Art, Poésie et divers

La Sorcellerie

La Sorcellerie, par John Whiteside Parsons

La Sorcellerie par Jack Parsons

Nous sommes la Sorcellerie. Nous sommes la plus ancienne organisation du monde. Lorsque l’homme naquit, nous fûmes. Nous chantâmes la première chanson sur le berceau. Nous soignâmes la première blessure, nous réconfortâmes la première terreur. Nous fûmes les Gardiens contre les Ténèbres, les Assistants de la Voie de la Main Gauche. Les pictogrammes sur les roches des Pyrénées nous le rappellent, & les petites images d’argile, fabriquées pour un antique but lorsque le monde était jeune. Notre main fut sur les antiques cercles de pierre, le monolithe, le dolmen, le chêne du druide. Nous chantâmes les premiers chants de chasse, nous fîmes les premières récoltes ; lorsque l’homme se tint nu devant les Puissances qui le firent, nous chantâmes le premier chant terrible & merveilleux. Nous fîmes la cour aux Pyramides, regardâmes l’Égypte s’élever & chuter, nous gouvernâmes en Chaldée & à Babylone, les Rois Mages. Nous nous assîmes parmi les assemblées secrètes d’Israël, & dansâmes les danses sauvages & majestueuses dans les bosquets sacrés de la Grèce.

En Chine & au Yucatan, au Kansas & au Kurdistan nous sommes un. Toutes les organisations nous sont connues, aucune organisation n’est de nous ; lorsqu’il y a trop d’organisations, nous partons. Nous sommes du côté de l’homme, de la vie & de l’individuel. Par conséquent, nous sommes contre la religion, la morale & le gouvernement. Par conséquent, notre nom est Lucifer. Nous sommes du côté de la liberté, de l’amour, de la joie & du rire & de l’ivresse divine. Par conséquent, notre nom est Babalon.

Parfois nous nous déplaçons ouvertement, parfois en silence & en secret. Nuit & jour sont un pour nous, calme & tempête, saisons & cycles de l’homme, toutes ces choses sont une, car nous sommes à la racine. Suppliants nous nous tenons devant les Puissances de la Vie & de la Mort, & nous sommes entendus de ces Puissances, & servons. Notre voie est une voie secrète, la direction inconnue. Notre voie est la voie du Serpent dans les broussailles, notre connaissance est dans les Yeux du Bouc & des Femmes.

C’est notre force qui, parfois, fait se mouvoir les spirales rubis & […] les puissantes ailes sur la poitrine de l’homme ; notre Puissance est une avec la Puissance qui pousse Dieu à s’éveiller dans la graine, & le germe à s’épanouir en fleurs & fruits ; & chaque fois qu’un homme & une femme sont unis en une seule substance, notre puissance est cette substance.

Merlin était des nôtres, & Gawain & Arthur, Rabelais & Catulle, Gille de Rais & Jeanne d’Arc, de Molensis, John Dee, Cagliostro, Francis Hepburn & Gellis Duncan, Swinburn & Eliphas Levi, & beaucoup d’autres Bardes, Mages, Poètes, Martyrs connus & inconnus qui portèrent nos bannières contre l’ennemi pluriforme & ubiquiste, l’Église & l’État. Et lorsque cette vermine de l’Enfer qui est appelée Église chrétienne tint tout l’Occident dans l’esclavage du péché & de la mort & de la terreur, nous, & nous seuls, apportâmes l’espoir dans le cœur de l’homme, en dépit du donjon & de la potence.

Nous sommes la Sorcellerie, & bien que l’on ne puisse en connaître d’autre, nous sommes cependant unis par un lien indissoluble. Et lorsque le cri sauvage de l’aigle retentit des hauteurs dans votre esprit, sachez que vous n’êtes pas seuls dans votre désir de liberté. Et lorsque le cri du loup retentit dans les forêts de vos nuits, sachez qu’il y a aussi ceux qui rôdent. Et lorsque les habitudes de vos compagnons envers vous semblent les habitudes de l’idiotie & de la folie, sachez qu’il en est aussi d’autres qui sont vues & jugées — & décrétées.

