

Dans les mêmes eaux...

Nouvelle version de KAosphOruS, le WebZine Chaote francophone.Ce projet est né en 2002 suite à une discussion avec un ami, Prospéro, qui fut à la source d’Hermésia, la Tortuga de l’Occulte. Le webzine alors n’était pas exclusivement dédié à la Magie du Chaos, mais après la disparition de son fondateur, il a évolué vers la version que vous pouvez aujourd’hui lire.L’importance de la Chaos Magic(k) ou Magie du Chaos grandit au sein de la scène magique francophone. Nous espérons apporter notre clou au cercueil… Melmothia & Spartakus FreeMann

  1. bonjour,

    celui qui a déjà été en contact avec le maitre des océans …..

    connait le symbolisme du ternaire (trois orteils , trident ect)

    et une mitre il a sur la tête .

    alors vos images de pieuvre sont pour qui?

  2. Bonjour,

    Est ce que les Anciens ne seraient pas les gardiens des Enfers, au sens grec?

    le Kraken et Autres Mollusques de Verbe et d’Acier ne tiendraient ils pas la chappe de la douleur qui rack en c en 3 + C + 3.

    Celui qui absorbe le venin, le grand consolateur, un océan de lave dans un autre océan.

    Le rôle de l’Ancien est de veiller sur le jeune jusqu’à celui ci soit prêt à tendre des filets doux.

    Protège le frère et la soeur humiliés et détruites, jusque ce que le calice et verbe consumme la douleur. le verbe est de l’eau tiré de l’oeil des justes, alors.

    C’est fou quand même.

    Aloha!

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Shares
Share This