Maintenant, sachez que le pouvoir que nous servons réside dans le cœur de chaque homme & de chaque femme comme l’arbre vit dans la graine. Et pour être des nôtres, vous ne devez qu’invoquer cette Puissance, & vous êtes alors comme l’un des nôtres. Et lorsque notre Puissance & Joie seront venues à vous, vous pourrez vous en aller & faire votre Volonté parmi les hommes, & aucun ne vous dira nenni. Et si cela est votre Volonté, vous ferez votre Volonté secrètement, & si c’est votre Volonté, vous ferez votre Volonté ouvertement, comme vous le Voulez.

Donc, élevez vos cœurs en disant : « Je suis un homme » ou « Je suis une femme » & « la Puissance de la Vie est mienne » ! Et dans la Puissance de la Vie vous vivrez & aimerez, n’acceptant aucune restriction & ne donnant aucune restriction, librement & donnant librement. Et il se peut que dans la générosité de la vie vous voyiez l’amour de la vie briller dans les yeux de l’autre, & le désir de la vie brûler sur son front, & alors vous prendrez une grande joie ensemble. Et il se peut que par la bonne fortune vous trouviez le bon numéro ; & partagiez votre joie en fêtes secrètes & en jouissant de toutes les manières de l’acte d’amour & des festivals. Ou il se peut que dans le danger & le péril vous enseigniez la joyeuse puissance aux hommes ; selon vos Volontés qui vous agitent.

Et cela est bien aussi longtemps que vous vous souveniez d’une chose. Il ne peut y avoir de restriction. La Puissance de la Vie n’est pas restreinte ; elle connaît ses propres voies, mais aucun esprit ne connaît ces voies. Par conséquent, en vous-même, pratiquez tout don & toute prise de liberté qui soit consistante avec la vie, car par là uniquement pouvez-vous rester dans votre Joie.

La douleur est. La terreur est & la solitude & l’agonie du cœur & de l’esprit, même dans la Mort. Car ceci est la Porte du Royaume de Pan.

Notre voie n’est pas pour tous les hommes. Il y a ceux qui sont si coincés & malades en eux-mêmes que penser librement par eux-mêmes est une horreur, & celles des autres est une douleur violente ; ainsi, ils asservissent tous les hommes. Et ceux-là vous devez les éviter, ou, si vous le devez, les détruire comme vous connaîtrez à le faire, car cela est également générosité.

Ne pensez pas non plus que la Puissance de la Vie doive se manifester en ceux qui ne connaissent aucun trouble ni tourment, car ceux-là peuvent n’être que des imbéciles, des innocents en dehors du coup. Mais la Puissance dévoile souvent le plus dans les rages conflictuelles, puisque de tout temps, & particulièrement au sein d’une fausse civilisation, la Voie doit être emportée. La reddition est un désastre. L’autre face de la pièce est un chant sous le soleil & une danse sous la lumière de la lune, là où toute brume est dissipée. Mais la Voie doit être gagnée.

La Sorcellerie, par John Whiteside Parsons (Jack Parsons aka Fr 210). Extraits de Freedom is a two edged sword. Traduction française par Spartakus FreeMann, Nadir de Libertalia, Anno iv13 Sol 7° Aries, Luna 0° Scorpio Dies Solis.

Dans les mêmes eaux...

Nouvelle version de KAosphOruS, le WebZine Chaote francophone.Ce projet est né en 2002 suite à une discussion avec un ami, Prospéro, qui fut à la source d’Hermésia, la Tortuga de l’Occulte. Le webzine alors n’était pas exclusivement dédié à la Magie du Chaos, mais après la disparition de son fondateur, il a évolué vers la version que vous pouvez aujourd’hui lire.L’importance de la Chaos Magic(k) ou Magie du Chaos grandit au sein de la scène magique francophone. Nous espérons apporter notre clou au cercueil… Melmothia & Spartakus FreeMann

  1. Pingback: Peter Grey et Alkistis Dimech – Raw Power – Sorcellerie, Babalon et sexualité féminine – ololugmos

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Shares
Share This